Posts Tagged ‘cinéma’

DERRIÈRE LA POLÉMIQUE OMAR SY : LA FRANCE FACE À SES DÉMONS EN AFRIQUE

janvier 4, 2023

Mise en danger de militantes ? La sortie du documentaire “Riposte Féministe” annulée en Belgique

novembre 22, 2022

Par Camille Wernaers

Elles se réapproprient l’espace public en collant des slogans féministes sur les murs de nos rues. Dans le documentaire Riposte Féministe, Marie Perennès et Simon Depardon ont suivi plusieurs collectifs de colleur·euses en France et ont capturé des moments de lutte très émouvants. Le film fait cependant l’objet d’un appel à boycott qui pose question. En Belgique, sa sortie vient d’être annulée.

La suite sur : https://www.axellemag.be/militantes-en-danger-la-sortie-de-riposte-feministe-annulee/

« Tori et Lokita »

septembre 7, 2022

Par Hubert Heyrendt

« Tori et Lokita »: les frères Dardenne sont de retour en grande forme avec un drame intense, prix spécial du 75e anniversaire du Festival de Cannes.
La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/2022/09/07/tori-et-lokita-les-freres-dardenne-sont-de-retour-en-grande-forme-avec-un-drame-intense-prix-special-du-75e-anniversaire-du-festival-de-cannes-K2WSPPPY7RBYTJTBHNQBBDCM2Q/

« C’étaient les rois jadis qui avaient des bouffons; aujourd’hui ce sont les peuples. » (Delphine de Girardin)

septembre 1, 2022

Après la remise d’un Lion d’or d’honneur à Catherine Deneuve, l’Ukraine a fait irruption sur la scène du palais à travers un message vidéo de Volodymyr Zelensky.

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/2022/09/01/vous-nallez-pas-voir-des-scenes-dexplosion-a-vous-glacer-le-sang-zelensky-linvite-surprise-de-la-mostra-de-venise-AHEVLGBKIFCVTBYPI4UE6PHZ7A/

« TopGun : Maverick » est un outil de propagande militaire, des documents officiels le prouvent

juillet 23, 2022

Par Alan Macleod

Dans des salles de cinéma aux États-Unis, des recruteurs de l’armée tiennent des stands pour cueillir des spectateurs à la sortie du film « Top Gun: Maverick ». Et pour cause, confronté à une pénurie de pilotes, le Pentagone espère susciter de nouvelles vocations avec cette superproduction hollywoodienne. Il a d’ailleurs activement participé à la réalisation du film qui poursuit plusieurs objectifs. Des documents révèlent les détails de ce partenariat et nous en apprennent un peu plus sur la manière dont l’impérialisme US utilise le cinéma comme outil de propagande. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/top-gun-maverick-est-un-outil-de-propagande-militaire-des-documents-officiels-le-prouvent/

« Il s’agit de réhabiliter l’image de l’armée à la suite de nombreuses guerres ratées. Le film permet également de mettre en avant des pilotes humains effectuant une véritable mission de combat, ce qui est très rare à l’heure des frappes aériennes à haute altitude et des guerres menées par des drones. Le film contribue à détourner l’attention de tous les pilotes de drones qui ont parlé de la misère et de l’horreur inhérentes à ce métier.«  (Tom Secker)

A la mémoire des victimes du massacre du 14 juillet 1953, deux initiatives auront lieu à Paris

juillet 4, 2022

Par Daniel Kupferstein

Le 10 juillet à 11H, au Cinéma Majestic Bastille, 2-4 Bd Richard-Lenoir Paris 11ème, dans le cadre « Un écran des droits », mon film « Les balles du 14 juillet 1953″ sera projeté suivi d’un débat avec les historiens Alain Ruscio et Gilles Manceron. 

Résumé du film

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) ont été tuées et une centaine de manifestants ont été blessés dont plus de 40 par balles. Un vrai carnage.

Cette histoire est quasiment inconnue. Pratiquement personne n’est au courant de son existence. Comme si une page d’histoire avait été déchirée et mise à la poubelle. En France comme en Algérie.

Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie.Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

La suite sur : https://ujfp.org/a-la-memoire-des-victimes-du-massacre-du-14-juillet-1953-deux-initiatives-auront-lieu-a-paris/

A propos du film « Mizrahim », les oubliés de la Terre promise

juillet 1, 2022

L’UJFP avait été sollicitée pour participer au soutien du film « Mizrahim, les oubliés de la Terre promise »1 de la réalisatrice Michale Boganim. Celui-ci s’est révélé impossible par solidarité avec nos amis palestiniens et selon les règles de la campagne BDS : nous ne pouvons ignorer que ce film dispose du soutien du Fonds Rabinovitch pour le cinéma qui exige du réalisateur ou de la réalisatrice un engagement de fidélité à l’État d’Israël.

La suite sur : https://ujfp.org/a-propos-du-film-mizrahim-les-oublies-de-la-terre-promise/

Projection-débat du film : »Not Just Your Picture »

mai 1, 2022

Projection du film « Not Just Your Picture » de Anne Paq et Dror Dayan (56)

« La vie de Ramsis et Layla Kilani, nés et élevés en Allemagne, a été bouleversée par la mort de leur père palestinien, Ibrahim, tué avec leurs cinq demi-frères et sœurs dans les bombardements israéliens à Gaza en 2014. Choqués par le silence de l’Allemagne alors même qu’Ibrahim et ses enfants en avaient la citoyenneté, Ramsis et Layla n’ont eu de cesse depuis de se rapprocher de leurs racines palestiniennes et de réclamer justice. https://notjustyourpicture.com

La suite sur : https://www.association-belgo-palestinienne.be/projection-debat-du-film-not-just-your-picture/

Michel Bouquet

avril 13, 2022

Et : https://www.lalibre.be/culture/cinema/2022/04/13/le-comedien-michel-bouquet-est-decede-JIPRF56R7BCB5FAIIE7NHZRLCA/

Les Mots de la Fin

mars 23, 2022

Séance-Débat – Liège – Au cinéma Le Parc – Le 30 mars à 20H

Un cabinet de consultation, dans un hôpital public, en Belgique. Un médecin y reçoit des patients : des hommes et des femmes, souvent accompagnés d’un proche. La plupart sont gravement malades, et ils le savent. Envoyés par leur médecin traitant ou spécialiste, ils sont venus parler de leur fin de vie pour être éclairés par un second avis médical. Dans le huis clos du cabinet de cette consultation singulière, ils construisent en quelque sorte avec le Docteur Damas leur propre scénario de fin de vie. Une leçon de vie, et d’humanisme…