Posts Tagged ‘capitalisme.’

Le Blitzkrieg de Macron

mai 17, 2018

par Caleb Irri

« On n’établit pas une dictature pour sauver la révolution, on fait une révolution pour établir une dictature ». Voilà une phrase qui devrait éclairer d’un jour nouveau la politique de « Blitzkrieg » mise en place par le gouvernement Macron. Car il faut être honnête, et regarder les choses en face : soit Macron ne comprend pas qu’il est en train de favoriser à la fois la convergence des luttes et la montée de la colère dans la population toute entière – et il faudrait le remercier pour ça car il accélère ainsi la prise de conscience de milliers de citoyens qui n’avaient pas encore compris qu’ils ne faisaient pas partie de l’ascension cordée -, soit Macron est un homme intelligent qui a bien compris que pour continuer à gouverner, les riches ne pourront pas faire l’économie d’une dictature fondée sur le contrôle total des masses. C’est pour eux le seul moyen de sauver le capitalisme (et leurs fesses avec) dans un monde qu’on ne sait plus comment diriger autrement tant les défis pour sauver notre planète sont incommensurables

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37910

Publicités

Alain Deneault: Capitalisme, environnement, crise, etc.

mai 13, 2018

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2018/05/09/alain-deneault-capitalisme-environnement-crise-etc/

Il y a 100 ans… Le 10 mars 1906, La catastrophe de Courrières, un crime du capitalisme

mars 11, 2018

Le 10 mars 1906, une explosion de grisou dans une veine de la fosse n°3 de la Compagnie des mines de Courrières ravage des kilomètres de galeries où sont descendus 1425 ouvriers. Toutes les fosses communiquant entre elles, le nuage de gaz s’est répandu sur 110 km de galeries minières et l’incendie fait rage. Avec les effondrements, les pièces métalliques tordues, les opérations de sauvetage sont extrêmement difficiles. De plus, l’air est irrespirable et des sauveteurs sont victimes d’asphyxie. La foule accourt aux grilles des carreaux de fosses, des femmes forcent les cordons de la troupe pour s’approcher. Sur les carreaux de fosse, les corps des victimes s’entassent. Il y a 1099 morts.

La suite sur : https://journal.lutte-ouvriere.org/2006/03/08/ll-y-100-ans-le-10-mars-1906-la-catastrophe-de-courrieres-un-crime-du-capitalisme_12611.html

La liberté de la presse est la liberté que les capitalistes ont d’acheter des journaux et des journalistes dans l’intérêt de créer une opinion publique favorable à la bourgeoisie. Karl Marx

février 26, 2018

Privilèges, acquis sociaux ou caste parasite ?

février 18, 2018

par Patrick Mignard

Ça fait un moment que la calomnie traîne dans les allées du Pouvoir : il y aurait la France qui souffre et celle des privilégiés. Mais attention, dans l’idée des politiciens, les privilégiés ce ne sont pas eux, mais des salariés, des travailleurs qui bénéficient, généralement depuis la Libération de « statuts spéciaux », d’avantages qu’on leur a accordés, bref, d’acquis sociaux.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article22369

Éric Toussaint : « La dette, une arme de domination politique depuis deux siècles »

février 6, 2018

<strongpar Eric Toussaint , Cyprien Boganda , Lucie Fougeron

« La crise des dettes publiques du sud de l’Europe est due au laxisme des gouvernements grecs et espagnols » ; « Annuler les dettes est une vue de l’esprit »… Ces idées reçues envahissent le débat public depuis dix ans. Dans son dernier livre, Éric Toussaint, historien et fondateur du CADTM international (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes), s’attache à les déconstruire méthodiquement.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Eric-Toussaint-La-dette-une-arme

Pas chères les belles tomates, pas chères

janvier 19, 2018

par Nicolas Sersiron

Des serres marocaines à nos étals de supermarchés, les étapes de la vie d’une tomate rendent compte à elles seules de la vision court-termiste et prédatrice du capitalisme, motivé par la rentabilité immédiate. Le temps de production, de circulation des marchandises, de travail sont toujours soumis à l’impératif de rentabilité, de vitesse et d’accélération continues. Le capitalisme et l’agriculture productiviste qu’il promeut, dénués de considération pour le temps de régénération des ressources naturelles, pour la qualité des vies humaines, ne tiennent pas compte des véritables coûts agricoles, sociaux et écologiques. Suivre l’itinéraire d’une tomate, comprendre ses implications, est une invitation à un freinage d’urgence, à une sortie radicale de cette course effrénée à l’abîme, une invitation à inscrire notre avenir dans le temps lent de la nature, aux antipodes de celui du profit. En ce sens, changer la manière de nous nourrir et de nous procurer les aliments est un levier puissant.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Pas-cheres-les-belles-tomates-pas

Cyril Dion: coli-briseur de l’écologie radicale

janvier 16, 2018

En matière d’écologie, certain.es affichent sans honte leur médiocrité. Par exemple, Cyril Dion, réalisateur avec Mélanie Laurent du film Demain, mais aussi fondateur du mouvement Les Colibris et de la revue Kaizen. Profitant de sa campagne promotionnelle qui passait près de chez nous en octobre dernier, on a voulu débattre avec lui des fameux « Colibris » et de sa vision de l’écologie. Le Colibri étant peu à l’écoute des oiseaux de mauvais augures, on se contente donc de nos colonnes pour s’expliquer.

La suite sur : http://labrique.net/index.php/thematiques/politicaille/954-cyril-dion-coli-briseur-de-l-ecologie-radicale

Dans l’ombre des Grands Projets Nuisibles et Imposés : l’esquisse d’un monde sans dette ?

décembre 24, 2017

par Camille Bruneau

Les Grands projets nuisibles et imposées (GPNI, aussi nommés « éléphants blancs » en Afrique) tels que l’aéroport de Notre Dame des Landes, la poubelle nucléaire de Bure, le projet d’autoroute CHB |1| en Belgique, ou le barrage INGA-3 en RDC, multiplient les mécontentements. A cause de leur non-sens écologique et financier, et aussi à cause du caractère anti-démocratique de ces projets. De plus en plus, on s’y oppose à cause du monde capitaliste et autoritaire qu’ils représentent. Au-delà de la dette écologique et de la dette publique, ceux-ci sont d’autant plus intéressants pour le CADTM car les luttes qui s’y déroulent sont parfois porteuses d’alternatives concrètes. Nous avons pu en discuter le 14 octobre à Bruxelles, lors d’une rencontre de 8h contre les GPNIs à l’initiative du journal Kairos.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Dans-l-ombre-des-Grands-Projets

Mensonges de l’ONU sur la faim dans le monde

novembre 18, 2017

par Bruno Guigue

Pour la doxa, le « tiers-monde » n’existe plus. D’ailleurs on ne parle plus de « pays sous-développés » mais de « pays en développement » , et le « storytelling » à la mode nous assure que ces pays deviendront bientôt des « pays émergents » .
La suite sur : https://levilainpetitcanard.be/articles/ailleurs/mensonges-onu-sur-la-faim-dans-le-monde_1059349057