Posts Tagged ‘banques’

Comment des entreprises et banques européennes participent à la destruction des forêts et savanes du Brésil

octobre 4, 2021

Par ENCO

L’Amazonie et la région du Cerrado font face à des destructions dévastatrices pour exporter de la viande et du soja à bas prix. Un rapport inédit pointe la responsabilité des entreprises européennes.

La dépendance du Brésil à l’égard de l’exportation de matières premières est la cause première du niveau sans précédent de déforestation et de surexploitation de la nature dans les deux écosystèmes les plus riches du Brésil : l’Amazonie et le Cerrado (région de savane). L’Amazonie est un écosystème clé pour la santé environnementale mondiale, puisque qu’elle influence le climat par son rôle de puits et de stockage du carbone. Le Cerrado est la savane la plus riche du monde. Et de grandes entreprises et établissements financiers européens y jouent un rôle important.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Deforestation-Amazonie-Bresil-role-des-entreprises-Europe-banques-fonds-de-pensions-viande-soja-exportations

Colonisation israélienne : la BNP et la Banque Populaire impliquées

octobre 3, 2021

Un nouveau rapport  intitulé « Don’t Buy Into Occupation », indique que  la banque française BNP Paribas, la Deutsche Bank en Allemagne, et HSBC au Royaume-Uni font partie des 3 premières banques européennes impliquées dans le financement d’entreprises liées aux colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/10/02/colonisation-israelienne-la-bnp-et-la-banque-populaire-impliquees/

On se contente de peu

septembre 1, 2021
Au Roeulx, commune du Hainaut à 20 kilomètres de La Louvière, le bourgmestre est content. Un distributeur de billets Batopin va être installé sur la Grand-Place, juste à côté de la commune. Quelle chance.

On ne peut pas vraiment dire que Le Roeulx soit pauvre en service bancaire. Pour une ville de cette taille, disposer de trois agences bancaires dans la rue commerçante est déjà un exploit. Sauf que voilà, le distributeur d’ING a déjà disparu et celui de l’agence de BNP Paribas Fortis devrait suivre. C’est la conséquence du projet Batopin, qui vise à retirer les distributeurs de billets des quatre grandes banques du pays (ING, BNP Paribas Fortis, Belfius et KBC) pour les remplacer par 2.000 à 2.4000 distributeurs « neutres » distribués sur 650 à 750 sites. Qu’on se le dise, si ce projet promet de répartir les distributeurs selon un « maillage » idéal, cela implique une réduction drastique du nombre de machines. Actuellement, ces quatre banques détiennent 73 % des distributeurs de billets installés en Belgique. Avec le projet Batopin, entre 38 % et 44 % des distributeurs sont donc voués à disparaître.

Imaginez alors la distance à parcourir pour accéder à un distributeur du billet. Elle pourrait être rallongée jusqu’à 5 km pour 95 % de la population contre moins de 2 km actuellement pour 82% d’entre nous.

S’assurer de la présence d’un distributeur

Alors pour le bourgmestre Benoît Friart, s’assurer la présence d’un distributeur neutre dans sa commune ressemble à une petite victoire. « Ce sont les responsables de Batopin qui sont venus vers nous afin de voir si l’on pouvait leur proposer un local », précise le bourgmestre rapporté dans La Nouvelle Gazette de ce 1er septembre. Qu’à cela ne tienne, la ville leur mettra un local à disposition pour un loyer de 400 euros par mois, juste à côté de la commune. « Nous estimons que c’est important pour nos habitants de pouvoir aller chercher de l’argent dans un lieu central. Il s’agit d’un service qui doit être rendu car même si on le fait moins qu’avant, on utilise toujours de l’argent liquide. Les commerçants pourront aussi y déposer leur argent », ajoute Benoît Friart. Cerise sur le gâteau, il y a même du parking à disposition.

Récapitulons. On annonce donc la disparation de deux distributeurs dans une commune de 8.700 habitantes, ce qui était déjà peu, et on se réjouit de l’installation d’une machine. On trouve normal que ce soit à la commune de mettre à disposition un local pour que le réseau puisse y mettre un distributeur alors qu’il y avait déjà à quelques mètres de là 2 agences de banques participant à ce projet. On se réjouit que le Roeulx puisse s’assurer d’avoir un distributeur de cash sur son territoire alors qu’accéder facilement à son argent est un droit.


 
Dites non à la réduction drastique des distributeurs de billets en Belgique par Batopin Accéder facilement au cash, et donc à notre argent, est un droit.  Rien ne devrait être décidé en la matière sans consulter les citoyen·ne·s. Signez la pétition et, ensemble, empêchons Batopin de nous imposer une réduction du nombre de distributeurs de billets !

En savoir plus
Signez la pétition

Financité

Soyons cash

juin 18, 2021

C’est un fait, les paiements électroniques progressent. Mais nous n’avons par pour autant perdu tout intérêt pour les pièces et les billets !
Pourtant, les banques ont pour projet de diminuer le nombre de distributeurs en Belgique. Mobilisons-nous et, ensemble, arrêtons-les !

La suite sur : https://www.financite.be/soyons-cash

Comment les banques condamnent notre avenir

juin 5, 2021

Les banques françaises au secours du pétrole, du gaz et du charbon

mai 18, 2021

Par Alexandre-Reza Kokabi

Les grandes banques françaises ont injecté près de 100 milliards de dollars dans les entreprises actives dans le charbon, le pétrole et le gaz, depuis début 2020. BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole et BPCE ont « augmenté ces financements de 22,5 % ».

La suite sur : https://reporterre.net/Les-banques-francaises-au-secours-du-petrole-du-gaz-et-du-charbon

Le fonds de pension national de la Nouvelle-Zélande désinvestit des banques israéliennes

mars 5, 2021

Le fonds de pension national de la Nouvelle-Zélande (33 milliards de dollars) a exclu cinq banques israéliennes de son portefeuille en raison de leur rôle dans le financement des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/03/04/le-fonds-de-pension-national-de-la-nouvelle-zelande-desinvestit-des-banques-israeliennes/

Attention : des fraudeurs utilisent les noms de plusieurs banques connues pour escroquer des consommateurs

janvier 29, 2021

Le gendarme du secteur financier belge a reçu plusieurs alertes de consommateurs. Ceux-ci se font escroquer par des fraudeurs qui utilisent sans aucune autorisation le nom de plusieurs banques connues.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/mes-finances/des-fraudeurs-utilisent-les-noms-de-plusieurs-banques-pour-tromper-les-consommateurs-6013e80b9978e227dff8df04

Les marchés financiers restent les gagnants de la crise économique et sanitaire

décembre 28, 2020

par Aline Farès

Les banques ont non seulement bénéficié des effets indirects des plans de soutien à l’économie mais également de garanties publiques qui leur sont directement adressées. Les revenus de remplacement – qui n’ont pas nécessairement atteint les plus précaires et n’ont bien souvent pas été suffisants. Les moyens publics bénéficient donc aux grandes entreprises, banques incluses, et aux propriétaires – in fine, donc, à des personnes dont on ne fait que conforter et renforcer une position déjà dominante.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Les-marches-financiers-restent-les-gagnants-de-la-crise-economique-et-sanitaire

Un écolo suisse en procès pour une « visite touristique » militante

décembre 2, 2020

En procès à cause d’une visite touristique militante. Mardi 1 décembre, le jeune Teo, membre du collectif Breakfree Suisse comparaissait devant le tribunal de Genève pour « refus d’obtempérer face à la police lors d’une manifestation non autorisée ». Son tort : avoir participé en septembre 2019 à l’organisation d’une visite « touristique » à la découverte des hauts lieux de la finance de Genève : BackRock, JP Morgan, Crédit Suisse, Citibank et la Société générale.

La suite sur : https://reporterre.net/Un-militant-ecolo-suisse-en-proces