Posts Tagged ‘bourse’

Bis repetita : la finance de nouveau au service de l’effondrement (à l’insu de son plein gré)

octobre 11, 2018

Les profanes, pour s’en réjouir ou (feindre de) s’en plaindre, pensent que la finance occidentale s’est triomphalement tirée du séisme de 2008. Ils ont tort et voici pourquoi…

En juin 2018, il y a quatre mois, l’économiste et financier libéral (ne pas confondre avec “néolibéral”), Charles Gave, écrivait un article au titre fort alarmant :

La suite sur : https://yetiblog.org/la-finance-au-service-de-leffondrement-a-linsu-de-son-plein-gre/

http://www.lalibre.be/economie/placements/les-bourses-mondiales-degringolent-donald-trump-accuse-la-fed-5bbeff05cd70e3d2f61b2141

Publicités

En guerre – pour la préemption salariale !

juin 5, 2018

par Frédéric Lordon

On ne résiste à la puissance suffocante du film de Stéphane Brizé (En guerre) qu’à y discerner une place vide, la place du discours manquant. Il faut absolument y voir cet espace inoccupé, et la possibilité de le remplir, l’espace d’une réponse, c’est-à-dire d’un discours à déployer, opposable aux impossibilités montrées par le film, capable d’en faire sauter un mur, sinon c’est insupportable. C’est insupportable, car ce que montre le film, c’est la force d’un ordre institutionnel capable de se donner raison à lui-même, un ordre qui mure portes et fenêtres, qui bouche toutes les issues pour ne laisser subsister que sa vérité. Lorsque les économistes stipendiés, les experts de service, les éditorialistes débiles et les patrons odieux disent qu’« il n’y a pas d’alternative », c’est vrai. C’est vrai parce que les structures ont été aménagées pour que ce soit vrai. Lorsqu’ont été installés la déréglementation financière et le pouvoir actionnarial, le libre-échange commercial au mépris de toute norme sociale et environnementale, la libéralisation du régime des investissements directs, c’est-à-dire de la localisation des sites industriels (à laquelle on ajoutera celle des sièges sociaux), il est exact que tout est joué ou presque, et qu’en effet il n’y a plus d’alternative. En somme, la disparition des alternatives, ça s’organise.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38097

« Quand les riches volent les pauvres cela s’appelle du business; quand les pauvres luttent pour récupérer leurs biens cela s’appelle de la violence. »

La montagne de dettes privées des entreprises sera au coeur de la prochaine crise financière

novembre 9, 2017

par Eric Toussaint

Moins de dix ans après la faillite de Lehman Brothers, survenue en septembre 2008, les ingrédients d’une nouvelle crise majeure sont déjà réunis.

La suite sur : http://www.cadtm.org/La-montagne-de-dettes-privees-des

Lire aussi : http://www.cadtm.org/Le-systeme-bancaire-apparait

Les fabricants d’armes bondissent en Bourse après la fusillade de Vegas

octobre 3, 2017

par Etienne Goetz

Sturm Ruger et American Outdoor Brands prennent plus de 6%. Les investisseurs anticipent une hausse des ventes d’armes.

La suite sur : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030648367290-les-fabricants-darmes-bondissent-en-bourse-apres-la-fusillade-de-vegas-2118853.php

Ma grand-mère disait : »à toutes choses malheur est bon », faut croire qu’elle avait raison, même si elle n’imaginait pas que des nécrophages modernes se repaîtraient en Bourse du cadavre des victimes !

Des bacheliers reversent leur « bourse au mérite » accordée par Wauquiez à des associations

juillet 5, 2017

par Sophie Chapelle

Des bacheliers fraîchement diplômés viennent de donner une leçon d’éthique à leur président de région, Laurent Wauquiez (LR). La région Auvergne – Rhône-Alpes accorde une « bourse au mérite » d’un montant de 500 euros aux bacheliers ayant obtenu la mention très bien, sans condition de revenu. Dans une lettre ouverte publiée notamment sur Rue89 Lyon, une dizaine d’élèves du lycée Antoine de Saint-Exupéry à Lyon ont « décidé d’agir pour une région plus juste ».

La suite sur : https://www.bastamag.net/Des-bacheliers-reversent-la-bourse-au-merite-de-Wauquiez-a-des-associations

Chaque Belge est un banquier mais ne le sait pas

avril 7, 2017

En 2017, plus moyen de se passer d’une banque. Tous les jours, ou presque, vous utilisez votre carte bancaire. Tous les mois, vous remboursez vos crédits. Des crédits que la banque a le pouvoir d’accorder ou de refuser. Un pouvoir que contestent les membres de la plateforme « Belfius est à nous ». Rencontre avec Aline Fares, coordinatrice.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/chaque-belge-est-un-banquier-mais-ne-le-sait-pas

Marco Van Hees (PTB) « 1% des Belges concentre toujours plus de richesses, il est temps pour une taxe des millionnaires »

juin 9, 2016

C’est la nouvelle du jour : 1% des Belges possède la moitié des actions cotées en Bourse, montrant l’inégalité criante de la répartition des fortunes dans notre pays.

La suite sur : http://ptb.be/articles/marco-van-hees-ptb-1-des-belges-concentre-toujours-plus-de-richesses-il-est-temps-pour-une

La Bourse a la gueule de bois

janvier 16, 2016

La Bourse a la gueule de bois le 16 janvier 2016

Et : http://yetiblog.org/index.php?post/1579

Banquiers et politiciens peuvent-ils se corrompre mutuellement ? La preuve scientifique que oui

juin 30, 2014

La corruption, l’influence occulte, la familiarité et les conflits d’intérêts sont-elles des matières premières cotables en bourse ? Il semble bien que oui ! À l’heure où la haute administration Hollande voit se multiplier les passages entre fonction publique et secteur privé, au risque de conflits d’intérêts, et de consanguinité dans la même vision idéologique « ordo-libérale », il serait dommage de louper un petit article de Thibault Gajdos, « Le banquier et le politique », paru ce vendredi 27 juin 2014 dans le supplément « Eco & entreprise » du journal Le Monde.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26222

Les marchés financiers spéculent sur les catastrophes que provoquera le changement climatique

juin 27, 2014

par Philippe Desfilhes

Jouer sur les catastrophes naturelles à venir pour s’assurer un bon rendement quand les marchés boursiers flageolent : c’est la dernière mode chez les assureurs et les financiers. Bienvenue dans le monde des cat bonds, les placements sur la catastrophe !

La suite sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article5973

BANDES DE SALOPARDS !