Posts Tagged ‘Brésil’

Rebondissement dans l’affaire qui éclabousse Lula au Brésil

juin 11, 2019

Le site «The Intercept» a publié dimanche des informations explosives sur la manière dont les responsables de l’enquête anti-corruption Lava Jato ont tenté d’empêcher l’ex-président Lula de revenir au pouvoir

La suite sur : https://www.letemps.ch/monde/rebondissement-laffaire-eclabousse-lula-bresil?fbclid=IwAR2xlrG6S90dLQqCY7MBONtaiTtJZO4aAnaBe0OrzGhY18ws_W8RXBjtmOU

https://www.legrandsoir.info/lula-da-silva-avait-aussi-ete-condamne-par-les-medias-6218.html

Publicités

Le bal des faux-culs

mai 23, 2019

par Rachel Knaebel

Pour profiter des privatisations brésiliennes, le Medef et Bercy accueillent le gouvernement de Bolsonaro.

D’un côté, Emmanuel Macron reçoit le chef autochtone Raoni et l’assure du soutien de la France pour préserver l’Amazonie. De l’autre, le ministère de l’Économie et des Finances et le grand patronat français accueillent une délégation de ministre, gouverneurs et gros industriels brésiliens pour discuter des « opportunités » économiques offertes par les privatisations et les projets industriels au Brésil et… en Amazonie.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Medef-Bercy-Macron-Raoni-Bolsonaro-Forum-France-Bresil-Privatisation

Dans le Brésil de Bolsonaro, « permis de tuer » pour la police

avril 28, 2019

À Rio, les forces de l’ordre tuent 5 personnes par jour depuis le début de l’année.

par Glauber Sézérino

Ce 7 avril à Rio de Janeiro, Evaldo dos Santos Rosa, un musicien de 51 ans, conduit sa famille en voiture chez des amis pour y fêter la naissance d’un enfant. Soudain, sa voiture est criblée de balles tirées par des soldats en patrouille dans le quartier de Guadalupe (zone ouest de la ville) : 80 impacts au total.

La suite sur : https://www.bastamag.net/A-Rio-les-forces-de-l-ordre-tuent-5-personnes-par-jour-depuis-le-debut-de-l

Bal macabre au Brésil : le clan Bolsonaro, l’extrême droite et les milices

mars 31, 2019

par Laurent Delcourt

Les révélations de la presse brésilienne se succèdent sur les liens entre le fils aîné du président Bolsonaro et l’une des plus dangereuses organisations criminelles de Rio, la milice de Rio das Pedras. Celle-ci est notamment soupçonnée de l’assassinat de la jeune conseillère progressiste Marielle Franco. Ces révélations mettent en lumière la proximité entre l’extrême droite et les milices qui contrôlent une partie des quartiers périphériques. Les mesures prises par le nouveau gouvernement offrent à ces groupes une impunité encore plus grande, tandis qu’elles annoncent des heures sombres pour les défenseurs des droits humains, les minorités et les populations marginalisées.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Bal-macabre-au-Bresil-le-clan-Bolsonaro-l-extreme-droite-et-les-milices

Brésil : 55 ans après le renversement du président démocratique Joao Goulart, le nouveau président d’extrême-droite, Jair Bolsonaro a ordonné une célébration du coup d’État militaire de 1964

mars 26, 2019

par Eric Toussaint

Brésil : 55 ans après le coup d’État des militaires du 31 mars 1964 et le renversement du président Joao Goulart, le nouveau président d’extrême-droite, Jair Bolsonaro a ordonné une célébration du coup d’État militaire de 1964. Il est important de revenir sur le soutien actif du gouvernement des États-Unis, de la Banque mondiale et du FMI aux militaires qui ne fait pas l’ombre d’un doute. Le 2 avril 2014, une organisation non gouvernementale aux États-Unis, le National Security Archive (NSA !) a rendu public une série impressionnante de documents officiels déclassifiés faisant la preuve de la complicité de Washington avec les militaires brésiliens qui ont renversé 50 ans plus tôt le régime démocratique de Joao Goulart.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Bresil-50-ans-apres-le

Brésil : « Les miliciens ne supportent pas les femmes qui ne se soumettent pas, ils vont les éliminer »

mars 6, 2019

par Mariana Simoes

Les vastes – et souvent meurtrières – opérations de police pour lutter contre le trafic de drogue dans les favelas de Rio sont régulièrement médiatisées. Les rackets, assassinats et activités illégales perpétrés par les « milices » dans la banlieue de Rio le sont beaucoup moins. Pourtant, ces milices, héritières des escadrons de la mort constitués pendant la dictature militaire, « sont plus puissantes que le trafic », estime le sociologue José Cláudio, et entretiennent des liens étroits avec le monde politique. L’une de ces milices, dénommée le « Bureau du crime », est accusée d’être impliquée dans l’assassinat de la conseillère municipale de gauche, Marielle Franco, il y a un an. Interview.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Bresil-Les-miliciens-ne-supportent-pas-les-femmes-qui-ne-se-soumettent-pas-ils

Une écologiste brésilienne a été torturée et assassinée

mars 2, 2019

Rosane Santiago Silveira, une militante des droits de l’environnement et des droits humains, a été brutalement torturée et assassinée dans la ville de Nova Viçosa (Bahia), au Brésil, le 29 janvier.

La suite sur : https://reporterre.net/Une-ecologiste-bresilienne-a-ete-torturee-et-assassinee

Le drame du barrage de Brumadinho secoue la Suisse

février 9, 2019

par Sergio Ferrari

Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées, le mercredi 30 janvier, à Saint-Prex, dans le canton de Vaud (Suisse), devant le siège de Vale International S.A. La protestation contre cette multinationale minière, d’origine brésilienne, se voulait un témoignage de solidarité avec la centaine de morts et les nombreux-ses disparu-e-s, victimes de la rupture du barrage de Brumadinho, dans l’État de Minas Gerais (Brésil), survenue vendredi 25 janvier.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Le-drame-du-barrage-de-Brumadinho-secoue-la-Suisse

Rupture d’un barrage au Brésil : mince espoir de retrouver des survivants

janvier 26, 2019

Les pompiers brésiliens gardaient l’espoir samedi de retrouver des survivants parmi les près de 300 disparus lors de la rupture d’un barrage minier qui a fait au moins 10 morts, même si les chances sont considérées minimes, les autorités redoutant des centaines de décès.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/rupture-d-un-barrage-au-bresil-mince-espoir-de-retrouver-des-survivants/article-normal-1083935.html

« « La tragédie environnementale devrait être moindre que celle de 2015, mais la tragédie humaine bien plus importante », a conclu le dirigeant, dont l’entreprise était également impliquée dans le drame d’il y a trois ans et deux mois. »

« L’ingénieur spécialiste en barrages Dickran Berberian, professeur de l’Université de Brasilia, a affirmé que la désastre de vendredi était « une tragédie annoncée ».

« Le barrage avait déjà donné des signes de fuite par le passé. Je ne vois rien d’imprévisible. Nous n’avons pas ici de volcans, de séismes qui auraient pu provoquer ça. Tout aurait dû être calculé », a-t-il insisté. »

Le profit avant l’Humain

https://www.lalibre.be/actu/international/risque-de-rupture-imminente-d-un-autre-barrage-minier-au-bresil-5c4d80b87b50a607240db5d1

https://www.bastamag.net/Au-Bresil-la-multinationale-Vale-provoque-des-catastrophes-en-toute-impunite

Vers la destruction de l’Amazonie

janvier 8, 2019

Le président brésilien fraîchement élu a la luxuriante forêt dans sa ligne de mire.

Le 1er janvier dernier, Jair Bolsonaro a pris la tête du Brésil. Élu avec 55 % des voix, le controversé nouveau président de la première économie du continent sud-américain a rappelé les grandes lignes qu’il compte donner à son mandat. Très libéral économiquement et conservateur sur le plan des mœurs, Bolsonaro veut libéraliser par décret le port d’armes à feu. Son gouvernement compte notamment 7 militaires à la retraite ainsi que des évangélistes très influents.

La suite sur : https://www.lalibre.be/actu/international/bolsonaro-s-attaque-a-l-amazonie-c-est-la-region-la-plus-riche-du-monde-il-y-a-moyen-de-l-exploiter-de-maniere-rationnelle-5c34708bd8ad5878f0eaa69c