Posts Tagged ‘alimentation’

Nouvelles destruction de terres nourricières

juillet 16, 2021

Par Alexandre-Reza Kokabi

Sommés de partir, les jardiniers d’Aubervilliers résistent au Grand Paris.

Depuis deux mois, les jardins des Vertus, à Aubervilliers, sont occupés pour empêcher leur bétonnage. Grand Paris Aménagement, qui a pour projet de construire en lieu et place des terres nourricières un solarium et un centre de fitness, a demandé leur expulsion à partir du vendredi 16 juillet, à 17 heures.

La suite sur : https://reporterre.net/Sommes-de-partir-les-jardiniers-d-Aubervilliers-resistent-au-Grand-Paris

STOP aux nitrites ajoutés dans notre alimentation

juillet 1, 2021

Bonjour,

Ça, c’est du bon gros lobbying comme on ne l’aime pas.

Nous voulons parler du harcèlement judiciaire mené par les industriels de la charcuterie contre Yuka, parce que l’application s’est associée aux actions de foodwatch et la Ligue contre le cancer pour l’interdiction des additifs à base de nitrites et nitrates ajoutés à l’alimentation. Le lobby du jambon industriel est terrifié du succès de la pétition que vous avez signée contre ces additifs. Il fait tout pour bâillonner Yuka et empêcher la diffusion de notre pétition.

Le lobby en chef derrière lequel se cache les Herta, Fleury-michon, Aoste, Madrange, Cochonou, Justin Bridou et autres Maison Prunier s’appelle la FICT. Derrière ces quatre petites lettres, 6,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés en 2019. Ils militent de tout leur poids contre l’interdiction de nitrites et nitrates ajoutés malgré les risques qu’ils présentent pour notre santé.
Dans leur cavale judiciaire, les industriels de la charcuterie viennent d’obtenir du tribunal de commerce de Paris une condamnation pour « dénigrement » et « pratique commerciale déloyale et trompeuse ». Bien entendu, Yuka fait appel mais elle se voit obligée, à partir de cette semaine, de supprimer dans l’application le lien vers notre pétition qui apparaissait lorsque vous scanniez des produits contenants des nitrites ajoutés. Une vraie procédure bâillon.

Le feuilleton judiciaire est encore loooiiiiinnn d’être fini, mais ce procès démontre une chose : plus de 340 000 consommateurs et consommatrices qui se mobilisent, cela dérange vraiment les mastodontes de la charcuterie.

Il y a de quoi. Ensemble, nous commençons à faire bouger les lignes. Un an après notre pétition, une proposition de loi a été mise sur la table en décembre 2020 pour une « interdiction progressive des additifs nitrés dans les produits de charcuterie ». Elle devrait être débattue à l’Assemblée nationale à la fin de l’année. Le procès contre Yuka est donc un épisode dans une stratégie de lobbying plus globale pour mettre en échec cette interdiction.

Le pire dans tout ça est le double jeu des marques : ils vendent déjà quasiment tous des charcuteries sans nitrite et souvent bien plus cher.

Ne restons pas sans voix face à cette stratégie de Cochonou, Justin Bridou, Herta, Fleury Michon et les autres industriels de la charcuterie cachés derrière la FICT. Diffusez ce mail à vos amis, voisins, votre famille, partagez la pétition sur les réseaux sociaux, appelez, 2, 3 ou 5 personnes pour qu’elles signent la pétition

En un mot, faisons le contraire de ce que souhaite les industriels de la charcuterie : donnons de l’écho à notre mobilisation.

Un grand merci pour votre mobilisation.  

Marion Perrot | Responsable campagnes digitales 

Diffusez la pétition autour de vous : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/additifs/petition-stop-aux-nitrites-ajoutes-dans-notre-alimentation/

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires: à l’ombre des lobbies de l’agrobusiness ?

juin 21, 2021

Par Laurent Delcourt

La persistance de la faim et l’ampleur des inégalités sociales, couplées aux urgences écologiques et aux prévisions de croissance démographique dans les pays les plus pauvres, rendent plus que jamais nécessaire et urgente une révision en profondeur de nos modèles agroalimentaires. Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires qui devrait se tenir en octobre prochain s’est précisément donné cet objectif. Débouchera-t-il sur un changement de cap ? Rien n’est moins sûr.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-sommet-des-nations-unies-sur-les-systemes-alimentaires-a-lombre-des-lobbies-de-lagrobusiness/

Nestlé reconnaît dans un document interne que la plupart de ses aliments ne sont pas bons pour la santé

juin 2, 2021

Après la fuite de ce document, dévoilé par le « Financial Times », le groupe assure « travailler sur un projet à l’échelle de l’entreprise » pour mettre à jour sa stratégie en termes de nutrition et santé.

La suite sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/nestle-reconnait-dans-un-document-interne-que-la-plupart-de-ses-aliments-ne-sont-pas-bons-pour-la-sante_4645175.html

Que l’alimentation industrielle ne soit pas bonne pour la santé n’est pas vraiment un scoop, mais là, plus de doute à avoir.

Aliments végétariens dans les supermarchés : la grande arnaque

mars 22, 2021

par Ouns Hamdi

Alors que les galettes et imitations de viande fleurissent dans les rayons, ces produits ne contiennent qu’en moyenne 39 % d’ingrédients d’origine végétale, selon une nouvelle enquête. La grande majorité, sous un marketing vert, cachent au moins un additif et souvent des ingrédients ultratransformés.

La suite sur : https://reporterre.net/Aliments-vegetariens-dans-les-supermarches-la-grande-arnaque

Et : https://reporterre.net/Pour-les-produits-vegetariens-et-veganes-le-Nutriscore-n-est-pas-une-garantie

Dans les cantines, le poulet intensif pourra être considéré comme durable

mars 19, 2021

Un arrêté a discrètement introduit, fin janvier, le poulet industriel dans la liste des aliments considérés comme « durables » dans les cantines.

La suite sur : https://beta.reporterre.net/Dans-les-cantines-le-poulet-intensif-pourra-etre-considere-comme-durable

Famines: le chef de l’ONU avertit d’un risque de « millions » de morts

mars 11, 2021

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a averti jeudi le Conseil de sécurité qu’à défaut d’une « action immédiate », « des millions de personnes » risquent « la famine et la mort » dans le monde.

« Les chocs climatiques et la pandémie de Covid-19 alimentent » le risque encouru, a-t-il souligné lors d’une réunion du Conseil sur le lien entre la faim et la sécurité, organisée par les Etats-Unis, en précisant que dans une trentaine de pays, « plus de 30 millions de gens sont proches d’être déclarés en situation de famine ».

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/famines-le-chef-de-l-onu-avertit-d-un-risque-de-millions-de-morts-604a49469978e2410f932ea7

« Ces personnes ne meurent pas de faim, elles sont affamées par action délibérée ou négligence impitoyable. C’est un crime. »

Et pourtant, une vraie HONTE : https://mrmondialisation.org/covid-19-des-tonnes-aliments-detruits-questionnent-la-mondialisation/

Et des ordures spéculent sur les matières premières agricoles !

Plus de 11.000 personnes s’apprêtent à réduire leur consommation de viande pendant un mois

février 22, 2021

Plus de 11.000 personnes se sont engagées à renoncer ou à réduire fortement leur consommation de viande pendant un mois à partir du 1er mars dans le cadre du « Veggie Challenge », indique lundi l’ASBL Eva, à l’origine de l’initiative.Selon l’association, qui promeut les régimes végétaux, le pourcentage de Belges qui continuent de manger de la viande tous les jours a fortement diminué au cours de l’année dernière.

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/plus-de-11-000-personnes-s-appretent-a-reduire-leur-consommation-de-viande-pendant-un-mois-6033df757b50a62acf3c6a0c

Pour la santé et l’environnement, les Français prêts à moins manger de viande : https://reporterre.net/Pour-la-sante-et-l-environnement-les-Francais-prets-a-moins-manger-de-viande

Manger moins ou peu de viande, mais de bonne qualité, meilleur pour l’environnement et notre santé. a quand la fin des élevages concentrationnaires ?

Pesticides : stop au boomerang empoisonné ! Ni production, ni exportation de substances interdites

février 18, 2021

En pleine crise du Covid-19, les géants des pesticides en Europe – Bayer-Monsanto, BASF et Syngenta – font tout ce qui est en leur pouvoir pour continuer à fabriquer et vendre des pesticides nocifs, même ceux interdits en Europe. Pourtant bannis dans l’Union européenne car dangereux pour la santé et l’environnement, ces pesticides finissent par revenir par effet boomerang dans nos assiettes.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/pesticides/petition-stop-au-boomerang-empoisonne-ni-production-ni-exportation-de-substances-interdites/

Pendant que les plus riches s’enrichissent encore plus, beaucoup d’autres ont faim

février 17, 2021

Les banques alimentaires ont aidé entre 175.000 et 195.000 personnes par mois en 2020, indiquent-elles mercredi.

Les banques alimentaires ont distribué au total 20.967 tonnes de nourriture sur l’année 2020, soit 42 millions de repas. Une hausse de 24% par rapport à 2019. La Fédération belge des banques alimentaires a, contrairement à ses habitudes, acheté des quantités importantes de nourriture pour répondre à la demande accrue en raison de la crise sanitaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/en-raison-de-la-crise-de-plus-en-plus-de-personnes-font-appel-aux-banques-alimentaires-pour-se-nourrir-602cdc919978e2610aacf255