Posts Tagged ‘Andalousie’

Rendre « Las Turquillas » au peuple, démanteler les bases militaires

décembre 13, 2013

par Cristobal Orellana Gonzales

Avec la revendication de la propriété « Las Turquillas », les travailleurs du Syndicat Andalou des Travailleurs dénoncent d’une part la complicité et le manque de volonté politique pour régler le problème du chômage, et d’autre part les limites absurdes de la militarisation en Andalousie. Les récentes condamnations du maire de Marinaleda et du secrétaire général du SAT ont pour toile de fond la contestation populaire face aux intérêts militaires dans la zone.

La suite à lire sur : http://michelcollon.info/Rendre-Las-Turquillas-au-peuple.html?lang=fr

Andalousie : des centaines d’ouvriers se réapproprient des terres livrées à la spéculation.

février 28, 2013

par Philippe Baqué

Au sud de l’Espagne, des ouvriers agricoles occupent une ferme de 400 hectares, menacée par la spéculation. Ils contestent une répartition féodale des terres, réservées aux grands propriétaires. Et développent une agriculture biologique et paysanne, qui nourrira bientôt des milliers de personnes. Reportage en Andalousie, dans la ferme de Somonte, devenu le symbole d’une lutte populaire contre les inégalités et pour la souveraineté alimentaire. « Land and freedom », version 2013.

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/article2955.html

Ramène pas ta fraise.

mai 10, 2008

La saison des fraises est de retour et pourtant dans les supermarchés on en trouve depuis déjà des semaines.

Importées des cultures intensives en Andalousie, deuxième producteur mondial, ces fraises précoces, bon marché, sans goût sont une vraie catastrophe sociale et écologique.

Catastrophe sociale : avec l’exploitation d’ouvriers sans papiers de l’Est ou d’Afrique qui gagnent à peine 20 euros par journée de dix heures et vivent dans des campements de fortune sans sanitaires adéquats, parfois sans lumière, sans eau chaude ni potable.

Catastophe écologique ensuite puisque les productions de fraises sont située autour d’un gigantesque parc naturel, sur lequel elles empiètent de plus en plus, utilisent du bromure de methyl, un pesticide interdit par l’Union européenne, engendrent 45.000 tonnes de résidus de plastique par an et sont transportées sur près de 2.000 kms par une flotte de 16.000 camions.

Et si on consommait les fraises belges, goûteuses, savoureuses et parfumées.

 tous les petits gestes comptent pour la protection de notre environnement.

(Article paru dans Femmes d’Aujourd’hui du 30-04-2008)

Ecologique