Posts Tagged ‘Banque mondiale’

Walter Rodney, marxiste panafricain

septembre 27, 2021

Enfant d’une famille ouvrière du Guyana — un État indépendant du Royaume-Uni depuis le milieu des années 1960, frontalier du Venezuela —, Walter Rodney n’a vécu que trente-huit ans : assassiné en 1980, il laisse derrière lui une œuvre critique de premier plan. Sa vie durant, comme historien et militant révolutionnaire, il a brandi « la bannière du socialisme » dans l’espoir d’arracher le continent africain des mains de l’impérialisme occidental et dénoncé sans relâche les trahisons des régimes issus de la décolonisation. « Ses idées sont encore plus précieuses aujourd’hui, à une époque où le capitalisme a affirmé avec force sa permanence et où les forces d’opposition organisées qui existaient autrefois […] ont été pratiquement éliminées », écrivait Angela Davis en 2019. Avant d’ajouter qu’il appartientaux générations suivantes de « développer et d’approfondir l’héritage de Walter Rodney ». Un portrait signé Sean Ledwith.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/walter-rodney-marxiste-panafricain/

Banque mondiale et migrations : Un impact aux contours flous mais aux conséquences bien réelles

juin 29, 2021

Par Virginie de Romanet

Il importe de rattacher les faits migratoires aux conditions susceptibles de les avoir provoquées.

Au cours de la décennie 1965-1975, entre le début et la fin de la période, la croissance des migrations s’était accrue de 11,5 %. Les pays du Sud qui avaient alors obtenu de haute lutte leur indépendance – très récente pour la plupart des pays africains – essayaient tant bien que mal de se construire un avenir indépendant plombé par le fardeau d’une dette coloniale et par les manœuvres des pays occidentaux pour maintenir leur tutelle. Deux décennies plus tard avec la mise en place des plans d’ajustement structurel (PAS), imposés par la Banque mondiale et le FMI suite à la crise de la dette, en 5 ans seulement, sur la période cumulée entre 1985 et 1990, la croissance des migrations avait atteint près de 13 % alors même que la croissance de la population mondiale était entrée dans une phase plus lente qu’entre 1965 et 1975.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Banque-mondiale-et-migrations-Un-impact-aux-contours-flous-mais-aux

Non, Macron n’a jamais eu l’intention d’annuler la dette africaine

avril 26, 2020

par Pauline Imbach

Si on ne connaissait pas la chanson on serait tenté de croire que la question de la dette africaine va enfin être prise à bras le corps. Emmanuel Macron va agiter sa baguette magique et annuler, une bonne fois pour toutes, les dettes du continent. Mais comme dans les mauvais tours de magie, les ficelles utilisées sont grossières et le charme du spectacle fait pschitt ! Derrière les annonces d’annulation se dessine en réalité un plan qui va aggraver la situation pour l’ensemble des pays africains.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Non-Macron-n-a-jamais-eu-l-intention-d-annuler-la-dette-africaine

7 avril : Journée mondiale de la santé ! Quand les capitalistes spéculent sur les pandémies !

avril 8, 2020

Saviez vous que l’on peut spéculer sur les pandémies ? C’est à dire gagner de l’argent en investissant dans des « pandemic bonds » (obligations pandémies) ?
En cette journée mondiale de la Santé, il est utile de le savoir.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article982

#Papergate : vers un nouveau scandale de corruption classé sans suite ?

mars 4, 2020

par Renaud Vivien

Le scandale de la corruption qui éclabousse à nouveau la Banque mondiale n’est sans doute que la partie émergée de l’iceberg. En tant que détentrice du plus grand nombre de droits de vote dans le CA de cette institution, la Belgique ne peut plus fermer les yeux.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Papergate-vers-un-nouveau-scandale-de-corruption-classe-sans-suite

Pourquoi ’Banque mondiale’ et ’agroécologie’ ne font pas bon ménage ?

octobre 21, 2019

par Renaud Vivien

Voilà l’agroécologie promue par plusieurs organismes des Nations Unies. Une bonne nouvelle à relativiser toutefois, car la Banque mondiale pèse de tout son poids contre une transition vers une agriculture durable. Dans cet article accessible et instructif, Renaud Vivien du CADTM explique ainsi comment la Banque mondiale et le FMI ont imposé aux pays du Sud des politiques destructrices pour les économies locales au profit des multinationales. À méditer quand vous entendez dire que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde. Renaud Vivien explique également pourquoi les politiques défendues par la Banque mondiale freinent le développement de l’agroécologie et ce qu’il faudrait faire pour inverser la vapeur. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/pourquoi-banque-mondiale-et-agroecologie-ne-font-pas-bon-menage/

Lutte contre la faim dans le monde

juin 23, 2019

Un Chinois a été élu dimanche pour la première fois, à la tête de l’Agence des Nations unies qui lutte contre la faim dans le monde, la FAO, concrétisant à la fois l’appétit chinois pour les sujets alimentaires et pour les postes à responsabilité dans des instances internationales.

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/lutte-contre-la-faim-dans-le-monde-un-chinois-pour-la-premiere-fois-a-la-tete-de-la-fao-5d0f9f989978e27796658fc4

« Il a évoqué aussi bien des coordinations possibles avec le géant chinois de la distribution Ali Baba qu’avec la Banque Mondiale basée à Washington, ou la fondation américaine Bill and Melinda Gates, très impliquée dans la recherche agronomique en Afrique notamment. »

Alors là on est sauvé.
Et dire qu’il y a suffisamment de nourriture pour tous, mais elle est accaparée par certains uniquement pour le profit.

Ali Baba, qui vient de s’installer à Liège, près de l’aéroport de Bierset, avec toutes les nuisances environnementales (avions, camions, surconsommation, …) et l’appropriation de terres agricoles pour construire ses hangars;
Bill Gates qui, en Afrique, cherche à imposer de nouvelles variétés de semences à haut rendement ouvrant la porte aux OGM et ruinant les petits agriculteurs et leurs cultures vivrières.

L’agro-business a encore de beaux jours devant lui et les pauvres continueront à crever de faim !

Des paysans indiens ouvrent une brèche dans l’impunité de la Banque mondiale

avril 5, 2019

par Robin Delobel

La mobilisation d’agriculteurs et de pêcheurs du Gujarat (ouest de l’Inde) a entraîné un jugement important de la Cour suprême des États-Unis, le 27 février 2019. Les juges ont décidé que la Société financière internationale (SFI), organe du Groupe Banque mondiale, chargé du financement d’entreprises privées, ne pouvait se prévaloir de l’immunité des organisations internationales lorsqu’elles financent des activités commerciales [1].

La suite sur : http://www.cadtm.org/Des-paysans-indiens-ouvrent-une-breche-dans-l-impunite-de-la-Banque-mondiale

Le FMI met le feu en Haïti, en Guinée, en Égypte…

août 12, 2018

par Claude Quémar

Depuis que les prémices d’une nouvelle crise de la dette se précisent pour un certain nombre de pays du Sud, le FMI et la Banque mondiale ont repris peu à peu le rôle qui avait été le leur durant la crise de la dette des années 1980. Ils imposent, en effet, de nouveaux plans d’ajustement structurel (le mot est d’ailleurs réapparu largement) aux pays qui se tournent vers eux, confrontés à une baisse des ressources et/ou à une hausse du service de la dette. Les années qui ont suivi la mise en place des allègements de dettes (les années 2000) ont vu ces pays profiter de cette période pour investir massivement dans des infrastructures (énergie, transports…), en s’appuyant sur des prêts bilatéraux avec de nouveaux partenaires (Chine, Inde, pays du Golfe…), sur une hausse des ressources tirées de l’exportation de matières premières dont le cours a alors repris une courbe ascendante, sur l’accès à de nouveaux modes de financements (eurobonds, finance islamique, bons et obligations du trésor émis en monnaie locale).

La suite sur : http://www.cadtm.org/Le-FMI-met-le-feu-en-Haiti-en-Guinee-en-Egypte-16476

« Les États-Unis se sont opposés, ont déstabilisé, renversé ou assassiné chaque réformateur progressiste apparu sur la scène politique dans la région depuis plus d’un siècle »

mai 22, 2018

par Maria Pàez Victor

Mohsen Abdelmoumen : Pouvez-vous nous dire quelle est la situation qui prévaut actuellement au Venezuela ?

Dr. María Páez Víctor : Il y a 6 questions clés pour comprendre la situation au Venezuela.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/les-etats-unis-se-sont-opposes-ont-destabilise-renverse-ou-assassine-chaque-reformateur-progressiste-apparu-sur-la-scene.html