Posts Tagged ‘carrière’

Dans le Var, l’Office de la biodiversité couvre la destruction de la nature par une carrière

juin 5, 2021

Par Guy Pichard

Dans le Var, une carrière de roches calcaires s’installe dans un parc naturel régional et sur une zone Natura 2000. Bien qu’elle détruise la biodiversité et menace une réserve d’eau potable, l’entreprise bénéficie de l’aval de l’État.

La suite sur : https://reporterre.net/Dans-le-Var-l-Office-de-la-biodiversite-couvre-la-destruction-de-la-nature-par-une

Il y en a qui vont avoir du boulot ! https://reporterre.net/Des-magistrats-s-associent-pour-mieux-juger-les-atteintes-a-l-environnement

Ecologie ou profits : la bataille du Vexin

septembre 27, 2019

Malgré l’urgence écologique, l’Etat donne son feu vert à une nouvelle carrière de calcaire

juin 23, 2019

par Simon Gouin

L’arrêté est signé du ministre de l’Écologie. Et n’a pas l’air compatible avec l’« accélération écologique » annoncée par Edouard Philippe le 12 juin dernier, devant les députés. François de Rugy et Bruno le Maire ont signé le 4 juin dernier un permis exclusif pour la carrière de calcaire cimentier de Brueil-en-Vexin, au profit de la société Ciments Calcia, filiale du groupe allemand HeidelbergCement Group. 109 hectares, soit 150 terrains de football, pourront être exploités au sein du Parc naturel régional du Vexin, à 50 km de Paris, dans la région de Mantes la Jolie. 700 000 tonnes de calcaires seraient ainsi extraites chaque année pendant 10 ans. C’est au préfet de faire « notifier » cette décision, attendue dans les jours à venir.

La suite sur : https://www.bastamag.net/carriere-calcaire-ciment-Vexin-urgence-ecologique-parc-naturel

Les inégalités salariales, la fausse route et le changement sociétal

octobre 16, 2018

par Marwen Belkaid

Il y a à peine un an, le hashtag #MeToo faisait son apparition sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis. Prenant de l’ampleur après la révélation de l’affaire Weinstein, le slogan s’est rapidement répandu sur l’ensemble de la planète si bien que nombreux avons-nous été à voir dans ce mouvement massif et inédit le début de la fin d’un patriarcat qui n’en finit plus de régir la société.

La suite sur : https://marwen-belkaid.com/2018/10/16/les-inegalites-salariales-la-fausse-route-et-le-changement-societal/

Trop vieille pour toi? Les femmes dans les séries TV

juillet 19, 2018

par Ermelinde Malcotte

Dans une campagne riante, trois actrices font festin. Patricia Arquette et Tina Fey célèbrent le « last fuckable day » (« dernier jour baisable ») de leur consœur Julia Louis-Dreyfus. À 55 ans, la date de péremption de l’actrice est atteinte. Julia Louis-Dreyfus s’étonne d’ailleurs qu’on ait pu la considérer comme « baisable » tout au long de sa quarantaine, jusqu’aux premières années de sa cinquantaine… elle attribue ce fait étonnant à une erreur d’un employé de bureau. Comment savoir si l’industrie cinématographique a cessé de vous trouver convaincante dans votre rôle de femme « baisable » ? Quelques indices devraient vous le révéler : vous n’êtes plus recrutée pour jouer l’amante de tel acteur, mais sa mère (c’est ce qui est arrivé à l’actrice Sally Field, dont Tom Hanks tombe amoureux dans Le Mot de la fin et qui, six ans plus tard, joue sa mère dans Forest Gump.) ; les vêtements de vos personnages couvrent l’entièreté de votre corps et également vos bras ; vos films portent désormais des titres vagues du genre « Whatever it takes » ou « She means well », ou encore, l’image de promotion de votre personnage est… une cuisine. Si vos films font l’objet de remakes avec des actrices plus jeunes, n’ayez plus aucun doute.

La suite sur : http://www.femmes-plurielles.be/trop-vieille-pour-toi-les-femmes-dans-les-series-tv/

Epinceur de silex

juin 21, 2017

C’est un travail souvent solitaire et physiquement éprouvant. : https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_epinceur-de-silex-perseverance-precision-et-endurance-pour-tailler-une-pierre-coriace?id=9094870&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share

Projet inutile : Gypaète contre Goliath

janvier 5, 2015

par Sébastien Navarro

Une poignée de gens d’un hameau face à une multinationale en fièvre d’une nouvelle carrière. Projet inutile et désastreux pour les uns, promesse de cash pour les autres, on sait les intérêts inconciliables. Reste la lutte, hésitante et étonnante.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Projet-inutile-Gypaete-contre

Et tant pis pour la santé

février 1, 2014

par Frédéric Wolff

La loi sur les ondes a été réduite à néant, les lobbies sont contents

A lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25093

par Fabrice Nicolino

Les cadeaux en uranium du fort de Vaujours

A lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25090

par Jean-Luc Mélanchon

Le Parlement européen vote la régression dans la protection du vin

A lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25092

« Gagner 3 ans dans le maintien au travail ».

février 13, 2010

« Un de nos grands combats doit être d’essayer de gagner trois ans dans le maintien au travail », a affirmé en Commission de la Chambre le ministre des Pensions, Michel Daerden. Son intention n’est pas de retarder l’âge légal de la pension. Il souhaite plutôt augmenter le taux d’activité chez les 55 à 65 ans.

Et pendant ce temps là, à l’Europe.

Par Pierre Payen   

Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € par mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).

Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, il aura droit à près de 9 000 € de retraite par mois. Beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège.

Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois ; Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € par mois ; Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € par mois. Etc. La liste est assez longue (mais de quelle longueur exactement, je ne sais pas).

Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent. Pour ces fonctionnaires, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

La suite : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article12929

Humphrey Bogart.

janvier 7, 2010

ARTE – 23h55 – jeudi 7/1       documentaire

Stephen Bogart avait 8 ans lorsque son père est mort, en 1957. Pas étonnant que ce dernier lui ait longtemps semblé lointain et inaccessible – tel qu’il apparaissait à ses fans en somme. Un jour, à la fin des années 80, le fils a entrepris d’explorer la vie du père : il a commencé à contacter ceux et celles qui l’avaient connu, a compilé des anecdotes, tenté de découvrir qui se cachait derrière le mythe. Mais il n’est pas simple de distinguer le vrai du faux, tant Bogart a nourri les rumeurs. L’acteur semble avoir pris un malin plaisir à entretenir, par-delà ses films, sa légende de héros solitaire. D’un professionnalisme rigoureux, il forçait le respect des réalisateurs et de ses collègues. Doté d’un solide sens de l’humour et d’une bonne dose de cynisme, il ne se prenait lui-même jamais au sérieux : « Si je suis devenu comédien, disait-il, c’est probablement parce que je n’étais capable d’exercer convenablement aucun autre métier. Il ne faut pas être vraiment doué pour être acteur, surtout au cinéma. On doit avant tout être doué d’une grande confiance en soi et en imposer à autrui. J’ai joué la comédie dans la vie de tous les jours. Et ce qui m’a surtout amusé, c’est de voir mes contemporains donner dans le panneau. » Le documentaire de Chris Hunt s’appuie très largement sur les recherches de Stephen Bogart et sur la biographie qu’il a publiée en 1995. Il retrace l’itinéraire personnel de l’acteur aussi bien que sa carrière cinématographique. Des extraits de films et des archives alternent avec des entretiens avec ceux qui ont côtoyé la star.

Rediffusions :
11.01.2010 à 11:50
15.01.2010 à 05:05
16.01.2010 à 12:00

www.arte.tv