Posts Tagged ‘agro-industrie’

Les paysans se meurent et bientôt les champs seront silencieux

juin 10, 2021

Par Mathieu et Pierre Yon

« Les faucons crécerelles, les coquelicots, les souvenirs d’enfance ont besoin de nous », énumèrent les auteurs de cette tribune. Maraîcher et éleveur dans la Drôme, ils s’élèvent contre la réforme de la Politique agricole commune qui déroule le tapis rouge à une « oligarchie » — les « fabricants de matières premières agricoles » — et piétine les paysans.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-paysans-se-meurent-et-bientot-les-champs-seront-silencieux

De plastique et d’os

janvier 26, 2021

par Benoît Godin

Bon élève autoproclamé de la transition verte, le Portugal a autorisé en octobre 2019 l’extension de monocultures intensives sous plastique en plein milieu d’un parc naturel. La surface des sols occupés par d’interminables serre-tunnels pourrait bientôt y tripler. Encore une fois, la défense d’intérêts financiers ouvre le champ, en toute connaissance de cause, à un désastre écologique. Tout autant qu’humain : suivant le sinistre modèle andalou, cette agro-industrie prédatrice a massivement recours à une main-d’œuvre immigrée amenée à travailler et vivre dans des conditions révoltantes. Ici comme ailleurs, l’espoir vient des populations qui, localement, organisent la lutte.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/De-plastique-et-d-os

Quand va-t-on enfin interdire tous ces poisons ?

janvier 15, 2021

Le Conseil d’Etat a annulé, dans un arrêt rendu en début de semaine, l’arrêté du gouvernement wallon du 30 mars 2017 interdisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate sans que cette décision n’ait toutefois de conséquence pratique puisque la vente de glyphosate aux particuliers a, depuis, été interdite par le fédéral, a indiqué l’organisation environnementale Greenpeace.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/le-conseil-d-etat-annule-l-arrete-wallon-interdisant-l-utilisation-du-glyphosate-6001b7fe9978e227df90ae6c

Quand les agriculteurs et autres professionnels vont-ils cesser de tout empoisonner ?

Engraissés, enfermés, anémiés… les veaux de boucherie font les profits de l’agro-industrie

octobre 17, 2020

par Thibault Vetter

Les Français sont les premiers consommateurs de viande de veau au monde et les seconds producteurs européens. Cette filière industrielle écoutée par les pouvoirs publics dissimule mal les raisons de son succès : l’exploitation et la maltraitance animales au nom de la productivité.

La suite sur : https://reporterre.net/Engraisses-enfermes-anemies-les-veaux-de-boucherie-font-les-profits-de-l-agro-industrie

Distribuer de la mal-bouffe aux pauvres tout en défiscalisant : les dérives de l’aide alimentaire

septembre 8, 2020

par Sophie Chapelle

L’aide alimentaire, dont dépendent des millions de personnes en France, repose sur un vaste système de défiscalisation encourageant la surproduction. Pire, certaines grandes surfaces se débarrassent de denrées inutilisables auprès d’associations caritatives, tout en bénéficiant de réductions d’impôts.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Les-derives-de-l-aide-alimentaire-defiscalisation-hypermarches-surproduction-agro-industrie-grande-distribution

« La loi revient à autoriser à nourrir les pauvres avec ce qui était destiné à être jeté »

La face cachée de l’agro-industrie française

septembre 4, 2020

Deux ans après l’adoption de la loi sur le devoir de vigilance, nous documentons les risques spécifiques que les entreprises françaises de l’agroalimentaire font peser sur la souveraineté alimentaire, les droits humains, la santé, les libertés fondamentales et l’environnement.

La suite sur : https://ccfd-terresolidaire.org/nos-combats/partage-des-richesses/rse/rapport-la-vigilance-au-6339?utm_source=sfmc&utm_medium=email&utm_campaign=Email_J10_petition_agroecologie

Lettre ouverte à Gérald Darmanin : il faut dissoudre la cellule « Déméter » !

août 27, 2020

foodwatch s’associe à 12 associations pour demander à Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’intérieur, la dissolution de cellule de renseignement « Déméter ». Créé en décembre 2019 en partenariat avec la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs, cette cellule de gendarmerie a officiellement le rôle de « mieux protéger nos agriculteurs » contre les infractions dans leurs exploitations (cambriolages, vols, dégradations) – des actes déjà réprimés par la loi – mais aussi contre les « actions de nature idéologique », y compris « de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole » qui relèvent pourtant de la liberté de penser et d’expression. Bref, la cellule Déméter vise à intimider quiconque voudrait dénoncer l’impact du système agricole industriel sur notre santé, notre environnement et le bien-être des animaux.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/lettre-ouverte-a-gerald-darmanin-il-faut-dissoudre-la-cellule-demeter/

Pas de protection pour les empoisonneurs de l’air, de l’eau, des terres, de notre alimentation, les responsables de la disparition de la biodiversité, le tout impactant gravement notre santé.

Nous raclons l’eau alors que le robinet reste ouvert. Mais qui ouvre le robinet de ces pandémies?

août 25, 2020

par Staf Henderickx

Médecin, Staf Henderickx a vu défiler comme beaucoup d’autres ce que l’on appelle les maladies de civilisation: des patients luttant contre le diabète, le surpoids, le cancer, les troubles du sommeil, la dépression, le burn-out et toutes sortes de douleurs psychosomatiques comme la migraine, l’ulcère à l’estomac ou encore les palpitations. « Un très grand nombre de ces maladies, et cela vaut aussi pour la pandémie du coronavirus, trouvent leur origine dans la façon dont nous produisons la nourriture et la consommons« , souligne Staf Henderickx qui dans son nouveau livre, « Je n’avale plus ça », donne des conseils pour mieux résister et offre une stratégie pour contrer l’agrobusiness. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/nous-raclons-leau-alors-que-le-robinet-reste-ouvert-mais-qui-ouvre-le-robinet-de-ces-pandemies/

Je n’avale plus ça. Comment résister au virus de l’agrobusiness » de Staf Henderickx

Cancer : l’art de ne pas regarder une épidémie

juillet 2, 2020

par Célia Izoard

Comment se fait-il que, dans une société fondée sur le traitement de l’information et la collecte de données, il soit si difficile d’expliquer la multiplication effrénée de certains cancers ? Célia Izoard en appelle à une refonte des méthodes épidémiologiques pour enfin reconnaitre l’impact de la pollution sur la santé.

La suite sur : http://www.terrestres.org/2020/07/01/cancer-lart-de-ne-pas-regarder-une-epidemie/

https://reporterre.net/Malgre-le-Covid-la-sante-environnementale-reste-aux-oubliettes

Annuler les dettes des agriculteurs est indispensable pour permettre un changement de modèle alimentaire

mai 23, 2020

par Aline Fares

La dette a un terrible pouvoir de coercition et de soumission, de silence, de honte et de stress, au point de générer des suicides dans des proportions particulièrement importantes au sein des métiers agricoles. La production alimentaire est prise dans les mêmes logiques que des pans toujours plus vastes de notre société : concurrence, productivité, endettement, épuisement, perte de sens. Dans l’agriculture, les effets en sont particulièrement tragiques, et colère et détresse de ceux et celles qui ont faim, et des agriculteurs et agricultrices dans des situations financières catastrophiques, ne font que s’étendre et s’intensifier.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Annuler-les-dettes-des-agriculteurs-est-indispensable-pour-permettre-un

A nous aussi d’accepter de payer le juste pri xaux agriculteur-trice-s pour une alimentation de qualité et de nous détourner de l’agriculture industrielle et de la malbouffe. Car, comme la très bien dit Coluche : « Et dire que si nous n’achetions pas, ça ne se vendrait pas ».