Posts Tagged ‘Cargill’

Le blé ukrainien est-il américain ?

août 5, 2022

Par Alain Jejcic

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la vente des terres agricoles il y a exactement un an, trois grandes corporations transnationales états-uniennes ont acquis pratiquement un tiers des terres cultivables ukrainiennes. Selon la « Australian national review » les états-uniens posséderaient désormais 17 millions des 62 millions d’hectares de l’Ukraine (superficie totale du pays) ; 28% de l’Ukraine serait donc américaine !

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-ble-ukrainien-est-il-americain/

Les véritables causes de la crise alimentaire mondiale

mai 31, 2022

Alors que la crise mondiale des prix et de l’accès à la nourriture devient de plus en plus menaçante, plusieurs analyses tentent d’expliquer cet enjeu comme étant une conséquence de la guerre en Ukraine. S’agit-il réellement de la seule explication à cette crise ?

La suite sur : https://www.ptb.be/les_v_ritables_causes_de_la_crise_alimentaire_mondiale

« De la nourriture en abondance, mais de plus en plus de gens affamés. Des prix des denrées alimentaires qui s’envolent, tandis que d’aucuns réalisent des profits faramineux. Quelques-uns qui empochent des milliards de bénéfices, tandis que des milliards de personnes peinent à joindre les deux bouts. Rien n’illustre aussi clairement l’absurdité et la cruauté de cette crise systémique que la crise alimentaire. »

Des Maliens poursuivent 7 multinationales américaines pour avoir soutenu le travail des enfants en Côte d’Ivoire

février 15, 2021

Plusieurs maliens poursuivent sept entreprises américaines pour avoir encouragé et soutenu le travail illégal des enfants en Côte d’Ivoire.

Les plaignants maliens sont d’anciens enfants esclaves qui ont été trafiqués depuis le Mali pour récolter des fèves de cacao en Côte d’Ivoire. Ils se sont échappés de la plantation et sont retournés au Mali. En tant que travailleurs, les enfants ne sont pas payés et sont constamment soumis à des sévices physiques de la part des agriculteurs ou des trafiquants. Comme il n’y a pas de lois au Mali pour aider les plaignants à demander des dommages-intérêts ou des recours civils contre les exportateurs étrangers, ils ont intenté leur action en vertu de la loi américaine, en particulier la loi : « Trafficking Victims Protection Reauthorization Act and the Alien Torts Statute »

La suite sur : https://intellivoire.net/travail-des-enfants-en-cote-divoire-des-maliens-poursuivent-7-multinationales-americaines/

Ferrero, Mars, Nestlé : des parcs protégés rasés illégalement pour faire du chocolat

septembre 15, 2017

La Côte d’Ivoire produit 40 % du cacao au niveau mondial, ce qui en fait le principal producteur sur la planète et on consomme du chocolat qui a pour origine ce pays dans le monde entier. Une nouvelle étude publiée cette semaine par l’ONG internationale Mighty Earth* dénonce qu’une grande partie de ce cacao est produite de manière illégale, au sein d’espaces naturels protégés, au profit de marques très connues.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/des-parcs-proteges-detruits-pour-faire-du-chocolat/

Cargill, la première multinationale agroalimentaire, dans le viseur des paysans

septembre 24, 2014

par Sophie Chapelle

Le siège social de la multinationale Cargill situé à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), est occupé depuis 9h, ce 24 septembre, par une centaine de militants de la Confédération paysanne. Ils protestent contre le projet de traité économique et commercial entre l’Union européenne et le Canada (CETA), à deux jours d’une rencontre à Ottawa pour « célébrer la conclusion historique » des négociations. « Cette occupation vise à dénoncer la prise de pouvoir par les multinationales sur les paysans et citoyens européens et nord américains », indique la Confédération paysanne dans un communiqué.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Cargill-la-premiere-multinationale

A Cargill : Le travail des enfants est intolérable.

août 6, 2013

Forcés à faire les travaux les plus durs et les plus dangereux, sept jours sur sept, enfermés, battus, leurs salaires non payés : hommes, femmes et enfants subissent un sort comparable à de l’esclavage dans les plantations de palmiers à huile du groupe malaisien KLK.

La suite sur : https://www.sauvonslaforet.org/petitions/921/a-cargill-le-travail-des-enfants-est-intolerable?mt=1639&v=0&ref=nl

Le fromage synthétique colonise de plus en plus nos assiettes.

juin 6, 2012

Le fromage que l’on retrouve sur de nombreuses pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du gouda, du parmesan, du chèvre, de l’emmental ou de la mozzarella, est désormais le plus souvent un faux fromageIl s’agit d’un ersatz composé de matière grasse, farine, levure, sel, amidon et autres exhausteurs de goût. 

Ce fromage de synthèse dont l’huile de palme est généralement la matière grasse végétale n’a naturellement ni le goût, ni les qualités nutritionnelles du vrai fromage…   
 
La suite sur : http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-le-fromage-synthetique-colonise-de-plus-en-plus-clandestinement-nos-assiettes-106462224.html
 

Que Cargill prenne ses responsabilités pour la forêt de Tripa à Sumatra !

avril 11, 2012

Le groupe Cargill vend de l’huile de palme provenant de la déforestation de Sumatra où vivent les derniers orangs-outans.

 

Ce faisant, la multinationale est impliquée dans la destruction de la peut-être plus importante zone de forêt tropicale de la planète. Dans ce lieu unique en train de disparaitre à grande vitesse sous nos yeux se côtoient grands singes, éléphants, tigres et rhinocéros. Ils risquent de périr dans les flammes à cause de la cupidité de certains qui n’hésitent pas à détruire leur dernier habitat naturel pour de l’huile de palme. 

 

Une centaine d’orangs-outans ont déjà péri misérablement dans les incendies rapportent les organisations écologistes sur place. Si la situation n’évolue pas,les orangs-outans risquent de tous avoir disparu d’ici fin 2012.

 

Le groupe Cargill est un des plus grands importateurs d’huile de palme. Par lui passe environ un quart de toute l’huile de palme du monde. Ses raffineries d’huile sont présentes un peu partout en Europe. A partir de l’huile de palme sont produits entre autres margarine, émulsifiants, savons ou encore bougies. 

Veuillez écrire aux dirigeants de Cargill pour les exhorter à protéger les orangs-outans au lieu de participer à leur extermination.

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/867/que-cargill-prenne-ses-responsabilites-pour-la-foret-de-tripa-a-sumatra

Fromage, vous avez dit Fromage ?

février 8, 2010

Un fromage carrément sans lait : C’est ce que vient de mettre au point le géant américain Cargill, premier fournisseur mondial d’agents de texture et d’émulsifiants pour l’agroalimentaire.

« Le système fonctionnel Lygomme ACH Optimum reproduit la fonctionnalité des protéines du lait et les remplace totalement, offrant ainsi au producteur un avantage sans précédent en termes de coût ! », triomphe la plaquette de présentation. Plus précisément, constitué de trois amidons, d’un galactomannane qui sert de texturant et d’un carraghénane gélifiant, le ACH « Lygomme Optimum » coûte 200 fois moins cher qu’un bonne vieille mozzarella ou un emmental.

Et Cargill de s’en vanter : « le fabricant dispose maintenant d’une alternative économique au fromage pour pizza grâce à ce nouveau produit qui remplace entièrement les protéines du lait, dont le prix fluctue sans cesse ». À ceux qui se feraient du mouron pour le goût, la firme aux 16 milliards de dollars de chiffre d’affaires assure : « le produit rappelle les fromages traditionnels à pâte dure tels que le gouda, le cheddar ou le gruyère. Le client y trouve le même plaisir et la même satisfaction ».

Vous hésitez ? Trop tard. Du vrai faux fromage du même tonneau, vous en avalez déjà des kilos. Depuis la flambée du prix du lait, il y a trois ans, les fabricants de cheeseburgers, lasagnes et quiches industriels, gratins dauphinois et autres plats cuisinés farcissent leurs produits avec ce qu’ils appellent du « fromage analogue », qui ne contient guère que 15 % de protéines de lait. Le reste : des graisses végétales bon marché comme l’huile de palme, des amidons, du sel et des arômes artificiels.

Une gourmandise dûment autorisée par la Commission Européenne, à condition toutefois d’indiquer dans la liste des ingrédients « fromage analogue ». Même si le prix du lait a dégringolé, ça coûte encore 60 % moins cher de tartiner ses produits avec cet ersatz. Les plus gourmands étant les fabricants de pizzas industrielles, dont la France, deuxième mangeur au monde, consomme désormais 10 kilos par an et par habitant (13 pour les Américains).

Il y a de quoi en faire un fromage, un vrai !

Le Canard Enchaîné N° 4658 du 3 février 2010

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article12890