Posts Tagged ‘aliments’

Nestlé reconnaît dans un document interne que la plupart de ses aliments ne sont pas bons pour la santé

juin 2, 2021

Après la fuite de ce document, dévoilé par le « Financial Times », le groupe assure « travailler sur un projet à l’échelle de l’entreprise » pour mettre à jour sa stratégie en termes de nutrition et santé.

La suite sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/nestle-reconnait-dans-un-document-interne-que-la-plupart-de-ses-aliments-ne-sont-pas-bons-pour-la-sante_4645175.html

Que l’alimentation industrielle ne soit pas bonne pour la santé n’est pas vraiment un scoop, mais là, plus de doute à avoir.

L’« écoscore », une étiquette environnementale qui pourrait favoriser la nourriture industrielle

décembre 23, 2020

par Marie Astier

Les aliments pourraient bientôt avoir eux aussi une étiquette environnementale, dite « écoscore ». Mais pour l’instant, la méthode choisie a tendance à privilégier les produits issus de l’agriculture intensive, qui pourraient être ainsi mieux notés que le bio.

La suite sur : https://reporterre.net/L-ecoscore-une-etiquette-environnementale-qui-pourrait-favoriser-la-nourriture-industrielle

Les organisations craignent donc que les données d’Agribalyse soient utilisées par « certains acteurs de l’agroalimentaire (…) à des fins de greenwashing (écoblanchiment). »

Fosse-sur-Merde…. par La Belette

février 21, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37085

http://www.lemonde.fr/planete/article/2018/02/12/a-fos-sur-mer-les-aliments-aussi-sont-contamines-par-la-pollution-industrielle_5255346_3244.html

Huiles minérales

juin 1, 2017

La France traîne les pieds sur la question des huiles minérales. Alors que la contamination de nombreux aliments (des lentilles aux céréales du petit-déjeuner en passant par le chocolat) par ces substances dangereuses a été prouvée, les autorités semblent pressées de ne rien faire. Non seulement nous n’avons toujours pas une règlementation en France pour protéger la santé des consommateurs de cette contamination, mais on apprend aussi que les autorités font de la rétention d’information.

En janvier, la Commission européenne demandait à tous les acteurs – gouvernements, collectivités, associations, entreprises, etc. – ayant fait des tests sur les aliments de transmettre les données récoltées. Depuis, elle a reçu… une contribution, celle de foodwatch. En clair, les autorités françaises qui affirmaient pourtant « surveiller » cette question n’ont strictement rien envoyé. C’est ce que révèle un courrier de l’EFSA, l’Autorité européenne de sécurité des aliments adressé à foodwatch.

Pourquoi une telle rétention d’informations ? Le caractère mutagène, perturbateur endocrinien et potentiellement cancérogène des MOAH, la catégorie la plus dangereuse des huiles minérales, ne suffit-il pas à nos autorités pour agir ? De nombreux produits restent contaminés par les huiles minérales, les MOSH et MOAH. Invisibles à l’œil nu, celles-ci peuvent être dangereuses pour la santé, et ce n’est pas seulement foodwatch qui le dit ! L’ANSES, agence française en charge de la sécurité alimentaire, vient à son tour de tirer la sonnette d’alarme. Elle estime qu’il est prioritaire de combattre la présence de MOSH et MOAH dans les aliments, et recommande comme foodwatch de prendre des mesures qui protègent la santé des consommateurs.

SIGNEZ LA PETITION CONTRE LES HUILES MINERALES DANS LES ALIMENTS ! : https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/emballages-toxiques/petition-le-gouvernement-doit-proteger-tous-les-consommateurs/

Bon appétit !

avril 27, 2017

Trafic de vin frelaté, poisson périmé, fruits aux pesticides : le musée des horreurs.

Mangeons-nous des aliments issus du trafic ? On peut se poser la question au vu des premiers résultats publiés par Interpol et Europol dans le cadre de l’Opération Opson, qui traque les aliments frauduleux dans le monde entier. Ils sont effarants : dans les 61 pays concernés, près de 10.000 tonnes d’aliments et plus de 26 millions de litres de boisson ont été saisis.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/actualites/trafic-de-vin-frelate-poisson-perime-fruits-aux-pesticides-le-musee-des-horreurs/

Bon appétit !

février 18, 2015

Le monde est une fois de plus secoué par une fraude massive sur le marché alimentaire. Interpol et Europol ont annoncé hier la saisie record de 2 500 tonnes d’aliments frelatés ou contrefaits dans 47 pays. La France a participé à l’opération baptisée Opson IV et menée entre décembre 2014 et janvier 2015 qui a ciblé magasins, marchés, aéroports mais aussi des zones industrielles.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27929

Les banques spéculent sur les matières premières et les aliments

mars 1, 2014

par Eric Toussaint

Via leurs activités de trading, les banques sont les principaux spéculateurs sur les marchés de gré à gré et à terme de matières premières et de produits agricoles car elles disposent de moyens financiers nettement plus élevés que les autres protagonistes en jeu. Une petite visite sur le site du Commodity business awards |1| permet de découvrir une liste de banques et de courtiers qui jouent un rôle de premier plan sur le marché des commodities |2| (que ce soit le marché où les matières premières s’achètent et se vendent physiquement), ou sur celui des dérivés qui ont pour sous-jacent des commodities. Parmi ces banques, on retrouve le plus souvent BNP Paribas, Morgan Stanley, Crédit Suisse, Deutsche Bank et Société Générale. Certaines banques vont d’ailleurs plus loin et se dotent d’instruments pour influer directement sur des stocks de matières premières. C’est le cas du Credit Suisse qui est associé à Glencore- Xstrata, la plus grande société mondiale de courtage en matières premières |3|. Parmi les banques européennes, BNP Paribas est avec Deutsche Bank une banque des plus influentes sur le marché des commodities, elle joue un rôle clé dans le secteur des dérivés sur les matières premières |4|.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/les-banques-speculent-sur-les-matieres-premieres-et-les-aliments.html

De la ferme à la fourchette, trop bon, la cantine bio

décembre 11, 2013

par Patrick Piro

Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) a révolutionné sa restauration scolaire. Les repas sont 100 % bio et la moitié des légumes sont issus d’un potager municipal. Une singularité française.

A lire sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article5139

Questions à la une.

décembre 9, 2009

La Une – 20h25 – mercredi 9/12

Pourquoi mangeons-nous du plastique ?

Notre nourriture est en contact permanent avec du plastique. Quelles en sont les conséquences sur la santé ?

Quelle est la face cachée du light ?

La composition des produits allégés – gélatine, édulcorants, … – suscite bien des questions.

http://www.dailymotion.com/video/xb8lke_a-diffuser-largement_tech

http://coqsauvin.wordpress.com/2009/11/08/chris-jordan-albatros-morts-en-bouffant-du-mmmhh-cest-bon-le-plastique/