Posts Tagged ‘commerçant’

Aux yeux d’un commerçant, un consommateur averti en vaut la moitié d’un. Albert Brie

février 27, 2018

A Paris, plus de 200 commerces ouvrent leurs portes aux sans-abri

décembre 21, 2016

Recharger son téléphone, réchauffer un plat, boire un café: des gestes habituels mais pas évidents pour beaucoup de sans-abri. A Paris, plus de 200 commerçants membres du réseau Le Carillon acceptent de leur rendre ces services.

La suite sur : http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/a-paris-plus-de-200-commerces-ouvrent-leurs-portes-aux-sans-abri-585aaf24cd70fa7e37c4f758

Rencontre avec les « gens d’ici » à la manière d’une Amélie Poulain

décembre 13, 2016

Il n’est pas toujours forcé de partir à des milliers de kilomètres pour rapporter des images et des histoires qui font écho. Il suffit parfois même de descendre au bas de son immeuble pour oser aller à la rencontre de personnalités extraordinaires qui n’attendent qu’à nous surprendre. « Les gens d’ici » est un film documentaire indépendant, disponible gratuitement, qui nous immerge dans ce qui fait la vie d’un quartier dynamique, loin des immeubles-bureaux désertés la nuit venue et des chaînes de grands magasins.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/rencontre-avec-les-gens-dici-a-la-maniere-dune-amelie-poulain/

Anti-gaspillage: une nouvelle application mobile

juillet 10, 2016

Pour éviter le gaspillage alimentaire, une société liégeoise vient de lancer une nouvelle application mobile, destinée aux commerçants et aux agriculteurs qui veulent se défaire de leurs marchandises invendues. L’objectif étant d’aider les associations qui s’occupent des plus démunis.

A voir sur : http://rtc.be/reportages/262-general/1471710-anti-gaspillage-une-nouvelle-application-mobile

Bonne nouvelle

juillet 31, 2014

par Marine Demeure de Lespault

Des soldes globalement à la baisse

La suite sur : http://www.lesoir.be/613467/article/economie/2014-07-31/des-soldes-globalement-baisse

Pourquoi con-so(t)-mmer ?

« La richesse se mesure aux choses dont on peut se passer quand on a beaucoup à l’intérieur de soi. » (J. Salomé)

Sodastream = SodaCrime. BOYCOTT

novembre 12, 2013

Attention aux machines à gazéifier l’eau fabriquées dans les colonies israéliennes, sur les terres volées aux Palestiniens ! Ne devenez pas receleurs ! Dites à tous les commerçants qui en proposent, que la colonisation est un crime de guerre, et que s’en rendre complice c’est faire de l’argent avec le sang et la sueur du peuple palestinien.

La suite sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article8754

051

BDS : Lettre à remettre à vos commerçants

octobre 10, 2013

Nous vous remercions d’imprimer cette lettre et de la remettre à tous les commerçants chez lesquels vous êtes amenés à faire vos courses, que ce soit dans les supermarchés, chez l’épicier du coin, ou encore sur les marchés. Tous les commerçants ne sont pas informés du caractère illégal et immoral de la vente de produits exportés par l’occupant israélien.

Cher commerçant, Chère Commerçante,

En tant que client, je voudrais attirer votre attention sur la campagne internationale de boycott des produits exportés par Israël. Cette campagne qui se développe dans le monde entier est basée sur le droit et sur l’éthique.

En effet, une grande partie des produits exportés par Israël, qu’il s’agisse de fruits et légumes, de fruits secs, ou encore des machines à gazéifier l’eau Sodastream, NE PROVIENNENT PAS D’ISRAEL, MAIS DES COLONIES ILLEGALEMENT INSTALLÉES DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS.

Ces produits sont donc illicites au regard du droit international, mais aussi illégaux au regard de la législation française qui oblige tous les commerçants à indiquer la provenance exacte des produits frais et des fruits secs.

Quand vous étiquetez « Origine Israël » des avocats, des mangues, des dattes ou pommes de terre, vous participez à une tromperie des consommateurs, car la plupart de ces produits ne proviennent pas d’Israël, mais de Palestine occupée, ce qui est condamné par l’ONU, la France et par les directives européennes du 17 juillet 2013. Même chose pour Sodastream, fabriqué dans la colonie de Maale Adumim, en toute illégalité, comme cela a été reconnu par les tribunaux.

Outre cet étiquetage frauduleux, nous attirons votre attention sur le fait qu’il n’est guère éthique de proposer à la vente des produits venant d’un Etat qui commet en permanence, et depuis des décennies, des crimes de guerre, qui occupe et colonise tout un peuple, l’enferme, le torture, le prive de nourriture, d’eau potable, détruit ses maisons et villages, et bombarde des populations civiles.

Ainsi, vendre des lingettes pour bébé « Made in Israël » alors qu’Israël bombarde au phosphore blanc des bébés, n’est pas digne d’un commerçant qui se respecte, et qui tient à être respecté par sa clientèle.

Face à ces persécutions, à la torture quotidienne des enfants palestiniens dans les prisons israéliennes (voir les rapports de l’UNICEF* et autres grandes ONG), nous sommes de plus en plus nombreux à refuser d’acheter ces produits. Et cela tant que durera l’occupation et la colonisation. Ceci n’a rien à voir avec la religion. Il s’agit d’une campagne pour le droit et la justice, auxquels nous espérons que vous serez sensibles.

http://www.unicef.orgoPtUNICEF_oPt_…

Campagne Internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions)

reblogué depuis : http://www.europalestine.com/spip.php?article8667

Pays basque : une monnaie locale pour un changement global

février 1, 2013

par Rémi Rivière

C’est l’une des plus importantes monnaies locales en France, avec le Sol Violette à Toulouse : l’eusko vient d’être lancé à Bayonne. Quel intérêt face à l’euro ? Favoriser l’économie locale, soutenir les circuits courts, plus écologiques, développer les entreprises éthiques et contribuer au progrès social. Des dizaines de commerçants, d’artisans et d’associations s’y sont déjà convertis. Reportage au Pays basque, qui entre dans la zone eusko.

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/article2914.html

Pour Monsieur Bourgeois, la délation linguistique est une bonne chose.

février 1, 2012

D’aprèslui, : »les points de contact communaux d’Overijse et Grimbergen, auprès desquels les citoyens peuvent notamment dénoncer les commerçants qui n’usent pas systématiquement du néerlandais avec leurs clients, ne constituaient pas une atteinte à la liberté d’emploi des langues consacrée par la Constitution.

Ces points de contact controversés constituent même des « exemples positifs », a-t-il ajouté. »

Article à lire sur : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2012-01-31/grimbergen-un-abus-de-pouvoir-du-gouvernement-flamand-894138.php

Lire aussi : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2012-01-31/grimbergen-la-commission-europeenne-en-defaut-de-reponse-894015.php

Délation : dénonciation intéressée et méprisable.   (dictionnaire encyclopédique Larousse)

Dénonciation « linguistique ».

décembre 6, 2011

L’administration communale de Grimbergen appelle les habitants à dénoncer les commerçants qui pratiquent une autre langue que le néerlandais.    

La suite sur : http://www.lesoir.be/regions/bruxelles/2011-12-06/usage-du-neerlandais-totalitaire-a-grimbergen-881826.php