Posts Tagged ‘chauffage’

21% des Français ont du mal à se nourrir selon le Secours populaire

octobre 25, 2019

par Le Partageux

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
(Apollinaire)

L’automne, c’est aussi la Saint-Bidon
La suite sur : https://yetiblog.org/archives/19672

Et ici, en Belgique, c’est pas mieux.

Il est terrible
le petit bruit de l’oeuf dur cassé sur un comptoir d’étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim
elle est terrible aussi la tête de l’homme
la tête de l’homme qui a faim
quand il se regarde à six heures du matin
dans la glace du grand magasin
une tête couleur de poussière
ce n’est pas sa tête pourtant qu’il regarde
dans la vitrine de chez Potin
il s’en fout de sa tête l’homme
il n’y pense pas
il songe
il imagine une autre tête
une tête de veau par exemple
avec une sauce de vinaigre
ou une tête de n’importe quoi qui se mange
et il remue doucement la mâchoire
doucement
et il grince des dents doucement
car le monde se paye sa tête
et il ne peut rien contre ce monde
et il compte sur ses doigts un deux trois
un deux trois
cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé
et il a beau se répéter depuis trois jours
Ça ne peut pas durer
ça dure
trois jours
trois nuits
sans manger
et derrière ces vitres
ces pâtés ces bouteilles ces conserves
poissons morts protégés par les boîtes
boîtes protégées par les vitres
vitres protégées par les flics
flics protégés par la crainte
que de barricades pour six malheureuses sardines..
Un peu plus loin le bistrot
café-crème et croissants chauds
l’homme titube
et dans l’intérieur de sa tête
un brouillard de mots
un brouillard de mots
sardines à manger
oeuf dur café-crème
café arrosé rhum
café-crème
café-crème
café-crime arrosé sang !…
Un homme très estimé dans son quartier
a été égorgé en plein jour
l’assassin le vagabond lui a volé
deux francs
soit un café arrosé
zéro franc soixante-dix
deux tartines beurrées
et vingt-cinq centimes pour le pourboire du garçon.
Il est terrible
le petit bruit de l’œuf dur cassé sur un comptoir d’étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim.

Jacques Prévert – La grasse matinée

Vague de froid : des familles précaires gèlent aussi dans leur maison

février 28, 2018

par Selma Benkhélifa

Par ces grands froids, toute l’attention se centre sur les sans-abri et c’est bien normal. Voir des gens grelotter dans des sacs de couchage par -5° ou -10°, c’est insupportable. C’est inadmissible.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/vague-de-froid-des-familles-precaires-gelent-aussi-dans-leur-maison/article-opinion-806455.html

« Au temps de la barbarie néolibérale »

février 4, 2014

par Yorgos Mitralias »

Une transition énergétique… à l’envers
Quand les villes grecques se transforment en chambres à gaz !

A lire sur : http://cadtm.org/Quand-les-villes-grecques-se

« L’hiver est rude et les enfants ont froid »

décembre 8, 2013

par Panagiotis Grigoriu

Sur l’île d’Égine, la plus proche du Pirée après Salamine, les habitants s’estiment déjà blasés des attitudes de la crise. L’autre jour, deux vieillards, anciens marins et retraités, faisaient en quelque sorte la triste somme de leurs engagements politiques respectifs et historique (Nouvelle démocratie et PASOK). “C’est trop tard. Nous nous sommes trompés. Sur ces menteurs, sur le reste et sur l’Europe. La CEE était un piège.” Un peu plus loin, une violente altercation éclata entre deux commerçants. Égine sortit alors son linge sale sur le port.

La suite à lire sur : http://www.greekcrisis.fr/2013/12/Fr0305.html

Austérité et destruction de la nature : l’exemple grec.

juin 4, 2013

Roxanne Mitralias est militante à SYRIZA, au CADTM, ainsi qu’au Front de Gauche sur les questions agricoles et écologiques. Sociologue rurale et des sciences de formation, elle travaille aux côtés des mouvements paysans en France. Elle revient pour Contretemps sur la situation en Grèce et en particulier sur les effets destructeurs pour l’environnement des politiques d’austérité.

La suite à lire sur : http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-austerite-et-destruction-de-la-nature-l-exemple-grec-118269418.html

S’inintier à l’agroécologie : mode d’emploi.

juillet 31, 2012

Par Agnès Rousseaux, Yvan Du Roy  

Avis aux jardiniers en herbe, aux paysans et aux citoyens curieux : cet été, Basta ! vous initie à l’agroécologie. Ou comment apprendre à se passer de pesticides, à dépenser beaucoup moins d’eau, à planter en hiver sans chauffer ses serres, à semer sans payer de redevances à l’agrobusiness, tout en produisant ce que l’on souhaite pour se nourrir. Visitez avec nous la ferme expérimentale de l’association Terre et Humanisme, installée au cœur de l’Ardèche, véritable laboratoire des techniques agroécologiques. Reportage et vidéos.

Sur : http://www.bastamag.net/article2556.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

USA : Ce pays que l’on ne cesse de nous vanter comme modèle !!!

février 7, 2011

Par Juan Reardon   

En 2010, près de 500.000 personnes aux États-Unis ont bénéficié de ce programme, parmi lesquelles 157.000 foyers de bas revenus, environ 850 grands immeubles d’appartements, 245 refuges pour sans-abris, et environ 250 communautés indigènes. Le 25 janvier 2011 la compagnie pétrolière vénézuélienne CITGO a célébré le démarrage de sa sixième année de distribution de gasoil de chauffage aux familles de bas revenus des États-Unis. Près de 132.000 foyers à travers les États-Unis bénéficieront de ce programme en 2011, pour un total de 60 millions de dollars d’économies.  

Joseph P. Kennedy II, fils de l’homme politique Robert Kennedy, est le président de la Citizen Energy Corporation, organization non-lucrative basée aux États-Unis et qui a établi en 2005 un partenariat avec la CITGO pour lancer ce programme du gasoil de chauffage. Lors de la cérémonie du mardi 25 janvier, il a déclaré : “Chaque année nous découvrons des familles qui doivent lutter jour après jour pour avoir à manger et pour chauffer leurs maisons. Nous sommes profondément reconnaissants à la CITGO et au peuple du Vénézuéla pour leur générosité envers ceux qui ont besoin de garder leurs familles au chaud. Chaque année nous demandons aux grandes compagnies pétrolières et aux nations productrices de pétrole d’aider nos citoyens âgés et les pauvres à surmonter l’hiver. Une seule compagnie, la CITGO, et un seul pays, le Venezuela, ont répondu à nos appels.

Lire la suite de son article sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article15864

 

Reporters : Faits d’hiver.

janvier 15, 2010

RTL-TVI – 19h45 – vendredi 15/1   

Quant l’hiver frappe à la porte, c’est notre vie quotidienne qui est perturbée…
Samedi, une épaisse couche de neige a recouvert bon nombre de villes et villages…
Pour les services de déneigement, cet hiver est particulièrement long.
Depuis la mi-décembre, le travail ne manque pas: le salage se déroule la nuit afin que les routes soient sécurisées dès le lever du jour…
Pour les personnes qui travaillent à l’extérieur, le vent froid est aussi particulièrement pénible.
Exemple à Bruxelles, au Bois de la Cambre…Un bac assure le passage des clients vers l’Ile Robinson où se trouve un restaurant. Chaque matin, le bac se transforme en brise-glace…
Pour les personnes les plus démunies, cette vague de froid se traduit par des problèmes très concrets: comment payer la facture de chauffage quand on a des revenus très modestes?
Et pour les sans-abris, la situation est critique les jours de fortes gelées.
Heureusement, la solidarité permet d’éviter des drames.
A Bruxelles, le propriétaire d’un hôtel plutôt cossu n’hésite pas à ouvrir généreusement son établissement aux sans logis…

Un reportage de Benjamin Samyn et Daniel Nokin.

http://blogs.rtlinfo.be/reporters/2010/01/14/faits-dhiver-15012010/#more-163

Une initiative à suivre partout.

janvier 6, 2009

En cette fin d’année 2008, l’association  » Les amis de la terre – Belgique  » lance une campagne  » Magasin chaleureux « .

Son but est d’inciter les commerçants à fermer les portes lorsque le chauffage ou la climatisation fonctionne. La surconsommation de chauffage augmente en effet inutilement la production de CO2, principal gaz à effet de serre et épuise en pure perte des réserves énergétiques non renouvelables et limitées.

http://www.amisdelaterre.be/article.php3?id_article=523