Posts Tagged ‘banque’

Pétition | Petitie : Stoppons la privatisation de Belfius | Halt aan de privatisering van Belfius

janvier 16, 2018

Stoppons la privatisation de Belfius et ouvrons le débat sur l’avenir de la banque.

La suite sur : http://www.belfiusestanous.be/2017/10/12/petition-petitie/

Publicités

Sauvetages bancaires en Belgique : perte nette de 9 milliards d’euros

décembre 24, 2017

par Jérémie Cravatte

En septembre dernier, L’Echo titrait « La facture provisoire du sauvetage des banques s’élève à un milliard d’euros » |1|, sur base de calculs d’Eric Dor |2|. Il est nécessaire de corriger cette annonce. On peut d’ailleurs s’attendre à ce que d’ici fin 2018, date anniversaire des dix ans de la crise provoquée par les banques, les déclarations minimisant les coûts pour la collectivité se multiplient.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Sauvetages-bancaires-en-Belgique

Procès : le « Robin des bois » des banques gagne contre le Crédit Mutuel

décembre 23, 2017

par Vincent Jaouen

Qui de mieux placé qu’un ancien banquier pour s’attaquer aux frais bancaires ? Depuis qu’il a fondé son association, l’Aplomb, en 2009, Gérard Faure-Kapper porte secours aux personnes endettées. Il dévoue désormais son expertise à recalculer, en y incluant les frais de découvert, le véritable taux d’emprunt que les banques appliquent à leurs clients… en leur faisant trop souvent, abusivement, les poches.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36533

La séance du dimanche : Les gangsters de la finance

décembre 17, 2017

Blanchiment, fraude fiscale, corruption, manipulation des cours… : depuis la crise de 2008, la banque HSBC est au coeur de tous les scandales.

Créée à Hong Kong, il y a un siècle et demi, par des commerçants écossais liés au trafic d’opium, HSBC (Hongkong and Shanghai Banking Corporation) n’a cessé de prospérer en marge de toute régulation. Aujourd’hui, la banque britannique à l’ADN pirate incarne à elle seule les excès et les dérives de la finance internationale. Blanchiment de l’argent du crime – celui des cartels de la drogue mexicains et colombiens –, évasion fiscale massive, corruption ou manipulation du cours des devises et des taux d’intérêt : depuis la crise de 2008, ce géant a été mêlé à de nombreux scandales avec régularité et en toute impunité.

La suite sur : https://quartierslibres.wordpress.com/2017/12/17/la-seance-du-dimanche-les-gangsters-de-la-finance/

Le surendettement, un fléau social qui profite d’abord aux banques et aux organismes de crédit

décembre 7, 2017

par Audrey Guiller

Personne n’est à l’abri du surendettement, qui survient parfois après un accident, une séparation, la perte d’un emploi. Mais qui est également favorisé par un système dans lequel les organismes prêteurs, loin de jouer le rôle d’un garde-fou, poussent des personnes à la sur-consommation. Au risque de les précipiter dans l’abîme. Malgré plusieurs lois d’encadrement, l’État rechigne pourtant à mettre un terme à ces pratiques, tout comme à investir réellement dans la prévention et l’accompagnement des victimes. Enquête.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Le-surendettement-un-fleau-social-qui-profite-d-abord-aux-banques-et-aux

Sauver le climat ? Les banques qui accordent des crédits non durables doivent en payer le prix

novembre 29, 2017

Les banques et les gestionnaires de fonds peuvent jouer un rôle clé dans la lutte contre le changement du climat. Augmenter le coût des crédits à des projets polluants pour les banques qui les octroient, inciterait tous les secteurs à privilégier les investissements verts. La balle est aussi dans le camp de l’investisseur durable : la demande (logique) d’exclure tous les carburants fossiles de son portefeuille d’investissement constitue véritablement un moteur du changement. En effet, c’est l’argent qui fait tourner le monde : tous ensemble, nous devons simplement indiquer dans quel sens.

La suite sur : https://lacouleurdelargent.be/sauver-le-climat/?noredirect=fr_BE&utm_source=&utm_medium=email&utm_term=&utm_content=La-responsabilit%C3%A9-environnementale-des-banques&utm_campaign=171127-TBBE-FR-eNews-Particuliers

Prends l’oseille et tire-toi

novembre 17, 2017

http://cafardages2.canalblog.com/archives/2017/11/17/35874777.html

Panama Papers: les cartouches de l’opposition

octobre 11, 2017

par Thierry Denoël

Une soixantaine d’amendements déposés par les socialistes, une vingtaine par les Ecolos. La commission Panama Papers n’en a pas terminé avec ses recommandations.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/panama-papers-les-cartouches-de-l-opposition/article-normal-736511.html

Il voulait juste acheter du gasoil pour faire rouler son tracteur

août 21, 2017

par Gérard Faure-Kapper

Il voulait juste acheter du gasoil pour faire rouler son tracteur. La banque lui a refusé un chèque de 1.500 euros. C’est Clément qui a découvert le corps sans vie de son père, dans la grange. Une simple lettre en guise d’adieu : « Je suis désolé de ce que je vais faire mais je n’en peux plus. Prends soin des terres et des animaux. Continue ce que j’ai fait. Adieu ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35435

Un robot pour renégocier votre crédit … et voler des emplois ?

juillet 16, 2017

Axa banque a annoncé avoir investi dans cinq logiciels-robots afin de réduire la charge de travail de ses employés. Ces logiciels peuvent gérer des tâches de back office comme le refinancement d’un crédit, l’accueil d’un nouveau client ou encore le re-plafonnement d’une carte de crédit. Ils permettraient de gagner un temps important : 48 secondes seulement pour une tâche qui prend 5 minutes à un humain.
D’après Axa, ces robots n’effectueraient aucune erreur contrairement à un employé et leur coût annuel ne s’élève qu’à 30 ou 40 000 € pièce.

Dans un communiqué Axa ose parler d’une situation win-win.

Peut-être pour le client, sans doute pour les actionnaires : le conseil d’administration vient de fixer le dividende annuel à 1,16 € soit un taux annuel de 5% par rapport au prix de l’action; mais pas pour les salariés.

Axa a annoncé un licenciement collectif de 650 personnes lors de la présentation de son dernier plan stratégique.

(Source : Financité juin 2017)