Posts Tagged ‘capitalisme.’

Sauver la civilisation, sauver le monde, régler tous nos problèmes, etc.

février 17, 2019

par Nicolas Casaux

L’écologisme grand public et ses promesses absurdes :

« Économie bleue » (Gunter Pauli), « écolonomie » (Emmanuel Druon), « économie circulaire », « économie verte », « économie contributive » (Bernard Stiegler), « économie du partage », « économie sociale et solidaire », « économie collaborative et du pair à pair », « économie symbiotique » (Isabelle Delannoy), « économie régénérative » (Capital Institute), « économie permacirculaire et biosourcée » (Delphine Batho et Dominique Bourg), « économie restauratrice » (Paul Hawken), « Green New Deal », etc., les nouveaux concepts censés nous permettre de résoudre les problèmes socioécologiques actuels se multiplient aussi vite que l’on remplit les océans de plastique et l’atmosphère de gaz à effet de serre.

La suite sur : http://partage-le.com/2019/02/sauver-la-civilisation-sauver-le-monde-regler-tous-nos-problemes-etc

Publicités

Leçons de l’histoire à retenir

février 16, 2019

par Patrick Mignard

Sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40472

Le capitalisme vert utilise Greta Thunberg

février 10, 2019

par Isabelle Attard

Depuis environ cinq mois, une jeune Suédoise de 16 ans souffrant du syndrome d’Asperger se retrouve sous les projecteurs médiatiques du monde entier. Elle fait la « grève de l’école » pour se faire entendre et son combat est juste. Il s’agit pour elle de passer un message aux milliardaires, aux décideurs politiques, que ce soit à la COP24 en Pologne ou dernièrement à Davos afin qu’ils respectent leurs engagements sur le climat.

La suite sur : https://reporterre.net/Le-capitalisme-vert-utilise-Greta-Thunberg

Balises par gros temps

janvier 11, 2019

Une opinion de Francis Martens, psychologue, anthropologue et psychanalyste.

Le « tout et tout de suite » du capitalisme financier dérégulé – qui fonctionne sur un mode pulsionnel débridé – impose sa loi. La solidarité devient un délit et le tissu social s’effiloche.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/balises-par-gros-temps-5c376e5a7b50a60724976418

Ce que le film Après Demain ne vous a (toujours) pas dit

décembre 31, 2018

par Emmanuel Wathelet

Si le film Demain a été un tel succès et qu’il a touché tant la société civile que les décideurs politiques et le monde marchand, pourquoi les résultats sont-ils aussi minces ? Désolé, le film Après Demain ne vous apportera pas de réponse, même s’il est obligé de faire un constat d’échec du bout des lèvres. Pire : le nouveau documentaire de Cyril Dion, accompagné cette fois par la journaliste environnementale Laure Noualhat, est confus, trompeur et très intéressé. Ils y confirment l’indigence de leur analyse économique et politique, mais aussi l’incapacité à se défaire de leurs œillères. La caution « autocritique » qu’aurait dû apporter Noualhat fait un « flop » qu’on ne saurait attribuer qu’à l’ (auto)censure ou à l’ignorance. Essayons de comprendre.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/ce-que-le-film-apres-demain-ne-vous-a-toujours-pas-dit/

Climat : la taxe carbone et 2 autres divergences entre le PTB et les partis traditionnels

décembre 24, 2018

Il y a sur l’environnement des divergences de fond entre le PTB et les autres partis, dont Ecolo. Une de ces divergences concerne la taxe carbone. Pour le PTB, c’est une taxe injuste et inefficace sur le plan environnemental. Mais il y a aussi l’objectif de réductions de CO2 à atteindre d’ici 2030 et l’illusion que le climat peut être sauvé dans le cadre du marché.

La suite sur : https://ptb.be/articles/climat-la-taxe-carbone-et-2-autres-divergences-entre-le-ptb-et-les-partis-traditionnels

Climat : le libre-échange nous conduit à la ruine

octobre 10, 2018

par Laura Drompt

Le rapport publié lundi par le GIEC confirme que la maison brûle et qu’il est temps d’agir. Le seuil des 2 degrés de réchauffement climatique à éviter à tout prix – sous peine de dégâts irréversibles: montée des eaux, extinction massive des espèces ou encore destruction d’écosystèmes – est rentré dans le discours politique. En théorie. Dans les faits, l’immobilisme et la passivité des gouvernements, aveuglés par les lobbies des industries les plus polluantes, nous mènent au bord du gouffre.

La suite sur : https://lecourrier.ch/2018/10/09/climat-le-libre-echange-nous-conduit-a-la-ruine/

Alimenterre : « Agir pour un système agroalimentaire plus juste »

octobre 5, 2018

par Jonathan Lefèvre

Le festival de films « Alimenterre » de l’ong SOS Faim fête ses dix ans. Du 10 au 25 octobre, d’Arlon à Bruxelles, en passant par Liège ou Namur, des documentaires sur « les luttes paysannes, accaparement de terres, élevage et environnement, industrie du lait et de la tomate » sont au programme.

La suite sur : https://solidaire.org/articles/alimenterre-agir-pour-un-systeme-agroalimentaire-plus-juste

Infos sur : https://festivalalimenterre.be/

Tourisme : Plus loin, plus vite, plus rien «. Le tourisme est une industrie de la compensation »

septembre 23, 2018

par Sébastien Navarro

De « l’usage » à « l’usure » du monde…

Le sociologue Rodolphe Christin a produit un corpus critique dézinguant l’industrie touristique. Après L’Usure du monde (éditions L’échappée), son pamphlet Manuel de l’antitourisme (éditions Écosociété) s’offre une peau neuve avec une réédition revue et augmentée. Entretien.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Le-tourisme-est-une-industrie-de

« Le tourisme consiste à déplacer des gens qui seraient mieux chez eux vers des endroits qui seraient mieux sans eux. » (Ph. Meyer)

’un bateau de croisière émet en moyenne en une journée autant de particules fines qu’un million de voitures. 8 % des gaz à effet de serre sont produits par l’industrie touristique. »

Qu’est ce que l’Europe pour le reste du monde ?

septembre 10, 2018

par Raoul Marc Jennar

Il n’y a pas d’universalité des Droits de l’Homme à la carte. Un oxymore, c’est la dérision de la crédibilité.

Pour beaucoup, l’Europe, c’est une certaine idée de l’homme et de la société. Les idéaux du Siècle des Lumières. Le message de la Révolution française, de 1793. L’idée d’un État démocratique et redistributeur. Mais pour beaucoup aussi, et parfois les mêmes, l’Europe ce fut la base de départ d’une conquête du monde dès que les technologies de la navigation ont permis de franchir les océans. À partir du XVème siècle, les Européens se sont emparés, par le feu et par le sang, des Amériques, de l’Afrique et de l’Asie. C’est-à-dire de la planète entière. Il s’est agi, souvent, de propager « la vraie foi ». Puis, dès la colonisation en place, d’exercer « une mission civilisatrice ». Il ne s’agissait, en fait, que d’appropriation et d’exploitation. C’est-à-dire de capitalisme.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39006