Posts Tagged ‘base’

Entre 2012 et 2013, l’armée étasunienne est intervenue dans 49 pays africains !

juin 24, 2014

par Nick Turse

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 10 exercices militaires, 55 opérations, 481 activités de coopération en matière de sécurité. Pendant des années, l’armée étasunienne a ouvertement insisté sur le fait qu’elle n’intervenait en Afrique que dans une faible mesure. Le personnel et les commandants chargés des affaires publiques de l’armée ont prétendu à plusieurs reprises qu’il s’agissait seulement d’une « présence minimale », et sont même allés jusqu’à affirmer que la présence du personnel militaire était relativement faible. Cependant, ils ont refusé de préciser en quoi consiste cette présence minimale. Par exemple, lors d’une interview, un porte-parole d’AFRICOM (Commandement des États-Unis pour l’Afrique) s’était montré inquiet car si l’on reprenait dans un tableau le nombre de déploiements militaires, cela donnerait une « image défavorable » des forces américaines.

La suite à lire sur : http://michelcollon.info/Entre-2012-et-2013-l-armee.html?lang=fr

Séance de relations publiques pour essayer de redorer leur image de tortionnaires.

août 12, 2013

« La plus grande irritation vient du tube qui passe dans la gorge mais ce n’est pas douloureux ».

Un Yéménite de Guantanamo a décrit « une douleur atroce », une « punition cruelle » qu’il ne souhaiterait à personne: 38 grévistes de la faim étaient encore nourris de force dans la prison américaine, une procédure « juste « inconfortable » mais « nécessaire », selon les autorités.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/l-alimentation-forcee-atroce-ou-inconfortable-52087f643570fb19a88bc63d

N’omettez pas de lire les commentaires, c’est édifiant.

Lire aussi : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article23671

Temps de révolution.

avril 6, 2013

par Gustavo Esteva

Le changement révolutionnaire n’arrive pas comme un moment cataclysmique, mais comme une succession interminable de surprises, qui se meuvent en zigzag vers une société plus décente, disait Howard Zinn peu avant de mourir.

La suite à lire sur : http://www.lavoiedujaguar.net/Temps-de-revolution

Guantanamo : les mensonges d’Obama.

avril 3, 2013

par Capitaine Martin

Il souffle comme un vent de protestation à Guantanamo. La semaine dernière (le 20 mars, NDLR), vingt-quatre détenus avaient entamé une grève de la faim dans le camp illégal que les États-Unis ont construit sans le consentement du gouvernement de La Havane. La semaine d’avant, ils n’étaient « que » quatorze. « La colère s’amplifie », a finalement dû reconnaître un porte-parole du Pentagone, le colonel Todd Breasseale.

La suite à lire sur : http://www.legrandsoir.info/guantanamo-les-mensonges-d-obama.html

Produire des « Etats Ratés ».

septembre 11, 2012

Par Ed Herman 

Pendant la Guerre du Vietnam, au-dessus de l’entrée d’une base américaine on pouvait lire : « Killing Is Our Business, and Business Is Good. » (« Tuer c’est notre affaire, et les affaires marchent fort »). Et en effet, les affaires marchaient vraiment très fort au Vietnam (de même qu’au Cambodge, au Laos ou en Corée), où on comptait par millions le nombre de civils tués. D’ailleurs elles se sont plutôt bien maintenues aussi après la Guerre du Vietnam.  

Les massacres ont continué sur tous les continents, aussi bien directement que par l’entremise de « proxies » (1), partout où la « sécurité nationale » américaine avait besoin de bases, de garnisons, d’assassinats, d’invasions, de campagnes de bombardements, ou de sponsoriser des régimes assassins et d’authentiques réseaux et programmes terroristes trans-nationaux, pour répondre à la « menace terroriste » qui ne cesse de défier le pauvre « géant pitoyable » (2).

La suite à lire sur : http://michelcollon.info/Produire-des-Etats-Rates.html