Posts Tagged ‘commission d’enquête’

Le PS, le MR et Ecolo refusent une commission d’enquête sur la gestion du Covid-19 dans les maisons de repos : de quoi ont-ils peur ?

juin 18, 2020

par Germain Mugemangango

Le 27 mai, le PTB a introduit au Parlement wallon une proposition de résolution visant à mettre en place une commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur la gestion de la crise du Covid-19 dans les maisons de repos. Trois semaines plus tard, le 16 juin, cette proposition a fait l’objet d’un vote en commission. La majorité, composée du PS, du MR et d’Ecolo, s’y est opposée.

La suite sur : https://www.ptb.be/le_ps_le_mr_et_ecolo_refusent_une_commission_d_enqu_te_sur_la_gestion_du_covid_19_dans_les_maisons_de_repos_de_quoi_ont_ils_peur

https://www.lalibre.be/belgique/societe/epidemie-dans-les-maisons-de-repos-un-plan-d-urgence-existait-depuis-14-ans-mais-il-n-a-jamais-ete-mis-en-place-5eeaf7fc7b50a66a598c03c3

https://www.ptb.be/pourquoi_les_ministres_morreale_et_maron_n_ont_ils_pas_appliqu_le_plan_d_urgence_pr_vu_pour_les_maisons_de_repos_et_qui_aurait_pu_sauver_des_vies

https://www.ptb.be/maisons_de_repos_les_8_recommandations_qui_n_ont_pas_t_appliqu_es_par_les_ministres_r_gionaux_de_la_sant_et_qui_auraient_pu_sauver_des_vies

LOI CIOTTI, UNE CARTE BLANCHE À L’IMPUNITÉ POLICIÈRE

juin 5, 2020

La flicaille va pouvoir s’en donner à coeur joie en toute impunité

Mise en place d’une commission d’enquête parlementaire COVID 19 pour qu’un rapport soit établi sur les éventuels dysfonctionnements dans la gestion de la crise sanitaire actuelle

avril 10, 2020

Chers citoyens,

Nous traversons actuellement une période de crise sanitaire sans précédent où de nombreuses victimes sont à déplorer jour après jour. Faisant partie moi-même du personnel soignant, je constate que bon nombre de questions subsistent dans mon esprit ainsi que dans ceux de mes collègues, médecins et infirmiers, qui sont envoyés au front sans matériel médical adapté ou suffisant et que dans ce contexte particulier, nous nous interrogeons légitimement sur une série de questions dont nous n’avons aucune réponse circonstanciée basée sur un rapport d’enquête mettant en lumière réellement ce qui s’est passé et de tirer des leçons de la présente crise pour que le parlement fédéral puisse décider des actions à entreprendre et également d’édicter des lois visant à répondre plus adéquatement si une pandémie devait à nouveau se présenter sur notre territoire.

La suite sur : https://www.actualitesdroitbelge.be/petition/mise-en-place-d-une-commission-d-enquete-parlementaire-covid-19-pour-qu-un-rapport-soit-etabli-sur-les-eventuels-dysfonctionnements-dans-la-gestion-de-la-crise-sanitaire-actuelle

Publifin: la commission d’enquête et l’entre-soi

février 9, 2017

par Damien Robert

La commission d’enquête du Parlement wallon sur le scandale Publifin sera-t-elle aussi transparente qu’un mur de brique ? En se basant sur le règlement du parlement, les partis traditionnels excluent le PTB et Ecolo de la commission. Pourtant, le PTB est le seul parti à ne pas être du tout impliqué dans l’affaire Publifin. L’entre-soi est une mauvaise habitude très tenace.

La suite sur : http://ptb.be/articles/il-n-y-aucune-raison-valable-d-exclure-le-ptb-de-la-commission-d-enquete-publifin

Ne voudrait-on pas répondre aux questions qui dérangent ?

avril 3, 2016

Les partis traditionnels se sont arrangés hier pour mettre en place une Commission d’enquête sur les attentats de Bruxelles uniquement accessibles à… eux-mêmes.  

La suite sur : http://ptb.be/articles/la-voix-critique-du-ptb-exclue-de-la-commission-d-enquete-cela-ne-peut-pas-devenir-une

Le Parlement européen refuse l’ouverture d’une commission d’enquête sur les LuxLeaks

mars 5, 2015

Les trois grandes groupes de la coalition favorable à Jean-Claude Juncker se sont mis d’accord pour proposer la création d’une commission spéciale. Un dispositif qui donne moins de pouvoirs pour enquêter sur l’évasion fiscale des entreprises en Europe.

La toute puissante conférence des présidents du Parlement européen a décidé jeudi 5 février qu’il n’y aurait pas de commission d’enquête sur le dossier des Luxleaks. Une décision surprenante alors que la demande d’ouverture de cette commission d’enquête sur les pratiques fiscales du Luxembourg avait été signée par suffisamment d’eurodéputés, soit 188 d’entre eux.

La suite sur : http://www.les-crises.fr/le-parlement-europeen-refuse-louverture-dune-commission-denquete-sur-les-luxleaks/

L’autre scandale LuxLeaks : le déni de démocratie

mars 3, 2015

A titre liminaire et à toutes fins utiles, voici la définition de la démocratie :

« « régime politique dans lequel le peuple a le pouvoir » »

L’Union européenne est tellement démocratique qu’elle respecte les règles démocratiques… quand ça l’arrange.

Lire la suite sur : http://www.despasperdus.com/index.php?post/2015/03/03/LuxLeaks2

Gidéon Levy: » L’effroyable vérité sur les actions d’Israël dans la bande de Gaza »

février 10, 2015

Gideon Levy – Ha’aretz – 5 février 2015

D’avoir obtenu la démission de la tête de la Commission d’enquête des Nations-Unies ne changera rien quant au résultat de son enquête sur les crimes de guerre possibles commis dans Gaza – à moins que son remplaçant ne soit ou un raciste, ou un menteur.

Quel énorme succès diplomatique : Israël a réussi à obtenir que le professeur de droit canadien, William Shabas, démissionne de son poste de chef de la commission d’enquête des Nations-Unies sur les crimes de guerre éventuels à Gaza.

La suite sur : http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2015/02/08/leffroyable-verite-sur-les-actions-disrael-dans-la-bande-de-gaza/

http://www.capjpo-europalestine.com/spip.php?article280

051

« L’inquiétante montée du charlatanisme médical ».

décembre 16, 2012

Par Sylvie Simon   

3 décembre 2012, Le Figaro dans son édition sur le net) signalait « L’inquiétante montée du charlatanisme médical ». Le Sénat a nommé le 3 octobre une commission d’enquête sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé. Son rapport est attendu en avril.

Étant donné la faillite évidente de notre médecine actuelle pour laquelle il n’y a que des maladies et non des malades, et les scandales qu’elle génère au fil des ans, il est normal que 40 % des Français se tournent vers les pratiques dites « non conventionnelles », dont l’efficacité « n’est pas avérée » par la science, mais qui guérissent néanmoins. Cela n’empêche pas le Dr Patrick Romestaing, président de la section santé publique et démographie du Conseil national de l’Ordre des médecins, de déclarer que « Ces méthodes alimentent la suspicion ambiante vis-à-vis de la médecine traditionnelle, des vaccins et des médicaments ». Et alors ! Si les malades avaient eu plus de suspicion vis-à-vis de la médecine qu’il appelle « traditionnelle » et qui ne l’est surtout pas, des médicaments et des vaccins il n’y aurait pas eu les milliers de victimes de la Thalidomide, du Tamoxifène, du Distilbène, et plus récemment du Vioxx, du Médiator, sans compter ceux qui n’ont pas tué assez de monde pour être retirés mais sont considérés comme très dangereux, tels le Celebrex®, le Roaccutane® ou la Ritaline® et bien d’autres molécules chimiques dont les victimes ne seront jamais ou presque dédommagées. Il n’y aurait pas eu, non plus, les très nombreux décès de nouveau-nés et d’enfants encore jeunes et les dizaines de milliers de handicapés dus aux accidents vaccinaux « très rares » dit-on, mais qui se chiffrent par milliers à travers le monde.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article21766

Se « fier » à la médecine conventionnelle serait-il moins dangereux ? http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/09/13/publication-d-un-guide-des-4-000-medicaments-utiles-inutiles-ou-dangereux_1759378_1651302.html