Posts Tagged ‘cellule Déméter’

Lettre ouverte à Gérald Darmanin : il faut dissoudre la cellule « Déméter » !

août 27, 2020

foodwatch s’associe à 12 associations pour demander à Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’intérieur, la dissolution de cellule de renseignement « Déméter ». Créé en décembre 2019 en partenariat avec la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs, cette cellule de gendarmerie a officiellement le rôle de « mieux protéger nos agriculteurs » contre les infractions dans leurs exploitations (cambriolages, vols, dégradations) – des actes déjà réprimés par la loi – mais aussi contre les « actions de nature idéologique », y compris « de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole » qui relèvent pourtant de la liberté de penser et d’expression. Bref, la cellule Déméter vise à intimider quiconque voudrait dénoncer l’impact du système agricole industriel sur notre santé, notre environnement et le bien-être des animaux.

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2020/lettre-ouverte-a-gerald-darmanin-il-faut-dissoudre-la-cellule-demeter/

Pas de protection pour les empoisonneurs de l’air, de l’eau, des terres, de notre alimentation, les responsables de la disparition de la biodiversité, le tout impactant gravement notre santé.

La cellule Déméter : chronique d’une dérive autoritaire

juin 27, 2020

Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste

février 22, 2020

par Marie Astier, Isabelle Rimbert

Le ministère de l’Intérieur a créé Demeter, une cellule de renseignement vouée aux « atteintes au monde agricole ». Ce dispositif policier et judiciaire risque de servir à surveiller militants animalistes et écologistes opposés à l’agriculture industrielle.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/demeter-la-cellule-de-la-gendarmerie-qui-surveille-les-opposants-a-l-agriculture-productiviste.html

dans le Tarn, on se rappelle que la gendarmerie était de mèche avec la FNSEA et l’ont – entre autres – laissée menacer des élus écologistes. »

 » Et puis ça ne va que dans un sens : regardez ce qui s’est passé à Gap (Hautes-Alpes) autour du film Marche avec les loups : la FNSEA a bloqué le cinéma, menacé le réalisateur. Eux, ils font ça et ne sont pas inquiétés, c’est grave : alors que c’est juste un documentaire. »

Le fait est que la tension semble monter ces derniers temps : la FDSEA et les JA de Haute-Garonne ont lancé œufs, poubelles, paille et insultes, devant les locaux toulousains de France nature environnement Midi-Pyrénées le 13 février au soir ; le lendemain, c’était dans les Côtes-d’Armor que la FDSEA tentait d’empêcher une conférence sur les effets écologiques de la méthanisation à grande échelle. » Jean-Baptiste Lozier, de la Confédération paysanne de l’Eure.

Ces images, et tant d’autres, que l’agriculture productiviste ne veut pas qu’on voie