Posts Tagged ‘avortement’

Le droit à l’avortement : un combat de gauche encore et toujours d’actualité

octobre 2, 2017

par Elise Wynen

Partout dans le monde, le droit des femmes à disposer librement de leur corps est mis sous pression. L’Espagne et la Pologne ont récemment connu des tentatives pour restreindre très fortement le droit à l’avortement. Heureusement, une forte mobilisation a fait reculer les gouvernements. Cet été, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, un projet de loi a vu le jour pour empêcher les femmes de décider seules d’un avortement. En Belgique, l’avortement est toujours dans inscrit code pénal. En Irlande et à Malte, il est tout simplement interdit. Se mobiliser est donc plus que jamais indispensable.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/le-droit-l-avortement-un-combat-de-gauche-encore-et-toujours-d-actualite

Publicités

Avortement, les femmes décident !

septembre 17, 2017

par Sonia Mitralias

Avortement, les femmes décident ! C’est le mot d’ordre phare d’une campagne européenne pour le droit à l’avortement libre, sûr et gratuit, lancé par des féministes belges, françaises et polonaises. Cette campagne appelle à des mobilisations partout en Europe vers le 28 septembre. Pourquoi ce nouveau combat ?

La suite sur : http://www.cadtm.org/Avortement-les-femmes-decident

« La femme est au-dessus du niveau de la mère. »
“Un enfant si je peux, quand je veux, comme je veux !”

« Assurance viol », le coup de grâce contre le droit à l’avortement au Texas

août 25, 2017

Loi après loi, décret après décret, très habilement, les élus du Texas érigent une barrière infranchissable contre l’interruption volontaire de grossesse, un droit pourtant constitutionnel aux Etats-Unis.

La suite sur : http://information.tv5monde.com/terriennes/assurance-viol-le-coup-de-grace-contre-le-droit-l-avortement-au-texas-187274

Enfin !

août 22, 2017

Le Tribunal constitutionnel du Chili a donné lundi son feu vert à la loi dépénalisant l’avortement thérapeutique, ultime étape mettant fin à près de 30 ans d’interdiction totale de l’IVG, comme c’est encore le cas dans 18 pays à travers le monde.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/le-chili-ouvre-la-porte-a-l-avortement/article-normal-709345.html

Le Chili dépénalise en partie l’avortement après 28 ans d’interdiction totale

août 5, 2017

par Victoria Ouicher

Il s’agit d’une victoire historique pour les féministes chiliennes. Après avoir totalement interdit l’avortement pendant 28 ans, le parlement a voté une loi dépénalisant en partie l’IVG ce 02 août 2017. C’est avec le soutien de l’Église catholique et des milieux conservateurs que l’interdiction avait été instaurée avant la fin de la dictature d’Augusto Pinochet.

La suite sur : http://positivr.fr/chili-depenalise-partiellement-avortement/

Le PTB introduit une proposition de loi pour sortir l’avortement du code pénal

juin 16, 2017

par Koen Hostyn

L’interruption volontaire de grossesse est un droit fondamental de la femme. C’est pourquoi les députés du PTB Marco Van Hees et Raoul Hedebouw introduisent cette semaine une proposition de loi destinée à retirer l’avortement du droit pénal.

La suite sur : http://ptb.be/articles/le-ptb-introduit-une-proposition-de-loi-pour-sortir-l-avortement-du-code-penal

Mon droit, mon choix, pour la sortie de l’avortement du code pénal

juin 6, 2017

Du bruit pour la sortie de l’avortement du Code pénal
Du bruit contre les violences faites aux femmes

Manifeste des 350 – Manifestation – 8 juin 17h – Bruxelles
LOUD AND UNITED

Ce JEUDI 8 JUIN, nous manifesterons aux côtés des organisations féministes de Belgique et de toute l’Europe contre toutes formes de violence à l’encontre des femmes et des filles.
Rejoignez-nous au Mont des Arts (Bruxelles)
ce JEUDI 8 JUIN à partir de 17h
pour défendre la
SORTIE DE L’AVORTEMENT DU CODE PÉNAL

Prenez vos badges, vos cintres, vos tamtams, vos sirènes…

Un objectif ce 8 juin : nous faire entendre pour les droits des femmes !
http://www.manifestedes350.be

Un manifeste pour légaliser l’avortement

mai 3, 2017

Savez-vous que dans notre pays, en Belgique, l’avortement est toujours un délit ? Les articles 350 et 351 du Code pénal considèrent en effet l’IVG comme un « délit contre l’ordre des familles et la moralité publique » ; l’article 383 criminalise toute information ou publicité portant sur l’avortement.

La suite sur : http://www.axellemag.be/breves/manifeste-legaliser-lavortement/

Pour signer : http://www.manifestedes350.be/

« La femme est au-dessus du niveau de la mère » (slogan féministe des années 70)

mars 29, 2017

Discours polémique sur l’avortement: des propos indignes d’un philosophe (OPINION)

UNE OPINION DE GLORIA MICHIELS, LICENCIEE EN PHILOSOPHIE (UCL) ET DETENTRICE D’UN MASTER EN SOCIOLOGIE ET ANTHROPOLOGIE (UCL).

Le fait de ne pas vouloir d’enfant constitue un tabou que très peu de gens considèrent avec sérénité. Pourquoi ? Personne ne peut se substituer à une femme qui choisit de mener à bien ou non une grossesse.

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/discours-polemique-sur-l-avortement-des-propos-indignes-d-un-philosophe-opinion-58da8bbdcd7064612b01bf9f

L’avortement doit sortir du code pénal

mars 3, 2017

par Eefje Goosens

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’avortement n’a toujours pas été dépénalisé dans notre pays. Pourtant, les femmes doivent pouvoir décider librement et bénéficier de tous les soins médicaux dont elles ont besoin.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/l-avortement-doit-sortir-du-code-penal

Grossesses forcées.

En Arkansas, aux Etats-Unis, une loi de 2013 avait déjà tenté d’interdire l’avortement après l’apparition des premiers battements de coeur chez le foetus, soit environ six semaines après la procréation – au moment où beaucoup de femmes ignorent encore qu’elles sont enceintes.
Mais là, le nouveau gouverneur, Asa Hutchinson, a fait encore pire.
Désormais, les hommes auront le pouvoir d’empêcher un avortement, qu’ils soient le conjoint d’une femme enceinte … ou son violeur.
Aucune exception ne sera faite même en cas de danger pour la santé de la mère.
Les parents d’une mineure enceinte pourront également s’opposer à l’avortement souhaité par leur fille.
Enfin, lorsque le géniteur et/où la famille ne refusent pas son IVG, la première concernée devra encore se dépêcher, car les procédures de dilatation du col et d’évacuation du foetus, qui permettent les avortements, ont été interdites, punies par une amende de 10.000 dollars environ et passibles de 6 ans de prison.
Sans compter que les lieux pratiquant les IVG en Arkansas se comptent sur les doigts d’une main.
Le corps des femmes à votre service…
(Source : New law lets husbands sue to stop wives having abortuion, http://www.cnn.com , 7 février 2017 et Axelle mars 2017)