Posts Tagged ‘bateaux’

Appel à la solidarité avec les capitaines des bateaux sauvant les migrant(e)s de la noyade en Méditerranée

juillet 2, 2019

https://you.wemove.eu/campaigns/avec-carola-rackete-et-pia-klemp-pour-la-justice-et-l-humanite

Un appel international

En faisant arrêter la capitaine Carola Rackete comme « hors la loi » et l’accusant de « rébellion » militaire, en séquestrant son navire comme « bateau pirate », en menaçant l’ONG propriétaire d’une « maxi-sanction » de dizaines de milliers d’euros, le Ministre Matteo Salvini qui semble exercer désormais dans son pays un pouvoir sans limites vient d’ajouter le délire à l’infamie. C’est lui qui place l’Italie en dehors du droit international et des principes fondamentaux dont nos Etats tirent leur légitimité démocratique. De graves conséquences vont s’ensuivre si on n’y fait pas obstacle.

De son côté, en « forçant le blocus » de la douane italienne après 14 jours d’atermoiements de l’UE et l’aveu d’incapacité lamentable de la CEDH, en accostant malgré l’interdiction à Lampedusa pour sauver ses passagers en détresse, la Capitaine du Sea Watch 3 n’a fait que son devoir. Elle en a assumé les risques mais ne doit pas en payer injustement le prix. Il appartient aux citoyens d’Europe et à leurs gouvernements – premiers concernés et impliqués – de faire immédiatement le nécessaire pour que cesse la persécution illégale et déshonorante contre les sauveteurs et l’équipage du Sea Watch 3.

Ne l’oublions pas cependant : une autre capitaine allemande est jugée en Italie pour avoir sauvé plus d’un millier de vies en Méditerranée : accusée d’aide à l’immigration clandestine et de complicité avec les « passeurs », Pia Klemp risque vingt ans de prison et une amende de 15 000 euros pour chaque vie qu’elle aura sauvée – ce qui provoque l’indignation de beaucoup en Europe et dans le monde mais ne semble pas émouvoir nos gouvernements. On veut faire peur aux sauveteurs, mais Carola et Pia ne seront pas les dernières à prendre de tels risques alors que l’hécatombe des noyades se poursuit en Méditerranée avec la complicité des Etats qui devraient l’empêcher.

Nous exigeons donc que le gouvernement italien se ressaisisse, abandonne ses poursuites, libère immédiatement la capitaine Rackete et débloque le Sea Watch 3 pour qu’il puisse poursuivre sa mission. Nous exigeons qu’il accueille les hommes, femmes et enfants rescapés de la guerre et de la noyade, en concertation avec les ONG et les autres pays européens, et instruise correctement leur demande d’asile. Nous exigeons qu’il cesse de criminaliser la solidarité exercée au nom des droits humains par ses propres citoyens. Nous exigeons qu’il cesse d’ameuter l’opinion publique contre les migrants dénués de tout et forcés de quitter l’Afrique.

Nous appelons le nouveau Parlement européen à proposer, la Commission à élaborer, et les Gouvernements à décider enfin, dans l’esprit de la Convention de Genève, la politique commune de l’asile, ainsi que les règles de répartition équitable des personnes qui permettront à l’Europe de remplir ses obligations, de restaurer sa légitimité morale, en faisant preuve de sa capacité politique. Nous les appelons à respecter les conventions SOLAS et SAR qui imposent le débarquement en lieu sûr des personnes secourues en mer, en déclarant que ni la Libye ni la Tunisie ne sont aujourd’hui des lieux sûrs. Nous les appelons à ordonner la reprise des sauvetages en mer et à cesser de financer et d’entraîner les garde-côtes libyens qui traquent et torturent les fugitifs sous prétexte de lutter contre les trafics. Toute autre attitude est en réalité criminelle, elle relève de la lâcheté et de l’idiotie. En voulant épargner des conflits à l’Europe, elle les aiguise et détruit son propre avenir.

Enfin nous appelons tous les citoyens et citoyennes d’Europe à s’élever contre la politique d’hostilité envers les réfugiés et les migrants dont l’Italie aujourd’hui se fait gloire et que d’autres pays pratiquent de façon hypocrite. Nous les appelons à se solidariser avec Carola Rackete et Pia Klemp. A l’heure où Matteo Salvini et d’autres cherchent ainsi à nous entraîner dans l’ignominie, ces femmes courageuses, avec leurs équipages, sont l’honneur du continent européen. Citoyens et citoyennes de l’UE, battons-nous pour les libérer et rejoignons-les dans leur combat qui s’amplifie. Il est certes difficile, mais ses enjeux sont incontestables : contre l’arbitraire, contre l’hystérie xénophobe et le racisme, pour le droit, pour la vie humaine, pour l’hospitalité et aux côtés de tous ceux qui la font vivre. Ne restons pas spectateurs.

Etienne Balibar

D’autre part, la Cimade appelle, avec d’autres acteurs et actrices de la société civile, à se rassembler pour dénoncer une atteinte inqualifiable aux droits humains les plus fondamentaux et soutenir l’ensemble des personnes exilées et leurs soutiens.

Appel à rassemblement
« Soutien aux exilé.e.s, à Carole Rackete Capitaine du Sea watch 3 et à tout son équipage »
Mercredi 3 juillet 18h – Place Stalingrad à Paris

Jeudi 4 juillet 18h30 – Ombrière du Vieux Port à Marseille

https://www.lalibre.be/actu/international/sea-watch-determine-a-poursuivre-ses-operations-en-mer-5d1b456c9978e215c73f3371

Publicités

En Méditerranée, le boom des yachts dévaste les fonds marins

mai 21, 2019

De plus en plus gros, luxueux, et nombreux à jeter l’ancre en Méditerranée: les bateaux de plaisance nuisent gravement à l’écosystème en labourant les fonds marins, poussant les autorités à encadrer leur mouillage.

La suite sur : https://weekend.levif.be/lifestyle/voyage/en-mediterranee-le-boom-des-yachts-devaste-les-fonds-marins-video/article-normal-1140375.html?_ga=2.167075966.1326012687.1558437173-38551851.1550940795

« Comment les riches détruisent la planète. » – Hervé Kempf

Des nouvelles de la « démocratie « israélienne

septembre 7, 2018

Après le vol, la vente au profit des colons : http://europalestine.com/spip.php?article14613

Natanyahou défile à Paris pour la liberté d’expression, mais censure chez lui : http://europalestine.com/spip.php?article14623

A ceux qui disent de « ne pas mélanger » sport, culture, et politique : http://europalestine.com/spip.php?article14621

Ahed Tamimi interdite de sortie du camp de concentration de Cisjordanie : http://europalestine.com/spip.php?article14622
Agir : http://www.france-palestine.org/La-famille-Tamimi-interdite-de-sortie-de-Palestine-Agissons

Mais partout dans le monde on ne baisse pas les bras : http://europalestine.com/spip.php?article14620

Piraterie israélienne

juillet 30, 2018

La marine de guerre israélienne s’apprêtait dimanche en milieu d’après-midi à prendre d’assaut, dans les eaux internationales, le bateau Al Awda (Le Retour), chargé de médicaments destinés à la population de la bande de Gaza.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article14525

Et, comme d’habitude, nos gouvernements ne mouftent pas. Lâches !

http://ujfp.org/spip.php?article6551

Acte de piraterie israélien et silence complice des États : http://ujfp.org/spip.php?article6549

La Flottille de la Liberté une fois de plus interceptée par Israël : l’inacceptable blocus de Gaza : http://www.france-palestine.org/La-Flottille-de-la-Liberte-une-fois-de-plus-interceptee-par-Israel-l

Flottille pour la liberté : « Tant que le blocus israélien existera, nous continuerons à naviguer vers Gaza »

juillet 18, 2018

Interview de Sarah Katz par Eugénie Barbezat. Publiée le 17 Juillet 2018 sur le site de l’Humanité.

Sarah Katz, militante française de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), et équipière de l’un des quatre bateaux de la flottille qui va quitter la Sicile aux alentours du 19 juillet, pour tenter de rejoindre les côtes palestiniennes, détaille les objectifs de cette mission et témoigne de sa détermination à passer pour dénoncer le blocus qui, en plus des bombardements quasi quotidiens, pèse cruellement sur la vie des Gazaouis.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article6521

Lettre de Sarah Katz au Président de la République, à propos de la Flottille de la Liberté : http://ujfp.org/spip.php?article6518
Qu’attendre de ce polichinelle ?

Comment l’Europe autorise ses garde-côtes à ouvrir le feu sur des bateaux de réfugiés

octobre 3, 2016

par Zach Campbell

Rien ne sera donc épargné aux réfugiés qui bravent la mer pour fuir les tragédies en cours en Afrique et au Moyen-Orient. Pas même l’infamie. Dans les bras de mer qui séparent les îles grecques des côtes turques, les garde-côtes grecs et européens n’hésitent pas à faire usage de leurs armes à feu pour arraisonner les bateaux transportant des réfugiés, au risque de blesser voire de tuer certains d’entre-eux. Le tout, avec la bénédiction tacite de Frontex, l’agence européenne des frontières, dont les pouvoirs ne cessent de s’étendre. Une enquête du magazine états-unien The Intercept

La suite sur : http://www.bastamag.net/Comment-l-Europe-autorise-ses-garde-cotes-a-ouvrir-le-feu-sur-des-bateaux-de

Le gouvernement grec doit laisser partie la Flotille de la liberté.

juin 30, 2011

Rassemblement vendredi 1er juillet 18h00 Devant l’ambassade de Grèce à Paris (17, rue Auguste-Vacquerie 75116 Paris )

La campagne « Un bateau français pour Gaza » s’élève contre les entraves mises par les autorités grecques sur des bateaux de la Flottille, empêchant son départ. Le gouvernement grec ne doit pas céder aux pressions israéliennes. L’Union européenne ne doit pas être complice du blocus israélien.

La suite sur : http://www.france-palestine.org/article17736.html

 

« Liberté d’expression » version Israël !

juin 27, 2011
Après le droit international et les droits des Palestiniens, c’est la liberté de la presse que « la seule démocratie au Proche-Orient » veut écraser. Après avoir aussi menacé de mort des citoyens non violents qui ne font que leur devoir de solidarité devant l’injustice et la violence imposées à un peuple assiégé. [1]

Les journalistes étrangers qui embarqueront à bord de la flottille internationale encourent une interdiction d’entrer de dix ans en Israël. La dizaine de bateaux transportant de l’aide humanitaire à Gaza doit appareiller de Grèce dans les prochains jours.

La suite sur : http://france-palestine.org/article17705.html

http://www.europalestine.com/spip.php?article6265

Et l’Europe, comme d’habitude, ne bouge pas.

Ne regardez pas ailleurs !

juin 21, 2011

Par Kathy Kelly 

Fin juin 2011, je serai passagère sur le Audacity of Hope, le navire états-unien de la flottille internationale de cet été pour briser le siège israélien illégal et meurtrier de la bande de Gaza.

Les organisateurs, les sympathisants et les passagers ont pour but de mettre fin, de façon non violente, à la punition collective brutale imposée aux habitants de la bande de Gaza depuis 2006, quand le gouvernement israélien a commencé un blocus aérien, naval et terrestre rigoureux de la bande de Gaza, explicitement pour punir les habitants de Gaza d’avoir choisi un gouvernement Hamas lors d’élections démocratiques. Le Hamas et les gouvernements israéliens ont tué des civils sans discernement lors d’attaques répétées, mais l’immense majorité de ces attentats tout au long du conflit ont été perpétrés par les soldats et les colons israéliens sur des Palestiniens sans armes.

Lire la suite de son article sur : http://france-palestine.org/article17640.html

http://www.association-belgo-palestinienne.be/infos/d%e2%80%99ancien-soldats-israeliens-brisent-le-silence-sur-les-violations-militaires/

 

Le monde bouge, pas Israël.

juin 5, 2011

Par Denis Sieffert  

Dirigé par un gouvernement d’extrême droite qui ferait honte à toute nation se prétendant démocratique, Israël, plus que jamais, pense guerre, mur, enfermement, appropriation violente, et expansion coloniale

Nous gardons tous en mémoire les images furtives, sombres et saccadées, de l’assaut donné au matin du 31 mai 2010 par un commando israélien contre le ferry turc Mavi Marmara, navire amiral d’une petite flotte qui tentait de rallier Gaza. L’abordage s’était soldé, on s’en souvient, par la mort de neuf militants turcs. Effectuée en dehors des eaux internationales, et d’une violence insensée en regard de la nature du convoi, l’opération avait soulevé l’indignation un peu partout dans le monde. Elle a surtout ouvert une crise majeure entre Israël et la Turquie. Plus encore que les mille cinq cents morts de Gaza, en décembre 2008 et janvier 2009, plus que les civils tués au Sud-Liban au cours de l’été 2006, cette affaire avait contribué à dégrader l’image d’Israël. Un an plus tard, une nouvelle flottille s’apprête à prendre la mer pour apporter une aide humanitaire dans l’étroit territoire palestinien soumis au blocus depuis 2006.

Lire la suite de l’article sur : http://france-palestine.org/article17540.html

http://europalestine.com/spip.php?article6176