Posts Tagged ‘béton’

Comment une bonne agriculture prévient des inondations : petit « mode d’emploi »

juillet 16, 2021

Suite aux catastrophes vécues depuis quelques jour dans l’est de notre pays et face aux réactions timorées (depuis des années) de nos pouvoirs public concernant ce qu’on appelle l’aménagement de territoire, l’avenir meilleur passera par nos écoles d’agriculture.

Un texte de Lionel le Hardÿ de Beaulieu, agriculteur.

Depuis les années soixante, nous assistons à l’industrialisation de nos campagnes, les remembrements avec l’arrachage des haies, le bétonnage des chemins, l’agrandissement des parcelles… L’agriculture « moderne », le tout à la chimie et au matériel de plus en plus lourd avec comme conséquence une perte de structure des sols et tassements de ceux-ci. Plus récemment, on a vu la réindustrialisation des campagnes avec l’installation des éoliennes et leurs milliers de km de routes en béton.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/07/16/comment-une-bonne-agriculture-previent-des-inondations-petit-mode-demploi-ZW7PN2V2ZFHGTMX67PJRC2RH5E/

Depuis le temps que nous ne voulons pas le savoir…. il n’est pire sourd….. tout ça pour le profit !

Dans l’estuaire de la Loire, « on bétonne d’abord, on réfléchit après »

octobre 5, 2020

par Samy Archimède

L’État va-t-il artificialiser 110 hectares d’espace naturel sur l’estuaire de la Loire pour en faire une vitrine européenne des énergies renouvelables ? Sur le site du Carnet, le Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire veut implanter un « parc écotechnologique » dédié aux énergies renouvelables. Ce projet bénéficie, comme 77 autres en France, du label « clés en main », un dispositif gouvernemental qui pose question et suscite beaucoup de craintes.

La suite sur : https://www.bastamag.net/ZAD-Stop-Carnet-estuaire-de-la-Loire-beton-especes-protegees-parc-ecotechnologique

Comment des choix politiques assèchent le pays

août 8, 2020

par Wim Debucquoy et Thierry Warmoes

Le printemps 2020 a été anormalement chaud et sec dans notre pays. Et le mois de juillet, très sec, a fait oublier les précipitations du mois de juin. Certains s’en réjouiront. Mais pas les agriculteurs qui risquent de perdre jusqu’à 50 % de leurs récoltes. Ni les ménages qui risquent de se retrouver sans eau potable… Pourtant, malgré la sécheresse il tombe assez de pluie en Belgique toute l’année pour satisfaire tout le monde. Comment l’expliquer… et surtout quelles solutions ?

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/comment-des-choix-politiques-assechent-le-pays

Les écocideurs

mai 6, 2019

par Gérard Charollois

À l’heure où s’achève une conférence mondiale regroupant à Paris 500 scientifiques et associatifs et portant sur la mort de la biodiversité, le sénat français ruraliste et conservateur refuse d’inscrire dans la loi le délit d’écocide. Le monarque français boude cette conférence internationale car il est moins risqué de disserter sur le climat que sur la disparition des espèces et la destruction des milieux naturels.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41170

https://www.lalibre.be/actu/planete/nos-activites-menacent-grandement-l-avenir-de-l-humanite-un-million-d-especes-en-danger-d-extinction-5ccf2d3d9978e25347ed9a43

https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/un-million-d-especes-menacees-d-extinction-la-survie-de-l-homme-en-jeu-5cd008867b50a60294a1dadc

De Sivens au Center Parcs de Roybon : stop aux grands projets inutiles, idiots et imposés

février 6, 2015

par Yves Paccalet

Ils germent, ils croissent, ils embellissent (ou plutôt, ils enlaidissent !) tout autour de la planète. Au bord de la mer et des rivières ; dans les forêts boréales ou tempérées, méditerranéennes ou tropicales ; dans les bocages et les vallées ; sur les montagnes ; au bord de la mer ou sous la mer ; près des pôles autant que dans les déserts ; demain sur la Lune ou la planète Mars ! Je veux parler des « Grands projets idiots » – les « GPI », que certains nomment aussi les « Grands projets inutiles et imposés » (« GPII »).

Lire la suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27829

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27833

« PARK(ing) DAY » : des jardins éphémères sur des places de parking.

septembre 15, 2014

Comment redynamiser le paysage urbain bétonné tout en sensibilisant les citadins aux problématiques environnementales ? Pour répondre à cette problématique, le weekend du 19, 20 et 21 septembre aura lieu la deuxième édition mondiale de PARK(ing) DAY. L’objectif est d’inviter chacun à trouver une place de parking payante près de chez lui et d’y installer un jardin le temps d’une journée. Tant que la place est payée, cette pratique est parfaitement légale. A travers ces espaces végétalisés, il s’agit de créer une ambiance conviviale et artistique. Et d’inciter les citadins à reconsidérer l’espace public et la façon dont il est partagé, tout en explorant de nouvelles possibilités de configuration de l’espace urbain. Imaginée par un collectif à San Francisco, l’initiative a vocation à répandre ce message universel à l’échelle mondiale. Pour participer, un formulaire d’inscription est disponible sur le site, où l’on suit étape par étape la procédure pour construire son propre petit espace de verdure, en toute sécurité.

http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/PARK_ing__DAY_a__des_jardins_aephaemaeres_sur_des_places_de_parking_a__2063.html

A Notre-Dame-des-Landes : « Tous Camille »

juillet 30, 2013

par Isabelle Rimbert

Depuis l’hiver, la photographe Isabelle Rimbert arpente la ZAD de Notre Dame des Landes et tire le portrait de celles et de ceux qui y vivent et y luttent. Voici une sélection de quelques-un(e)s des résistants du bocage.

A voir sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article4565

Ces aéroports qui coûtent chers et ne servent presque à rien.

novembre 16, 2012

Par Nolwenn Weiler et Sophie Chapelle 

Le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, est-il vraiment utile, à l’heure où le trafic aérien est en berne ? Basta ! s’est penché sur le cas de ces aéroports français qui sont aujourd’hui largement sous-utilisés, grèvent les finances publiques et ne vivent que grâce aux compagnies low-cost, elles-mêmes sponsorisées par le contribuable. L’aéroport voulu par Jean-Marc Ayrault ressemblera-t-il demain à ces zones d’embarquement quasi désertes ?

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/article2770.html

Lire aussi sur le même sujet : http://partageux.blogspot.be/2012/11/un-elephant-blanc-pour-le-jumelage-de.html

Madame la colline.

novembre 9, 2012

A lire : http://breizhjournal.wordpress.com/2012/11/08/le-tumulte-de-notre-dame-des-landes-deferle-sur-le-monde/