Posts Tagged ‘ASN’

Un prochain Fukushima en France ?

avril 28, 2019

Pétition : https://www.sortirdunucleaire.org/Petition-le-nucleaire-n-est-pas-notre-avenir

Et en Belgique cela ne vaut pas mieux.

Publicités

Problèmes de soudures dans le réacteur nucléaire de Flamanville, le chantier est à l’arrêt

avril 11, 2019

Un groupe d’experts de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a conclu qu’EDF ne pouvait pas laisser en l’état, comme il le souhaite, huit soudures de l’EPR de Flamanville (Manche) et devra engager des travaux, a indiqué jeudi le gendarme du nucléaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/problemes-de-soudures-dans-le-reacteur-nucleaire-de-flamanville-le-chantier-est-a-l-arret-5caf59f99978e2633388b486

Mais non ça ne pètera jamais (suite)

mars 24, 2017

(Résumé de l’épisode précédent : jamais le nucléaire n’a connu pareille crise en matière de sûreté. Dans ce domaine, elle est double. Un : l’’an dernier, l’ASN, le « gendarme du nucléaire », a découvert que des pièces cruciales de 46 générateurs de vapeur répartis dans pas moins de 18 réacteurs souffraient de graves défauts de fabrication (deux fois trop de carbone), qui les fragilisent énormément. Mais ils continuent de tourner. Deux : en épluchant les certificats de pièces fabriquées à la forge du Creusot, ce même « gendarme » s’est aperçu que des centaines de documents avaient été falsifiés de façon à ce que des pièces défectueuses soient malgré tout installées dans les réacteurs.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34141

Infos en vrac

octobre 31, 2014

Bugey, jusqu’en 2022 ?

Les réacteurs nucléaires de la centrale de Bugey (Ain, à 30km à l’est de Lyon) sont les plus vieux en fonctionnement après ceux de Fessenheim.
Alors que le rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire, ASN, rendu public le 20 juin 2014 signale de nombreux indices de vieillissement des bâtiments, celle-ci a quand même annoncé la prolongation de l’autorisation de fonctionnement du réacteur n°5 jusqu’en 2022. Le réacteur aura alors 43 ans … alors qu’il a été conçu pour une durée de vie de 25 à 30 ans.
Dans le rapport de l’ASN, il est signalé que l’enceinte de confinement présente un taux de fuite qui augmente de manière sensible et nécessitera un contrôle en 2016 (il n’est pas réparable).
L’année 2013 a totalisé 71 incidents dont 12 de niveau 1. Le premier semestre de 2014 en totalise 28 dont 7 de niveau 1.
A noter que cette autorisation intervient avec 3 ans de retard … et que donc le réacteur n°5 a fonctionné pendant ce temps hors réglementation.

Sortir du nucléaire Bugey, 28 impasse des Bonnes, 01360 Loyettes
(Source : Silence n° 428)

Ventes d’armes en hausse

Avec, 40 000 emplois directs et 10 000 indirects, l’industrie d’armement en France se porte bien : elle a augmenté son chiffre d’affaires de 43% en 2013 par rapport à 2012.
Qui a dit que le gouvernement ne fait rien pour créer des emplois ?
En 2013, par exemple, la France a vendu à la Turquie des « agents chimiques antiémeutes, des explosifs, du matériel de protection » à trois reprises … au moment où des manifestations contre le gouvernement ont été violemment réprimées.
En 2014, les affaires s’annoncent bien puisque la France a annoncé, le 3 septembre, être entrain de finaliser un accord avec l’Arabie Saoudite portant sur la livraison d’armes pour un montant de 3 milliards d’euros, ces armes étant livrées … au Liban !

(Source : Silence n°428)
Le commerce de la mort se porte bien ! Abject

Rejet d’une motion contre le nucléaire israélien.

Présentée le 25 septembre 2014 à la conférence générale annuelle de l’AIEA, Agence internationale de l’énergie atomique, par 18 Etats arabes, une motion en faveur d’un Proche-Orient sans armes nucléaires demandant qu’Israël supprime son stock d’armes nucléaires, n’a pas été adopté.
Les Etats-Unis ont fait pression, estimant une telle mesure « contre-productive ».
45 Etats ont voté pour, 58 ont voté contre (dont les pays européens), les autres se sont abstenus.
Nul doute que maintenant l’AIEA va arrêter ses demandes de contrôle à l’Iran, puisque vouloir contrôler l’arme nucléaire est contre-productif.

(Source : Silence n°428)

Réduction du temps de travail. Göteborg expérimente

La mairie de Göteborg (Suède, 520 000 habitants), sous l’impulsion du premier adjoint Mats Pilhem, membre du parti de gauche, a négocié avec le personnel municipal pour mener une expérimentation grandeur nature sur la réduction du temps de travail.
Alors qu’une partie de la ville continuera à être gérée par des employés travaillant 35h par semaine, une autre partie sera gérée par des salariés n’oeuvrant plus que 30h par semaine, les salaires étant inchangés.
Objectif : voir si la réduction du temps de travail n’améliore pas suffisamment la productivité pour compenser le temps moindre passé au travail.
Cette expérience intervient après qu’une usine d’automobile ait mis en place une semaine de 30h qui s’est avérée tout aussi productive que la semaine de 35h précédente.

(Source : Silence n°428)

Consommation à outrance.

La sortie du nouveau téléphone par Apple, le 19 septembre 2014, a battu des records de vente : neuf millions d’exemplaires vendus dans le monde en seulement trois jours.
En France, tous les magasins ont été dévalisés.
Comment est-il possible qu’autant de personnes ressentent le besoin de jeter leur actuel téléphone pour un nouveau gadget qui coûte quand même entre 700 et 1 000€ selon les modèles ?
Force de la publicité . Besoin d’exposition sociale ?
Toujours est-il qu’un gaspillage à cette échelle est insensé !

(Source : Silence n°428 )

Con-so(t)-mmateurs.

La mort nucléaire rapporte un max.

octobre 31, 2013

par Fabrice Nicolino

Cet article a été publié par Charlie Hebdo le 23 octobre 2013

Ils sont si mignons. EDF veut faire durer 60 ans des centrales nucléaires prévues pour s’arrêter au bout de 30. C’est délirant, mais ça peut rapporter très gros à Proglio et à l’État actionnaire. Des milliards d’euros.

La suite à lire sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24347

Retraitement des déchets nucléaires : les cachotteries d’Areva.

mai 26, 2011

Par Luc Chatel  

Chez Areva, il y a aussi du déchet dans le traitement de l’information. C’est le constat dressé le 19 mai lors d’une conférence de presse par Éric Zelnio, responsable de l’Autorité de sureté nucléaire (ASN) chargé d’inspecter les usines de retraitement des déchets nucléaires de La Hague (Manche). Areva a sous-estimé, selon lui, trois événements survenus en 2010, en les classant au niveau 0 sur l’échelle INES [1] alors qu’ils étaient de niveau 1 (« anomalie »).

Lire la suite de son article sur : http://www.bastamag.net/article1570.html