Posts Tagged ‘capitalisme.’

Qu’est ce que l’Europe pour le reste du monde ?

septembre 10, 2018

par Raoul Marc Jennar

Il n’y a pas d’universalité des Droits de l’Homme à la carte. Un oxymore, c’est la dérision de la crédibilité.

Pour beaucoup, l’Europe, c’est une certaine idée de l’homme et de la société. Les idéaux du Siècle des Lumières. Le message de la Révolution française, de 1793. L’idée d’un État démocratique et redistributeur. Mais pour beaucoup aussi, et parfois les mêmes, l’Europe ce fut la base de départ d’une conquête du monde dès que les technologies de la navigation ont permis de franchir les océans. À partir du XVème siècle, les Européens se sont emparés, par le feu et par le sang, des Amériques, de l’Afrique et de l’Asie. C’est-à-dire de la planète entière. Il s’est agi, souvent, de propager « la vraie foi ». Puis, dès la colonisation en place, d’exercer « une mission civilisatrice ». Il ne s’agissait, en fait, que d’appropriation et d’exploitation. C’est-à-dire de capitalisme.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39006

Publicités

Le pseudo révolutionnaire… par La Belette

septembre 5, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38955

Au fil du net

septembre 3, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38938

Qu’est-ce que l’Europe pour le reste du monde ?

août 29, 2018

par Raoul Marc Jennar

Pour beaucoup, l’Europe, c’est une certaine idée de l’homme et de la société. Les idéaux du Siècle des Lumières. Le message de la Révolution française, de 1793. L’idée d’un État démocratique et redistributeur. Mais pour beaucoup aussi, et parfois les mêmes, l’Europe ce fut la base de départ d’une conquête du monde dès que les technologies de la navigation ont permis de franchir les océans. À partir du XVème siècle, les Européens se sont emparés, par le feu et par le sang, des Amériques, de l’Afrique et de l’Asie. C’est-à-dire de la planète entière. Il s’est agi, souvent, de propager « la vraie foi ». Puis, dès la colonisation en place, d’exercer « une mission civilisatrice ». Il ne s’agissait, en fait, que d’appropriation et d’exploitation. C’est-à-dire de capitalisme.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38888

A lire : « La haine de l’Occident », « Retournez les fusils », …de Jean Ziegler
« Les veines ouvertes de l’Amérique latine » d’Eduardo Galéano
et tant d’autres

La crise grecque est-elle finie ?

août 21, 2018

http://www.cadtm.org/La-Grece-n-en-aura-jamais-fini

http://www.cadtm.org/Des-profits-sur-la-Grece

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38830

L’indispensable reconstruction de l’Internationale des travailleurs et des peuples

août 14, 2018

par Samir Amin

La mise en route de la construction d’une nouvelle Internationale des travailleurs et des peuples devrait constituer l’objectif majeur du travail des meilleurs militants convaincus du caractère odieux et sans avenir du système capitaliste impérialiste mondial en place.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/lindispensable-reconstruction-de-linternationale-des-travailleurs-et-des-peuples/

DOMINIQUE BOURG : « LA COMPÉTITIVITÉ DÉGLINGUE LE VIVANT »

juillet 22, 2018

N. Hulot restera-t-il au gouvernement ? http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38563

Chronique d’une catastrophe annoncée

juillet 16, 2018

par Patrick Mignard

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38493

Les pistes explosives de Bercy pour réduire les aides sociales

juin 8, 2018

C’est le titre du Monde en date du 18 mai 2018. Au fait, pourquoi « explosives » ? Parce qu’en France, la part de pauvres qui vivent des seules prestations sociales ou presque s’élève à 12 millions de personnes. Un Français sur cinq (et demi) est pauvre. Mais les suivants ne sont pas riches pour autant. Avec Macron, l’homme de la Banque, tout le monde va y perdre sauf le premier cercle de l’oligarchie. C’est comme ça. Les banquiers, ça pompe la masse pour faire remonter l’argent vers l’élite. Le ruissellement va dans l’autre sens que celui de la gravité.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38124

Retraites à points : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38125

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38131

Le retour de la lutte des classes : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38121

En guerre – pour la préemption salariale !

juin 5, 2018

par Frédéric Lordon

On ne résiste à la puissance suffocante du film de Stéphane Brizé (En guerre) qu’à y discerner une place vide, la place du discours manquant. Il faut absolument y voir cet espace inoccupé, et la possibilité de le remplir, l’espace d’une réponse, c’est-à-dire d’un discours à déployer, opposable aux impossibilités montrées par le film, capable d’en faire sauter un mur, sinon c’est insupportable. C’est insupportable, car ce que montre le film, c’est la force d’un ordre institutionnel capable de se donner raison à lui-même, un ordre qui mure portes et fenêtres, qui bouche toutes les issues pour ne laisser subsister que sa vérité. Lorsque les économistes stipendiés, les experts de service, les éditorialistes débiles et les patrons odieux disent qu’« il n’y a pas d’alternative », c’est vrai. C’est vrai parce que les structures ont été aménagées pour que ce soit vrai. Lorsqu’ont été installés la déréglementation financière et le pouvoir actionnarial, le libre-échange commercial au mépris de toute norme sociale et environnementale, la libéralisation du régime des investissements directs, c’est-à-dire de la localisation des sites industriels (à laquelle on ajoutera celle des sièges sociaux), il est exact que tout est joué ou presque, et qu’en effet il n’y a plus d’alternative. En somme, la disparition des alternatives, ça s’organise.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38097

« Quand les riches volent les pauvres cela s’appelle du business; quand les pauvres luttent pour récupérer leurs biens cela s’appelle de la violence. »