Posts Tagged ‘Cameroun’

Quand la République française assassinait à Genève

novembre 2, 2020

Le 3 novembre 1960, l’indépendantiste camerounais Félix Moumié décède dans sa chambre d’hôpital après une longue agonie. Comme tant d’autres avant et après lui, il a été victime des guerres sales menées par la France contre les opposants à son empire colonial. Seulement, son assassinat s’est déroulé sur le sol de la paisible et supposément neutre cité de Calvin…

La suite sur : https://lecourrier.ch/2020/10/28/quand-la-republique-francaise-assassinait-a-geneve/

Un vaccin à base d’enzymes de poules « à tester d’abord sur les Européens »

avril 28, 2020

« Des propos à prendre au deuxième degré évidemment, mais qui sont un clin d’oeil aux deux chercheurs interviewés sur LCI début avril qui avaient, sérieusement cette fois, émis l’hypothèse de tester des vaccins contre le Covid-19 sur les Africains. »

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/afrique/un-vaccin-a-base-d-enzymes-de-poules-a-tester-d-abord-sur-les-europeens-la-reponse-humoristique-d-un-camerounais-a-la-polemique-5ea8006bd8ad58632c841fb9

Cameroun : Le choix de la France

août 31, 2018

par Thomas Noirot

À trois mois de l’élection présidentielle au Cameroun, l’Élysée a choisi de réaffirmer son soutien au vieux dictateur Paul Biya… qui a pu dans la foulée officialiser sa candidature à sa suc­cession. Cette « clarification » de Paris n’est pas remise en cause par les nouvelles révélations sur les crimes commis par l’armée camerounaise, qui bénéficie de la coopération militaire française.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Cameroun-Le-choix-de-la-France

http://www.cadtm.org/France-Cameroun-Permis-de-piller

France-Cameroun : permis de piller

février 15, 2018

par Milan Rivié

La France, une des principales puissances économiques, est aussi l’un des principaux États créanciers de la planète, avec des créances bilatérales (c’est-à-dire sur des États tiers) de plus de 41 746 millions d’euro au 31 décembre 2016, soit 14,5 % de l’encours total des créances du Club de Paris (ce club sans aucun statut juridique regroupe les 21 principaux États créanciers et est hébergé à Bercy). De même, la France joue un rôle non négligeable dans les orientations du FMI et de la Banque mondiale, en raison du poids démesuré accordé aux pays riches dans ces institutions.

La suite sur : http://www.cadtm.org/France-Cameroun-Permis-de-piller

Le WWF est un grand chasseur de Pygmées

juin 25, 2015

par Fabrice Nicolino

Ça craint pour les Pygmées du Cameroun. Au nom de la défense des animaux, des équipes payées par le gentil panda tabassent et torturent des êtres humains qui ont le grand tort de vouloir habiter chez eux, dans ce qui reste de forêt tropicale.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28800

Aidons les défenseurs de la forêt au Cameroun !

février 13, 2014

Nasako Besingi et son organisation SEFE (Struggle to Economise Future Environment) luttent de longue date pour défendre les forêts tropicales et les droits de la population du Cameroun. Ils sont aujourd’hui la cible d’une campagne d’intimidation faite de menaces, procès, arrestations et attaques violentes.

La suite sur : https://www.sauvonslaforet.org/petitions/939/aidons-les-defenseurs-de-la-foret-au-cameroun?mt=1778&v=0&ref=nl

« Il n’y aura jamais assez de mains pour planter les arbres dont nos enfants auront besoin. » (Valmy Féaux)

Un activiste camerounais menacé d’emprisonnement pour s’être attaqué à un accapareur de terres de Wall Street

novembre 17, 2013

Pour un accapareur de terres, Nasako Besingi représente un véritable cauchemar. Cet organisateur de communauté, directeur de l’ONG Struggle to Economise Future Environment (SEFE), a bouleversé les plans d’une société américaine visant à mettre la main sur une vaste zone au sud-ouest du Cameroun pour y produire de l’huile de palme.

La suite à lire sur : http://www.grain.org/fr/article/entries/4829-un-activiste-camerounais-menace-d-emprisonnement-pour-s-etre-attaque-a-un-accapareur-de-terres-de-wall-street

Projet Cameroun – Vallée du Geer.

janvier 9, 2012

Un repas africain, samedi 28 janvier à partir de 19h à La Passerelle à Bassenge

Le prix de ce repas est fixé à : 12€ pour les adultes

                                                                6€ pour les enfants.

Merci de vous inscrire au plus tard pour le 15 janvier auprès : d’Albert Sauveur 04/286 14 79 – sauveur.a@skynet.be

                                                                                                                             : au presbytère de Bassenge 04/286 30 01

Au cours de la soirée un stand d’artisanat africain sera ouvert.

La soirée sera animée par le groupe MAGBANA , percussions et danses africaines.

Bassenge : Tous au petit déjeuner Oxfam.

octobre 28, 2011

Les « Petits déjeuners oxfam » fêtent leur vingtième anniversaire le WE du 19 et 20 novembre2011.

Le thème de la campagne cette année est : Cultivons la Terre, la Vie, le Monde. 

Ce thème marque un lien entre les produits du sud et du nord par l’achat de produits provenant du commerce équitable et l’achat de produits des producteurs locaux.

L’équipe adulte  » Projet – Solidarité – Cameroun – Vallée du Geer  » s’associe à cette démarche et organise un Petit déjeuner Oxfam le dimanche 20 novembre de 8h à 11h à la salle paroissiale de Bassenge (rue Nouwen).

Le prix est fixé à – 6 €/adulte

                                     3€/enfant de moins de 12 ans

                                      18 €/famille (2 adultes, 3 enfants et plus de moins de 12 ans). 

Les bénéfices éventuels alimenteront la caisse « Projet – Solidarité Cameroun ».  

Un stand d’artisanat africain sera ouvert.

Les calendriers « Cameroun projet Vallée du Geer » seront aussi en vente (7€/pièce).

Bienvenue à notre petit déjeuner.  

(Source : Bonne Nouvelle novembre 2011)

 

Françafrique.

octobre 24, 2011

Par Simon Gouin  

La France vient de réaffirmer son soutien à Paul Biya, réélu président du Cameroun, au pouvoir depuis trente ans. Qu’importent la corruption, la répression, les irrégularités du scrutin. Seuls comptent les intérêts politiques et économiques de la France. Un processus que décrypte l’ouvrage Kamerun, une guerre cachée aux origines de la Françafrique (1948-1971). Ou comment asseoir une dictature et développer les intérêts de la France en Afrique, hier comme aujourd’hui. Entretien avec l’un des auteurs, Thomas Deltombe.

A lire sur : http://www.bastamag.net/article1819.html