Posts Tagged ‘austérité’

Le FMI met le feu en Haïti, en Guinée, en Égypte…

août 12, 2018

par Claude Quémar

Depuis que les prémices d’une nouvelle crise de la dette se précisent pour un certain nombre de pays du Sud, le FMI et la Banque mondiale ont repris peu à peu le rôle qui avait été le leur durant la crise de la dette des années 1980. Ils imposent, en effet, de nouveaux plans d’ajustement structurel (le mot est d’ailleurs réapparu largement) aux pays qui se tournent vers eux, confrontés à une baisse des ressources et/ou à une hausse du service de la dette. Les années qui ont suivi la mise en place des allègements de dettes (les années 2000) ont vu ces pays profiter de cette période pour investir massivement dans des infrastructures (énergie, transports…), en s’appuyant sur des prêts bilatéraux avec de nouveaux partenaires (Chine, Inde, pays du Golfe…), sur une hausse des ressources tirées de l’exportation de matières premières dont le cours a alors repris une courbe ascendante, sur l’accès à de nouveaux modes de financements (eurobonds, finance islamique, bons et obligations du trésor émis en monnaie locale).

La suite sur : http://www.cadtm.org/Le-FMI-met-le-feu-en-Haiti-en-Guinee-en-Egypte-16476

Publicités

Grèce : des flammes attisées par le vent de l’austérité et le réchauffement climatique

juillet 30, 2018

parTony Busselen

La Grèce est en feu. Jeudi 26 juillet, le bilan officiel était de plus de 80 morts. Et 47 personnes sont toujours portées disparues. Le pays est en deuil, mais aussi en colère. En colère contre le gouvernement grec et la Commission européenne. Les plans d’austérité imposés aux Grecs depuis 2012 ont supprimé au moins 27 % du budget des pompiers.

La suite sur : https://solidaire.org/articles/grece-des-flammes-attisees-par-le-vent-de-l-austerite-et-le-rechauffement-climatique

Et : http://blogyy.net/2018/07/30/solidarite-et-autogestion-sur-la-terre-brulee/

Les bienfaits de l’Union européenne

La Grèce et les Diafoirus de l’Union européenne

juin 30, 2018

par Pierre Khalfa

Grèce : un accord historique pour tourner la page « , titrait Le Monde du 23 juin. La lecture de l’article indique pourtant que, loin d’être tournée, cette page, parmi les plus noires de ce pays qui en a pourtant connu un certain nombre, va continuer à être écrite par les mêmes protagonistes. La Grèce a été quasiment détruite par les plans d’austérité successifs que les institutions et les gouvernements européens lui ont imposés. Cette saignée censée guérir le malade a abouti à une catastrophe économique et sociale.

La suite sur : http://www.cadtm.org/La-Grece-et-les-Diafoirus-de-l-Union-europeenne

Et : https://solidaire.org/articles/la-grece-quitte-le-memorandum-mais-reste-sous-le-controle-de-la-troika

Espagne : l’élève modèle de la Commission a été dégagé. Et maintenant ?

juin 7, 2018

par Marc Botenga

« Enfin ! » C’était le sentiment de nombreux Espagnols quand le Parlement a voté la destitution du Premier ministre Mariano Rajoy. Les livres d’histoire se rappelleront des années Rajoy comme celles de l’austérité sauvage. L’allié de toujours de Merkel et de la Commission européenne. Mais où va l’Espagne maintenant ?

La suite sur : https://solidaire.org/articles/espagne-l-eleve-modele-de-la-commission-ete-degage-et-maintenant

Et : https://www.legrandsoir.info/espagne-ne-plus-voir-leurs-gueules-de-fascistes-mais-globalement-la-meme-politique-antisociale-a-l-oeuvre-pedro-sanchez-a-la.html

Appauvris par les memoranda, les Grecs vont perdre tous leurs biens

mai 1, 2018

par Marie-Laure Coulmin Koutsaftis

L’étau se resserre sur les Grecs. Appauvris par les mesures d’austérité imposés par trois memoranda, ils doivent désormais se battre pour conserver leurs maisons, menacées par les emprunts hypothécaires non performants. Contractés avant la crise et les 25% de réduction du PIB, souvent dans des termes léonins, ces emprunts ne peuvent plus être honorés après des pertes d’emploi ou des baisses des revenus dépassant les 40%.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Appauvris-par-les-memoranda-les

Merci l’Union européenne et ses valets grecs

Macron, chef de gare

mars 17, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37332
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article159222

Macron, bébé Tatcher : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37330

Macron plombier : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37335

Ceux qui en croquent le plus critiquent le plus : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37308 et http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37313

La santé n’est pas un coût.

mars 16, 2018

par François Ruffin

« L’austérité » pèse pleinement sur les hôpitaux. Avec des économies sur le personnel, sur le matériel, sur le temps, qui se révèlent à la limite du sordide.

La suite sur : https://francoisruffin.fr/la-sante-n-est-pas-un-cout-avec-patrick-pelloux/

CHR Citadelle : au conseil communal de Liège, la médaille d’or de l’hypocrisie

février 27, 2018

Larmes de crocodile au conseil communal de Liège ce lundi 26 février. Après que le PTB ait déposé une motion sur le sujet, le PS, le cdH et le MR concèdent que les mesures d’austérité de Maggie De Block seront catastrophiques pour l’hôpital du CHR, mais acceptent de les appliquer docilement.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/chr-citadelle-au-conseil-communal-de-liege-la-medaille-d-or-de-l-hypocrisie

Justice pour la Grèce

janvier 26, 2018

Notre priorité est-elle l’argent ou l’entraide ?

Le peuple grec continue d’être écrasé sous la pression des clauses d’austérité. Les hôpitaux peuvent à peine dispenser les soins de base, avec une infirmière pour 40 patients [1]. Les salaires continuent de dégringoler. Les retraites ont été plusieurs fois réduites depuis 2010 [2]. Le chômage a plus que doublé [3].

Et l’argent du plan de sauvetage était censé « aider » la Grèce à sortir de cette situation ? Les pays de la zone euro en ont tiré des milliards d’euros d’intérêts [4].

Mais les ministres des finances européens ont le pouvoir de changer de cap. Ils viennent de se réunir à Bruxelles, et leur prochain rendez-vous est dans moins d’un mois. Si nous leur montrons que les Européens ne veulent pas profiter du désespoir de la Grèce, ils ne pourront plus agir à leur guise et en notre nom.

Il ne s’agit pas d’argent – Il s’agit de savoir quel genre de peuple nous voulons être. Si nous sommes plus de 100 000 à signer la pétition, nous serons en mesure de faire parvenir notre message avant que les ministres prennent une décision. Ensemble, rappelons-leur : l’Europe doit d’abord être solidaire, pas lucrative !
Signez la pétition pour exiger que l’argent soit rétrocédé à la Grèce

La Banque Centrale Européenne a commencé à acheter des bons du trésor grecs en 2010, quand le pays a eu besoin d’un premier prêt. Si la BCE n’achetait pas les titres, la Grèce aurait été obligée de faire baisser leur prix. Mais la BCE a empêché la Grèce de le faire, par une condition incluse dans le plan d’aide. Chaque année, ces bons surévalués génèrent des profits colossaux, auparavant reversés à la Grèce [5].

Ça a changé en 2015, quand les Grecs ont voté contre les coupes budgétaires qui affectent leur vie quotidienne. Pour punir ce vote, la zone euro a décidé d’empocher les profits engendrés par les bons, au lieu de les reverser à la Grèce comme convenu au départ [6].
Signez pour montrer aux ministres des finances que nous soutenons la Grèce

Après des années d’austérité, douze augmentations successives des impôts et autant de réductions drastiques des services publics, le peuple grec n’en peut plus et ne peut plus être exploité. Les pays de la zone euro vont sûrement discuter des intérêts provenant des bons grecs dans moins d’un mois, et plus que jamais, le peuple grec a besoin de nous pour les soutenir.

Si nous laissons les élites politiques décider eux-mêmes, ils oublieront notre principe le plus élémentaire : la solidarité. Les citoyens européens ne veulent pas être des vautours qui tirent profit de la détresse de leur voisin.

Unis, nous pouvons agir pour que ces intérêts soient rétrocédés à la Grèce, et exiger que la reprise économique d’un pays prenne en compte la vie et la dignité des gens. Ensemble, nous avons le pouvoir de montrer au peuple grec que nous les soutenons. Et aux gouvernements que nous attendons de la solidarité, pas de l’exploitation.

Bien à vous,

Mika Leandro (Bordeaux), David Schwartz (Bruxelles), Virginia Lopez Calvo (Madrid), Joerg Rohwedder (Lübeck) et toute l’équipe WeMove.EU

PS : L’UNICEF a déclaré que la moitié des enfants grecs vivait dans la pauvreté. Plus d’1,5 million de Grecs vivent dans des conditions de pauvreté extrêmes [7]. Avons-nous vraiment le droit de faire du profit sur le dos de la dette grecque ? Signez la pétition

Références:

[1] http://www.liberation.fr/planete/2017/06/14/dans-les-hopitaux-grecs-des-malades-renoncent-a-se-soigner_1576853

[2] http://fr.euronews.com/2017/04/04/grece-les-retraites-en-colere-contre-la-12eme-baisse-de-leurs-pensions

[3] https://www.francetvinfo.fr/monde/grece/grece-le-taux-de-chomage-a-depasse-la-barre-des-25_153761.html

[4] http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/10/26/comment-la-bce-a-gagne-7-8-milliards-d-euros-grace-a-la-dette-grecque_5206484_3234.html

[5] https://www.reuters.com/article/us-ecb-greece/ecb-to-swap-greek-bonds-to-avoid-forced-losses-sources-idUSTRE81F1EK20120216

[6] https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2015/08/27/depuis-cinq-ans-le-malheur-des-grecs-fait-les-benefices-de-l-allemagne

[7] http://grece-aube.fr/2017/04/02/remy-3/

WeMove.EU est un mouvement ouvert à toutes celles et ceux militant pour une meilleure Union européenne, attachée à la justice sociale et économique, à la gestion durable de l’environnement, et à l’implication des citoyens dans les processus démocratiques.

Zoé Konstantopoulou : « Choisir la justice, c’est parfois désobéir »

octobre 3, 2017

par Véronique Laurent

Calme, déterminée, Zoé Konstantopoulou dénonce inlassablement la situation économique et politique de son pays. Elle se bat sur le plan juridique, appelle à l’union et à la désobéissance civile.

La suite sur : http://www.axellemag.be/zoe-konstantopoulou/

Et aussi : http://www.axellemag.be/trois-femmes-lausterite/

« La seule lutte profondément utile à mener, ce n’est pas contre l’autorité mais contre la soumission ». (Catherine Baker)

« La meilleure forteresse des tyrans, l’inertie du peuple ». (Machiavel)