Posts Tagged ‘Ali’

Vallée du Geer : Les hirondelles sont de retour.

avril 30, 2013

par Regor

Les hirondelles sont de retour en notre région.

Aussi, si vous voulez aider les hirondelles, vous pouvez installer des nids chez vous.

La suite à lire sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2013/04/30/vallee-du-geer-bonne-nouvelle-les-hirondelles-sont-de-retour.html

Les hirondelles

Que j’aime à voir les hirondelles

A ma fenêtre tous les ans,

Venir m’apporter des nouvelles

De l’approche du doux printemps.

Le même nid, me disaient-elles,

Va revoir les mêmes amours,

Ce n’est qu’à des amants fidèles

A vous annoncer les beaux jours.

Lorsque les premières gelées

Font tomber les feuilles de bois,

Les hirondelles rassemblées

S’appellent toutes sur les toits.

Partons, partons, se disent-elles,

Fuyons la neige et les autans,

Point d’hiver pour les coeurs fidèles,

Ils sont toujours dans le printemps.

Si par malheur, dans ce voyage,

Victime d’un cruel enfant,

Une hirondelle mise en cage

Ne peut rejoindre son amant,

Vous voyez mourir l’hirondelle,

D’ennui, de douleur et d’amour,

Tandis que son amant fidèle,

Près de là, meurt le même jour.

(Florian et Devienne, 1790)
Trouvé chez : http://champ-de-fleurs-chant-d-espoir.over-blog.com/article-le-retour-des-hirondelles-48272719.html

Portes ouvertes chez Ali les 25 et 26 mai.

Devine combien d’hirondelles sont nos voisines ?

juin 3, 2012

Du 23 juin au 1er juillet 2012  

Si les hirondelles sont signe de beau temps, c’est parce chaque printemps elles reviennent de leurs quartiers d’hiver africains après avoir parcouru plusieurs milliers de kilomètres…

Mais pour ces migrateurs au long cours, les beaux jours sont passés. Manque de nourriture dû aux pesticides, destruction des nids, manque de boue en milieu urbain… ces virtuoses du ciel rencontrent des problèmes multiples et leurs populations s’amenuisent d’année en année.

C’est dans ce contexte que Natagora et son pôle ornithologique, Aves, organisent la 3ème édition de ce grand recensement où vous êtes invités à observer les hirondelles, les martinets, et à dénombrer leurs nids.   

La suite sur : http://www.natagora.be/index.php?id=790

 

 

 

 

Chez Ali, le petit royaume de l’abeille solitaire.

avril 6, 2012

Ali poursuit son combat pour l’environnement et la biodiversité :

http://www.rtbf.be/video/v_les-abeilles-solitaires?id=1717523&category=info#.T32lbF4RbrR.facebook

Et pendant ce temps là, chez Ali à Wonck, les abeilles se réveillent.

mars 27, 2012

A voir sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2012/03/27/et-pendant-ce-temps-la-chez-ali-a-wonck-les-abeilles-se-reve.html

 

Ali-hirondelles fait des émules.

février 27, 2012

Ce dimanche après-midi, des membres du P.C.D.N (Plan communal de développement de la Nature) de la commune de Remicourt se sont rendus à Wonck chez Ali Aghroum – dit aussi « Ali Hirondelles ».

La suite à lire sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2012/02/27/des-membres-du-p-c-d-n-de-remicourt-en-visite-chez-ali-hiron.html

 

 

Puisque l’on parle de nature, à signaler également que la vile de Visé, afin de bannir l’emploi de produits nocifs, a décidé d’adopter un procédé 100% naturel qui consiste à épandre une mousse obtenue à l’aide d’un mélange d’eau chaude, d’extraits de coco et de maïs. Ce procédé, totalement inoffesif pour les utilisateurs et l’environnement, est une première en région liégeoise.

(Source : Le Geer n°2436)

A Bassenge on préfère utiliser du nufosate : matière active glyphosate , risque de lésions occulaires graves, toxiques pour les organismes aquatiques, peut causer à long terme des effets néfastes à l’environnement aquatique.

                                                                    et du prémazor  : matière active dilufenicon, dangereux pour l’environnement, très toxiques pour les organismes aquatiques; peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique.  

 

La tour aux hirondelles d’Ali.

janvier 8, 2012

 

FlorALIes sauvages.

juillet 23, 2009

Il y a longtemps que les fleurs des champs ont déserté nos campagnes. La faute aux pesticides! Ali Aghroum, un Wonckois, relance les jachères fleuries. Plutôt que de pulvériser des désherbants ou de faucher, laissons pousser les fleurs sauvages!

http://www.sudpresse.be/regions/liege/2009-07-22/wonck-fleurs-plutot-pesticides-716161.shtml

Ali est un homme charmant, passionné, qui gagne à être connu.

Dangers des pesticides : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article11198

Quand l’homme cessera-t-il de détruire la nature et par là même sa propre survie ?