Posts Tagged ‘agrocarburant’

Brûlerons-nous de la nourriture dans nos moteurs jusqu’en 2030 ?

juillet 9, 2018

Une opinion d’Olivier De Schutter (IPES FOOD), Stéphane Desgain (CNCD – 11.11.11), Brigitte Gloire (OXFAM SOL), Noé Lecocq (IEW), Lien Vandamme (11.11.11) et Manu Eggen (FIAN).

Il restera possible d’utiliser des agrocarburants issus de cultures alimentaires jusqu’en 2030, dans les Etats membres. En Belgique, le gouvernement fédéral doit prendre ses responsabilités.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/brulerons-nous-de-la-nourriture-dans-nos-moteurs-jusqu-en-2030-5b421cb45532692547f71fe4

Nécrocarburants

L’étude qui fâche les producteurs d’huile de palme et d’agrocarburants

mars 17, 2016

par Sophie Chapelle 

L’Union européenne a t-elle fait fausse route en promouvant la consommation d’agrocarburants issus de cultures alimentaires ? La directive européenne sur les énergies renouvelables impose que 10 % de l’énergie utilisée dans les transports à l’échelle du continent soit produite à partir de sources renouvelables d’ici 2020. Ces énergies renouvelables sont quasi-exclusivement des agrocarburants de première génération, c’est-à-dire à base de matières premières agricoles (soja, colza, tournesol, huile de palme, maïs, blé…), ajoutés aux carburants traditionnels.

La suite sur : http://www.bastamag.net/L-etude-qui-fache-les-producteurs-d-huile-de-palme-et-d-agrocarburants

Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30855

 

13 novembre 2013, journée fatidique pour les forêts tropicales.

novembre 11, 2013

Ce mercredi 13 novembre 2013 sera de la plus haute importance pour les forêts tropicales humides. Ce jour-là, le comité des représentants permanents de l’UE se réunira à Bruxelles pour discuter de la future politique de l’Union en matière de „biocarburants“, en particulier sur leur taux d’incorporation obligatoire dans les carburants conventionnels. A l’heure actuelle, 1,9 millions de tonnes d’huile de palme sont déjà incorporés à l’essence dans l’UE chaque année. Les plantations de palmiers à huile nécessaires à cette consommation ont provoqué la destruction de 7000 kilomètres carrés de forêts tropicales.

La voix de la France sera déterminante

Veuillez participer à notre action en envoyant vous-même au ministre de l’environnement Philippe Martin le message suivant :

Monsieur le Ministre,

L’huile de palme n’est pas à sa place dans les réservoirs de nos véhicules. Je vous demande de mettre un terme à son incorporation dans les carburants.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma considération et de ma vigilance citoyenne.

À : M. Philippe Martin, Ministre de l’Écologie
Email: philippe.martin@developpement-durable.gouv.fr
Tél. : +33 (0)1 40 81 21 22

En vous remerciant de votre attention,

Sylvain Harmat
Sauvons la forêt

NON AU NECRO-CARBURANTS !

Reprendre d’une main ce qu’on a donné de l’autre

octobre 18, 2013

par Valentine Van Vyve

Les ONG insistent pour que les politiques belges et européennes ne viennent contrecarrer et menacer le droit à l’alimentation.

« Il ne suffit pas d’aider », le gouvernement doit « cesser de nuire et jouer avec la nourriture », ont indiqué plusieurs ONG belges qui appellent les autorités à davantage de cohérence, à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation. « 2,5 milliards de personnes souffrent de la faim, soit une personne sur trois, et ne peuvent mener une vie active et saine », rappellent CNCD-11.11.11, FIAN Belgique, SOS Faim, Oxfam Solidarité, Entraide et Fraternité, et Réseau Financement Alternatif (FIAN), membres de la Coalition contre la faim. Et les décisions prises en Belgique en sont à certains égards responsables.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/movewithafrica/la-coalition-contre-la-faim-appelle-les-dirigeants-a-la-coherence-525e4bad3570225c19f03e56

Bio-carburants ou agro-carburants, de toute façon une belle saloperie

octobre 4, 2013

par Camille martin

La décision de changer le terme de « biocarburant » en « agrocarburant » a été invalidée dans le circuit parlementaire. Finalement, il faut officiellement redire « biocarburant ». Bon. On aura beau se le répéter mille fois, « biocarburant, biocarburant, biocarburant »… on aura toujours du mal à y croire.

En mai dernier, l’Assemblée nationale avait adopté à l’unanimité un amendement porté par le député Philippe Plisson, rapporteur au nom de la commission du Développement durable de la loi d’adaptation au Droit de l’Union européenne dans le domaine du développement durable : cet amendement concernant la dénomination des carburants d’origine agricole remplaçait dans les textes officiels le terme « biocarburants » par celui d’ »agrocarburants ». Les défenseurs de ce changement sémantique soutenaient que l’appellation « biocarburants » peut prêter à confusion puisqu’elle fait fi, non seulement des intrants et des produits phytosanitaires utilisés pour la culture des plantes destinées à la production de carburants, mais aussi de la captation par cette culture de terres arables au détriment de la production de denrées agricoles.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24123

La novlangue a encore de beaux jours devant elle !

Crime contre l’humanite.

avril 15, 2013

Trouvé sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22750

Il faut arrêter d’accaparer des terres pour produire des (nécro)biocarburants.

mars 25, 2013

Zainab Kamara est l’une de ces milliers d’agriculteurs de Sierra Leone dont l’entreprise suisse Addax Bioenergy a pris les terres pour établir une plantation de 10 000 hectares de canne à sucre destinée à produire de l’éthanol pour le marché européen.

« Aujourd’hui je n’ai pas de ferme. Les gens meurent de faim. Nous sommes obligés d’acheter du riz parce que nous n’en cultivons plus, » explique t-elle.1

En Guinée, le pays voisin, les paysans tentent de comprendre comment leur gouvernement a pu accepter de céder 700 000 hectares de leurs terres à une entreprise italienne qui veut cultiver du jatropha pour en faire du biodiesel.2

La suite à lire sur : http://www.grain.org/fr/article/entries/4654-il-faut-arreter-d-accaparer-les-terres-pour-produire-des-biocarburants

Nouvelle colonisation.

février 5, 2013

http://www.grain.org/fr/article/entries/4616-diaporama-qui-est-derriere-l-accaparement-des-terres

http://www.grain.org/fr/article/entries/4612-hold-up-sur-l-alimentation-un-nouveau-livre-de-grain

Agrocarburants : les industriels menacent la Commission européenne.

octobre 19, 2012

Par Sophie Chapelle  

La Commission européenne a présenté aujourd’hui une proposition visant à plafonner à 5 % le taux des agrocarburants mélangés aux hydrocarbures classiques destinés aux transports. Les agrocarburants concernés sont ceux produits à partir de denrées alimentaires (blé, maïs, betteraves, colza….). L’objectif de parvenir, d’ici 2020, à 10 % d’énergies renouvelables dans la consommation du secteur des transports reste, lui, inchangé [1].

Alors que l’Union européenne n’avait cessé de promouvoir les agrocarburants, cette décision vise désormais à réduire leur impact négatif sur les prix de l’alimentation alors que les cours des céréales atteignent des sommets (lire notre article). La Commission cherche également à encourager des agrocarburants qui n’entrent pas en concurrence avec la production alimentaire, comme les agrocarburants à base d’algues, de déchets ou de paille.

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/article2714.html

Et auusi : http://www.bastamag.net/article2632.html

La Commission, va-t-elle, une nouvelle fois, céder aux lobbies ?

STOP aux agrocarburants maintenant !

octobre 17, 2012

L’Union européenne (UE) est en train de redéfinir sa politique sur les « biocarburants ». La loi européenne oblige à l’incorporation de ces agrocarburants par millions de tonnes dans l’essence et le gazole de nos automobiles. La Commission européenne est en train de présenter des propositions qui doivent être adoptées par le Conseil des ministres et le Parlement européen. 

La suite à lire sur : http://ploutopia.over-blog.com/article-stop-aux-agrocarburants-maintenant-111337486.html

Un milliard de personnes souffrent de sous-alimentation permanente, contre 400 millions il y a quarante ans, toute les 7 secondes sur la Terre un enfant de moins de 10 ans meurt de faim.

Non aux nécrocarburants et non à la politique de soutien de l’Union européenne à ces nécrocarburants.

 

 

http://www.maisondd.be/spip.php?article5624