Posts Tagged ‘banque’

NewB : l’escroquerie en sarouel-cravate ?

novembre 22, 2020

Ce samedi se tiendra l’assemblée générale de NewB. En misant sur l’éthique, le durable ou encore la diversité, cette banque qui se présente différente des autres avait suscité un fort engouement au moment de lever les fonds nécessaires à sa création. Mais il y a franchement de quoi déchanter pour ceux qui y ont cru, comme le révèle cette enquête d’Emmanuel Wathelet. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/newb-lescroquerie-en-sarouel-cravate/

La fin d’un tabou.

octobre 7, 2020

par Financité

Ça y est, une banque a osé. Si on avait dû parier, on n’aurait peut-être pas misé sur Triodos pour être la première à appliquer un taux d’intérêt de 0% sur ses comptes épargne. Mais à coup sûr, cette annonce ouvrira la voie pour d’autres institutions.

« La faiblesse persistante des taux d’intérêt et la forte augmentation des coûts dans le secteur sont à la base de la décision », justifie Triodos. Dès décembre, les client·e·s se verront donc clôturer leur compte d’épargne réglementé. Ils·elles ont le choix : migrer vers une autre banque ou passer sur le compte d’épargne non réglementé que va ouvrir Triodos. Qu’est-ce que ça change ? C’est très simple : un compte d’épargne réglementé permet d’être exonéré de précompte mobilier sur les 990 premiers euros d’intérêt. Au-delà, la banque retient un précompte de 15%. Mais soyons honnête, il faut déjà posséder une sacrée épargne sur un compte réglementé avant de dépasser les 990 euros d’intérêt, surtout lorsque la majorité des banques appliquent un taux de 0,11%.

Pour être un compte réglementé, il faut appliquer un taux de base et une prime de fidélité. Un minimum légal est également imposé. Si la loi interdisait déjà les taux négatifs, des dispositions avaient été prises il y a quelques années par le gouvernement voyant les taux chuter drastiquement pour qu’un minimum soit appliqué : 0,01% de prime de base et 0,1% de prime de fidélité.

Jusqu’ici, celles qui proposaient des comptes non réglementés étaient plutôt des banques étrangères qui souhaitent se passer du principe du taux de base assorti d’une prime de fidélité. Elles ne pouvaient pas appliquer l’exonération de précompte mobilier, mais offraient en échange des taux d’intérêt un peu plus élevés.

Chez Triodos, c’est pour éviter de payer le moindre centime d’intérêt que la banque a fait une croix sur son offre actuelle. Exit le compte d’épargne réglementé chez Triodos. Bonjour le compte non réglementé sur lequel la banque applique grosso modo les modalités qu’elle décide.
 

Le début d’une longue série ?

« Le modèle bancaire durable et éthique de la Banque Triodos repose sur l’équilibre entre l’impact sociétal, le risque et le rendement. Nous modifions notre offre en matière d’épargne afin de préserver cet équilibre », explique Thomas Van Craen, directeur de la Banque Triodos Belgique. Faible excuse selon Test-Achats : « En 2019, les revenus de la banque se sont établis à 292 millions d’euros (+ 28,9 millions par rapport à 2018) et le bénéfice a progressé à 38,8 millions d’euros (+ 4,1 millions par rapport à 2018). Cette évolution va à contre-courant des affirmations de Triodos selon lesquelles ses revenus sont sous pression. »
 
Il y aurait chez Triodos 72.000 épargnant·e·s privé·e·s qui seront impacté·e·s par le changement. Et à en croire la banque, ils·elles auraient même plutôt bien pris la nouvelle. Peut-être que placer son épargne sur un compte durable vaut bien en rendement nul (voire négatif si l’on prend en compte l’inflation et les frais de gestion). Peut-être les client·e·s sont-ils̭·elles résigné·e·s. Ou peut-être n’existe-t-il simplement pas d’autre alternative et que Triodos ouvre la voie aux autres banques qui ne tarderont pas à faire pareil.

Et : https://www.wikifin.be/fr/thematiques/epargner-et-investir/compte-depargne/un-compte-reglemente-ou-non-reglemente

Les pouvoirs spéciaux ont ouvert la porte aux mesures politiques antisociales

septembre 17, 2020

par Maxime Pirard

« Il y a un réel danger que le gouvernement utilise les pouvoirs spéciaux pour imposer des mesures antisociales à la classe des travailleurs », s’inquiétait en mars le porte-parole national et député fédéral PTB Raoul Hedebouw, lorsque le gouvernement est devenu un gouvernement minoritaire d’affaires courantes avec des pouvoirs spéciaux. Dans les mois qui ont suivi, ceux-ci ont effectivement été utilisés pour mettre en œuvre des mesures antisociales qui n’ont pas été retirées par la suite…

La suite sur : https://www.ptb.be/les_pouvoirs_sp_ciaux_ont_ouvert_la_porte_aux_politiques_antisociales

Si Israël le dit

mai 23, 2020

https://www.lalibre.be/belgique/societe/le-jordanien-qui-doit-livrer-des-millions-de-masques-a-la-belgique-est-lie-a-une-banque-terroriste-5ec8bf3ed8ad581c54217b7e
)
Tout Palestinien emprisonné pour avoir lutté contre l’occupant israélien est, évidemment, un terroriste.( Moi je les nommerais des « résistant-e-s à l’occupation de leur pays.

Et, tout aussi évidemment, l’Etat israélien auteur de crimes de guerre, vols de terre, bombardements, massacres, colonisation, blocus… est un Etat démocratique, cela va sans dire !

Et son Premier ministre, un si honnête homme https://www.lalibre.be/international/asie/benjamin-netanyahou-devant-ses-juges-en-personne-5ec804d1d8ad581c541c7ef8

Le piège se referme sur l’Europe. Deux choix s’offre à nous

avril 18, 2020

Les impacts socio-économiques de la crise du Coronavirus

avril 5, 2020

par Nabil SHEIKH HASSAN

Dans les lignes qui suivent, il ne sera pas question d’aborder le versant sanitaire de la crise, mais de donner un cadre d’analyse socio-économique. Sur le volet sanitaire, il semble exister un espoir au bout du tunnel. Cependant il faudra en affronter les conséquences socio-économiques. La noirceur comme la longueur de ce tunnel-là ne sont pas encore bien connues. Est-ce que la crise nous sert de bonne leçon et tout ira mieux après ? Est-ce que le moment est propice pour des avancées sociales et environnementales ? Est-ce que le capitalisme vacille sur ses fondements ?

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/les-impacts-socio-economiques-de-la-crise-du-coronavirus/

 » la menace principale qui se dessine demeure évidente : le règne des politiques socio-économiques d’hier se poursuivra demain. Et contre cela, il faudra préparer un plan d’attaque. »

Crise du coronavirus : ce système ne peut survivre, mais nous le pouvons

avril 3, 2020

par Rachida Aziz et Christophe Callewaert

Rachida Aziz, artiviste et fondatrice de Le Space à Bruxelles, laboratoire culturel autonome et décolonial récemment forcé à la fermeture, et Christophe Callewaert, journaliste à DeWereldMorgen, nous envoient depuis Bruxelles un texte d’opinion et d’analyse cinglant écrit une dizaine de jours seulement après l’annonce du confinement chez nos voisin·e·s belges. Il et elle proposent une grille de lecture de la crise du coronavirus sous l’angle de trois scénarios de traitement et sortie de crise passés. Il·elle nous invitent ainsi à penser et à contribuer à « l’émergence d’une doctrine du choc de gauche » parce qu’ « il n’y aura pas de retour à la normale, car c’est cette normalité qui était le problème » .

2008 – bail out the banks – renflouons les banques
2020 – bail out all the people – renflouons tout le monde

La suite sur : https://documentations.art/Crise-du-coronavirus-ce-systeme-ne-peut-survivre-mais-nous-le-pouvons

 » Il n’y aura pas de retour à la normale, car c’est cette normalité qui était le problème. »

NewB obtient le feu vert de la BCE pour devenir une banque

janvier 31, 2020

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé vendredi d’octroyer l’agrément d’établissement de crédit à la coopérative NewB, a annoncé la Banque nationale de Belgique (BNB) dans un communiqué de presse.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/newb-obtient-le-feu-vert-de-la-bce-pour-devenir-une-banque-5e3452f0d8ad586cd5b86408

Consommation. Les banques reprennent leurs aises

décembre 24, 2019

par Camille Bauer

Les frais bancaires, gelés il y a un an pour répondre aux gilets jaunes, vont augmenter. Quant au plafonnement des frais pour les pauvres, il n’a jamais été effectif.

Il ne reste plus rien des maigres concessions que le secteur bancaire avait acceptées de faire en plein mouvement des gilets jaunes. Au 1er janvier, les frais bancaires, qui avaient été gelés pour un an, vont de nouveau augmenter. « On nous avait promis un gel tarifaire mais en réalité les hausses annoncées vont conduire à un rattrapage. L’usager est le dindon de la farce de ces effets d’annonce », commente Serge Maitre, président de l’Association française des usagers des banques (Afub)

La suite sur : http://www.cadtm.org/Consommation-Les-banques-reprennent-leurs-aises

Bien plus que créer une banque, il s’agit de créer les fondations d’une économie respectueuse des humains, de la biodiversité et du climat !

novembre 24, 2019

Vous aspirez à une alimentation plus saine, à des produits durables et accessibles, à un monde moins pollué, à une économie régénératrice, plus coopérative et porteuse de sens ? Nous aussi ! Pour y arriver, il est aussi indispensable de rendre le système financier plus vertueux, afin de contribuer au projet d’une société plus durable.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/bien-plus-que-creer-une-banque-il-s-agit-de-creer-les-fondations-d-une-economie-respectueuse-des-humains-de-la-biodiversite-et-du-climat/article-opinion-1219845.html

AGISSEZ VITE https://www.newb.coop/fr/campaign?gclid=EAIaIQobChMI8qDq0e-C5gIVleJ3Ch3obgBcEAAYASAAEgJKwPD_BwE