Posts Tagged ‘boues rouges’

Au nom de la sauvegarde de l’emploi, la pollution aux « boues rouges » continue de sévir à Gardanne

janvier 4, 2017

par Carole Filiu-Mouhali

À Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, les résidus solides de l’usine d’alumine ont cessé depuis un an d’être déversés dans la mer Méditerranée. La question est-elle pour autant résolue ? Entre la toxicité des rejets liquides qui se poursuivent, et la dissémination des boues rouges désormais stockées à l’air libre, certaines voix tentent d’attirer l’attention sur les pollutions qui persistent. Mais la peur d’une fermeture de l’usine et de la perte de ses 400 emplois, relayée par de nombreux responsables politiques, dissuade la contestation locale, et permet à l’industriel Alteo de continuer à bénéficier de dérogations. Reportage.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Usine-Alteo-a-Gardanne-Au-nom-de-la-sauvegarde-de-l-emploi-la-pollution-aux

Publicités

 » La décision de poursuivre l’activité d’Alteo permet « à l’activité économique et à des milliers d’emplois d’être préservés », ça vaut toutes les pollutions pour M. Valls

septembre 3, 2016

Un reportage de Thalassa retraçant l’historique des rejets de « boues rouges » au large de Cassis (Bouches-du-Rhône) a relancé vendredi la polémique entre Manuel Valls et la ministre de l’Environnement Ségolène Royal, opposés sur l’opportunité de poursuivre ces rejets polluants.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/manuel-valls-a-decide-le-contraire-segolene-royal-critique-le-premier-ministre-sur-les-boues-rouges-toxiques-57ca8c1435709333b7f875b6

« L’environnement, ça commence à bien faire » !

décembre 31, 2015

Ségolène Royal à vigoureusement protesté contre le renouvellement de l’autorisation des déversements en mer des boues rouges produites par l’usine d’aluminium de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône. Une pollution (276 mètres cube à l’heure) autorisée depuis les années 60 ; en dépit des résidus toxiques charriés par les rejets et du colmatage progressif du fond de la mer sur plusieurs dizaines de kilomètres carrés, dans le parc national des Calanques.

La suite sur : http://www.politis.fr/Boues-rouges-autorisees-une,33522.html

« Seuls les représentants associatifs ont donc voté contre la poursuite pendant six ans des rejets, tous les autres, y compris celui du ministère de l’Ecologie, ont voté pour la solution qui avait été « suggérée » par le Préfet, »