Posts Tagged ‘alimentation’

Quand les pourris font la loi

mai 23, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37975

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37974

Publicités

A quand l’interdiction de la malbouffe responsable de l’obésité et non la culpabilisation des consommateurs ?

mai 22, 2018

Alors qu’avait lieu ce 18 mai la « Journée européenne de l’obésité », l’ONG foodwatch dénonce la campagne coordonnée par le CNAO (Collectif national des associations d’obèses) soutenue par le Gouvernement français. Les affiches diffusées à cette occasion, accompagnées de conseils pour perdre du poids et illustrées par des personnes en situation d’obésité « culpabilisent les consommateurs au lieu de cibler les vrais responsables que sont les industriels de la malbouffe » dénonce foodwatch. Explications.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/journee-europeenne-de-lobesite-malaise-autour-de-la-campagne-de-sensibilisation/

https://mrmondialisation.org/les-dangers-des-aliments-ultra-transformes/

Nouveau scandale alimentaire

mai 6, 2018

Stupeur à la Commission européenne !

En septembre 2017, les services chargés de la sécurité alimentaire ont appris que les filiales françaises du géant de l’agroalimentaire japonais, Ajinamoto, produisaient et distribuaient en Europe des aliments à base d’OGM destinés aux animaux.

Alors que la circulation de ces produits est strictement interdite, le producteur japonais exploite vicieusement une faille du droit européen qui autorise l’exportation vers des pays tiers, hors Union Européenne. L’article 12 relatif à la sécurité des aliments permet en effet cette interprétation, désormais sujette à un débat qu’il est urgent de trancher.

Un arbitrage favorable à l’interprétation d’Ajinamoto serait catastrophique pour la santé alimentaire des européens. Car autoriser une telle production en Europe signifierait accepter de courir le risque de voir ces OGM être mis illégalement sur le marché. Il faut donc obliger la Commission européenne à trancher en faveur d’une interdiction pure et simple.

Exigez de la Commission Européenne qu’elle interdise la production d’OGM sur son territoire pour empêcher toute forme de flux au sein de l’Europe.
Les substances citées dans l’article du journal Le Monde ont été placées sur le marché européen suite à une «erreur administrative» a expliqué le groupe japonais qui, semble-t-il, tente de donner des gages de discipline en promettant de se soumettre aux standards. Greenpeace n’est pas rassuré pour autant, lui qui dénonce « un scandale » et déplore les dysfonctionnements dans les processus de traçabilité et de mise sur le marché.

L’Europe n’en est pourtant pas à son premier scandale alimentaire. Alors qu’on aurait pu espérer que les crises successives de la « vache folle » puis de la grippe aviaire rendent les dispositifs légaux et administratifs plus draconiens, il n’en est visiblement rien ! Il semblerait en effet que la rentabilité prenne toujours le dessus sur la sécurité du vivant.

Selon l’avis des experts, si des mesures urgentes ne sont pas prises dès maintenant, le risque serait de voir le marché européen de nouveau envahi par des produits génétiquement modifiés.

La mobilisation des membres de SumOfUs et celles d’ONG a déjà réussi à faire reculer le commerce des OGM en obligeant des multinationales à y renoncer ou en exigeant leur interdiction par les autorités publiques. Le combat n’est visiblement pas terminé. Maintenons la pression !

La Commission européenne doit renforcer la législation en vigueur ! Dites non à la circulation des OGM en Europe ! Signez la pétition. : https://actions.sumofus.org/a/dites-non-aux-ogm-en-europe/?akid=42255.8812595.J3DgTp&rd=1&source=fwd&t=12

Face aux normes, « reconstruire une culture de lutte commune »

avril 30, 2018

par Mickaël Correia

Si l’agriculture était avant-guerre le secteur d’activité le moins encadré, il est désormais celui qui est le plus réglementé et contrôlé. Sous couvert de traçabilité et de protection des consommateurs, de nombreux paysans refusant de se plier aux exigences de l’agriculture industrielle se trouvent harcelés et réprimés par une administration toujours plus intrusive. Entretien avec Claude, membre du Collectif d’agriculteurs et agricultrices contre les normes, qui rassemble des paysans combattant la mise au pas administrative et industrielle.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Face-aux-normes-reconstruire-une

Bon appétit !

avril 11, 2018

A chaque repas, vous avalez une centaine de particules de plastique : http://www.levif.be/actualite/sante/a-chaque-repas-vous-avalez-une-centaine-de-particules-de-plastique/article-normal-825451.html

Salon du bien-manger wallon

mars 28, 2018

A l’heure où nos steacks partent en road trip non climatisé à travers l’Europe, où on allonge indéfiniment la durée de vie de nos gigots, la conscience des consommateurs les pousse désormais à se tourner vers les valeurs fondamentales des circuits courts.

La suite sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2018/03/27/halles-des-foires-de-coronmeuse-un-salon-du-bien-manger-wall-251384.html

Quand la soif de profit de l’industrie de la viande met des déchets d’abattoir dans nos assiettes

mars 21, 2018

Quand le profit et la concurrence ont la priorité sur la sécurité alimentaire, cela provoque fraude et manipulation. C’est ce que révèle le scandale autour de l’entreprise de viande Veviba. Désirons-nous une politique alimentaire qui respecte l’être humain, les animaux et la nature ou une économie alimentaire qui réalise le plus de profit possible ?

La suite sur : http://ptb.be/articles/quand-la-soif-de-profit-de-l-industrie-de-la-viande-met-des-dechets-d-abattoir-dans-nos

Et : http://www.levif.be/actualite/belgique/veviba-les-journalistes-a-l-origine-de-l-enquete-au-kosovo-menaces-de-mort/article-normal-815715.html

Bon appétit !

mars 13, 2018

Entre octobre et décembre 2017, Gaia a filmé en caméra cachée les conditions de vie des poulets dits « de chair » dans six élevages flamands. Voici le constat que l’ASBL dénonce : animaux à l’agonie, boiteux et déformés ; brûlures de la plante des pattes et de la peau (dermatites) ; ascite (accumulation de liquide dans l’abdomen)… Des conditions de vie « infernales et indignes », selon l’association de défense des animaux.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/gaia-a-filme-en-camera-cachee-six-elevages-de-poulets-en-flandre-les-animaux-sont-a-l-agonie-boiteux-et-deformes-5aa79ec5cd7063d56733a1c7

Aux consommateurs de faire le choix d’une alimentation de qualité.
Il n’est pas nécessaire de manger de la viande chaque jour, il est tout à fait possible aussi de s’en passer complètement.

Festival Nourrir Liège 2018 : en Belgique, les forces citoyennes font la transition

mars 12, 2018

« La recherche frénétique de viande bon marché mène à des excès »

mars 9, 2018

« L’une des principales causes qui expliquent les scandales tel que celui qui secoue en ce moment l’entreprise Veviba réside dans la pression à laquelle est soumis le secteur de la viande pour pratiquer les prix les plus bas possible », estime le biotechnologue de l’alimentation Frédéric Leroy (VUB). « On offre alors la possibilité aux opportunistes de couper les angles et on tombe rapidement dans l’illégalité. »

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/la-recherche-frenetique-de-viande-bon-marche-mene-a-des-exces/article-normal-810983.html