Posts Tagged ‘colonialisme’

Appel à aller massivement manifester pour dénoncer le mépris de l’UE pour les droits des Palestiniens

juillet 30, 2022

Tous à Bruxelles le 29 octobre prochain ! Nous vous appelons à vous joindre à une initiative internationale visant à aller demander des comptes à l’Union Européenne (UE) sur son soutien au colonialisme israélien et à l’ensemble des atrocités de ce dernier.

L’Union Européenne vient de renforcer son soutien à Israël :  les 27 ministres des Affaires étrangères du bloc ont annoncé cette semaine la relance des rencontres du Conseil associatif UE-Israël. 

La suite sur : https://europalestine.com/2022/07/30/appel-a-aller-massivement-denoncer-le-mepris-de-lue-pour-les-droits-des-palestiniens/

Pendant qu’ils parlent de « Deux Etats », Israël ne cesse de coloniser : https://europalestine.com/2022/07/29/pendant-quils-parlent-de-deux-etats-israel-ne-cesse-de-coloniser/

Et d’assassiner : https://europalestine.com/2022/07/29/encore-un-jeune-de-16-ans-assassine-par-israel/

Meurtre au Burundi : le gouvernement belge impliqué dans un assassinat politique ?

juillet 2, 2022

Par Bart Peeters

La Belgique n’avait pas que le Congo comme colonie. Elle avait aussi le Rwanda et le Burundi. Et au Burundi, le Premier ministre, Louis Rwagasore, a été assassiné. Dans « Meurtre au Burundi », le chercheur Ludo De Witte mène l’enquête.

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/meurtre-au-burundi-le-gouvernement-belge-implique-dans-un-assassinat-politique

Voici le discours que le roi Philippe devrait tenir lors de sa visite au Congo

juin 8, 2022

Rapporteur de la commission spéciale Passé colonial à la Chambre des représentants, le député fédéral Marco Van Hees (PTB) propose ci-dessous le discours que le roi Philippe devrait légitimement tenir lors de sa visite au Congo.

La suite sur : https://www.ptb.be/voici_le_discours_que_le_roi_philippe_devrait_tenir_lors_de_sa_visite_au_congo

Décoloniser l’espace public impose davantage de rigueur

mai 1, 2022

Une opinion de Sébastien Clerbois, Professeur d’archéologie et d’histoire de l’art à l’ULB.

Oui, il faut ouvrir la discussion sur la décolonisation de l’espace public, mais il faut le faire avec méthode et d’autant plus de rigueur si on souhaite croiser les regards.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/05/01/decoloniser-lespace-public-impose-davantage-de-rigueur-Q235LAB4UFF6FMFBUNIEYG3EZA/

Exterminez toutes ces brutes

janvier 27, 2022

Dans une puissante méditation en images, Raoul Peck montre comment, du génocide des Indiens d’Amérique à la Shoah, l’impérialisme, le colonialisme et le suprémacisme blanc constituent un impensé toujours agissant dans l’histoire de l’Occident.

La suite sur : https://www.arte.tv/fr/videos/095727-001-A/exterminez-toutes-ces-brutes-1-4/

« Hé, négresse ! Est-ce que tu n’as pas peur des Indiens ? »
Les Indiens ? Je les redoutais moins, ces « sauvages », que les êtres civilisés parmi lesquels je vivais et qui pendaient les vieillardes aux arbres ! ( Maryse Condé)

Et : https://www.contretemps.eu/extermination-colonialisme-esclavage-racisme-documentaire-peck/

Square Lumumba : décoloniser les espaces et les esprits

janvier 20, 2022

Par Kalvin Njall Soiresse

« Ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés. »1

Cette citation symboliquement puissante aurait pu être celle d’un résistant belge à l’occupation nazie. Un résistant qui écrit à sa bien-aimée avant sa mise à mort par la Gestapo. Elle est en réalité de Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre charismatique du Congo indépendant en 1960. Un Premier ministre assassiné le 17 janvier 1961 par un conglomérat d’acteurs coloniaux et impérialistes parmi lesquels on retrouve l’État belge, les États-Unis d’Amérique et la CIA, la Grande-Bretagne et ses services secrets du MI6 ainsi que plusieurs autres acteurs comme le révèle le passionnant livre de Ludo De Witte, L’assassinat de Lumumba2.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/square-lumumba-decoloniser-les-espaces-et-les-esprits/

Massacre de la mission Voulet-Chanoine. Quelle justice aujourd’hui ?

décembre 1, 2021

Par Rob Lemkin, Femi Nylander

En partant sur les traces des effroyables tueries de la colonne Voulet-Chanoine en 1899 au Niger, les documentaristes Rob Lemkin et Femi Nylander ont mis en lumière l’héritage de la violence coloniale et ses conséquences pour les descendants des victimes. Comment leur rendre ce qui leur a été pris dans le sang ? Citant un rapport de l’ONU, ils prônent la mise en place d’une justice transitionnelle et de mécanismes de réparation.

La suite sur : https://afriquexxi.info/article4888.html

« Meurtre au Burundi », l’implacable enquête de Ludo De Witte

novembre 10, 2021

Par Colette Braeckman

Ludo De Witte a mené l’ enquête sur un « crime fondateur » qui décapita une jeune démocratie et une ancienne monarchie.

Le Burundi qui, comme le Rwanda, fut un territoire placé sous la tutelle de la Belgique après avoir été jusqu’en 1918 une colonie allemande, appartient lui aussi  au champ d’investigation de la Commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner le rôle de la Belgique durant la colonisation. Outre le rappel historique et la comparaison avec le voisin rwandais, le principal sujet des recherches concerne un évènement majeur dans l’histoire du Burundi et dans l’histoire africaine en général : l’assassinat, peu avant la fin de la tutelle belge, du prince Louis Rwagasore.  Ayant  remporté haut la main les élections à la tête de son parti, l’Uprona, le fils du Mwami (le roi du Burundi) avait été nommé Premier Ministre et préparait l’accession de son pays à l’indépendance.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/128680/

Dans le silence assourdissant de la communauté internationale, un peuple se meurt

octobre 30, 2021

L’ONG de défense des droits humains Al Mezan, basée à Gaza, appelle à une intervention internationale pour mettre fin aux restrictions imposées par Israël à l’entrée de matériel et de fournitures médicales à Gaza .

Les autorités israéliennes continuent de restreindre sévèrement l’entrée de marchandises et de fournitures humanitaires dans la bande de Gaza dans le cadre de la politique de bouclage global, malgré la détérioration visible des déterminants de la santé de Gaza.

De manière alarmante, les autorités israéliennes ont imposé une interdiction des dispositifs médicaux de diagnostic couramment utilisés pour les patients testés positifs pour COVID-19.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/10/30/gaza-israel-bloque-les-dispositifs-de-diagnostic-medical/

Dans l’illégalité la plus totale : https://europalestine.com/2021/10/29/salah-hamouri-israel-dans-la-plus-totale-illegalite-souligne-lassociation-defense-sans-frontiere/

L’UE s’inquiète, déplore, … mais n’agit pas. Quelle lâcheté !

Ils volent même les ânes : https://europalestine.com/2021/10/29/larmee-vole-meme-les-anes-des-palestiniens-video/

BDS :

Pour rappel, la campagne BDS comprend également le boycott sportif, et tous ceux qui représentent officiellement l’Etat d’apartheid, qui ne laisse pas les sportifs palestiniens s’entraîner, les entrave, les emprisonne, quand il ne les tue pas.

Est-ce que la Palestine sera représentée aux jeux olympiques au Japon prochainement ?

Non ? Et pourquoi ?

Un sportif afghan refuse de serrer la main à son adversaire israélien (Video)

Intervention de la Fondation au contre-sommet Afrique/France

octobre 13, 2021

Par Mireille Fanon-Mendès France

La Fondation Frantz Fanon a participé au contre-sommet Afrique/France à Montpellier du 7 au 9 octobre. Voici l’intervention de Mireille Fanon Mendès France, co-présidente de la Fondation.

Je remercie l’UJFP d’avoir invité la Fondation Frantz Fanon à participer à ce contre-sommet qui pose plus d’une question au-delà des dénonciations qui ont été soulignées lors du colloque demandant l’annulation du sommet Afrique France et qui mettent fort justement en cause les dispositifs coloniaux régissant les relations entre la France et ses anciennes colonies africaines,  je retiens : le respect des souverainetés nationales, des droits et des acquis démocratiques et sociaux démantelés par les programmes d’ajustement structurel et les Accords de partenariat économique (APE), des suffrages populaires, du droit à la paix  auquel est obligatoirement associé le principe de non-ingérence, le droit à la terre et à l’annulation de la dette…tout cela serait incomplet si l’on ne dénonçait pas le rôle délétère joué par les IFIs et particulièrement celui de la Banque mondiale qui fait face en ce moment à un scandale[1] qui l’oblige à mettre fin à sa publication, Doing Business, « véritable escroquerie intellectuelle[2] », ainsi que le souligne Demba Moussa Dembele, économiste sénégalais.

La suite sur : https://ujfp.org/intervention-de-la-fondation-au-contre-sommet-afrique-france/