Posts Tagged ‘concurrence’

Main basse sur l’énergie

août 23, 2019

et tout le reste

Rappel

Réforme du paysage hospitalier : la loi de la jungle

juillet 30, 2019

Une opinion de Florence Daury, chargée de la gestion du Centre d’études et de recherches en administration publique (CERAP) à l’ULB.

La réforme hospitalière engagée depuis 2015 préconise la mise en réseau en 25 sites organisés autour d’hôpitaux de référence. Cette mesure serait pleine de bon sens si les hôpitaux n’avaient pas à entrer en concurrence les uns avec les autres…

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/reforme-du-paysage-hospitalier-la-loi-de-la-jungle-5d3f1928f20d5a58a886efe0

L’incroyable arnaque de la hausse du prix de l’électricité

juin 7, 2019

Métiers en pénurie : le mythe fabriqué pour s’attaquer à nos salaires

août 2, 2018

par Benjamin Pestieau

Les patrons en rêvaient. Le gouvernement l’a mis en place cet été : un nouveau plan pour s’attaquer à nouveau à nos salaires, à nos conditions de travail, à la mise en concurrence des travailleurs. Comment y est-il arrivé ? En créant le mythe des métiers en pénurie. Décryptage d’une stratégie bien orchestrée.

La suite sur : https://ptb.be/articles/metiers-en-penurie-le-mythe-fabrique-pour-s-attaquer-nos-salaires

Comme l’explique Sacha Diercks, chercheur au centre d’études progressiste Minerva : « Selon l’économiste américain Dean Baker, la pénurie sur le marché du travail est due au fait que les employeurs rémunèrent trop peu les postes pour lesquels ils ne trouvent personne. S’ils payaient un salaire suffisant, ils trouveraient bel et bien des candidats pour travailler chez eux. La question est donc : où place-t-on la responsabilité, chez le travailleur ou chez le patron ? »

Ne perdons pas la mémoire lors des élections de mai 2019 !

DEC-INDEX : Quand le Monde ressuscite l’Index de l’Eglise catholique

février 7, 2017

par Olivier Berruyer

I. Quand le Monde ressuscite l’Index librorum prohibitorum

L’Index librorum prohibitorum (Index des livres interdits) est un catalogue instauré par le pape Paul IV en 1559 durant le Concile de Trente (1545-1563).

Il s’agit d’une liste d’ouvrages que les catholiques romains n’étaient pas autorisés à lire. Le but de cette liste était d’empêcher la lecture de « livres pernicieux » jugés immoraux ou contraires à la foi.

La suite sur : http://www.les-crises.fr/quand-le-monde-ressuscite-l-index-de-l-eglise-catholique/

Et aussi : http://yetiblog.org/index.php?post/2240

L’esclavage, l’ultime perversité du Casino planétaire

septembre 18, 2016

Par Liliane Held-Khawam

La mondialisation s’est accommodée dangereusement d’une détérioration des conditions de travail et de la soumission de l’homme à une croissance et une compétitivité pathologiques. La croissance du rendement est une résultante qui vise à maximiser le chiffre d’affaires et à minimiser les dépenses. Dans une chasse au rendement qui ferait plaisir au casino financier, les firmes transnationales ont utilisé l’ensemble des dispositifs « raisonnables » et impitoyables disponibles. Toutes les possibilités ont été utilisées. Cela va des délocalisations vers des pays à salaires « low cost » en passant par des investissements technologiques qui remplaceraient l’humain.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32367

Un monde obsédé de profit qui trie chacun de nous en fonction de ce qu’il rapporte ». (Yannick Haenel – « Les Renards pâles »)

 » comportez vous en moutons, vous finirez en côtelettes ». (P. Légasse)

La fin de la fin de l’histoire

juin 28, 2016

par françois Ruffin

C’est en 1992 que Francis Fukuyama publiait « La Fin de l’histoire et le dernier homme ».
La même année, le 7 février 1992, était signé le Traité de l’Union européenne – que le très libéral Alain Madelin vantait ainsi : « Le traité de Maastricht agit comme une assurance-vie contre le retour à l’expérience socialiste pure et dure. »
En 1992 toujours, le 17 décembre, en Amérique cette fois, était signé l’Accord de libre-échange nord américain entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada.
Le très influent, et fort libéral, prix Nobel d’économie Gary Becker applaudissait : « Le droit du travail et la protection de l’environnement sont devenus excessifs dans la plupart des pays développés. Le libre-échange va réprimer certains de ces excès en obligeant chacun à rester concurrentiel face aux importations des pays en voie de développement » (Business, 9/08/93).
Ses espérances étaient comblées l’année suivante, le 15 avril 1994, avec les accords de Marrakech : des pays du sud rejoignaient le Gatt puis l’OMC, les tarifs douaniers étaient encore réduits, l’agriculture entrait dans la danse.
Ils ont voulu en finir avec l’histoire.
La geler.
« Graver le libéralisme dans le marbre », comme ils le diront, dix années plus tard, en 2005, au moment du Traité constitutionnel européen.

La suite sur : http://www.fakirpresse.info/la-fin-de-la-fin-de-l-histoire-848

Brexit : il est temps de changer cette Europe de la concurrence et de l’inégalité

juin 24, 2016

par Marc Botenga

Out, Brexit : une majorité des Britanniques s’est exprimée pour quitter l’Union européenne. « L’Europe de la concurrence et de l’inégalité – la peste – nourrit le nationalisme et la division – le choléra », écrivait en 2011 Peter Mertens, le président du PTB, dans son livre « Comment osent-ils ? ». Aujourd’hui, dans une première réaction, il souligne : « Nous ne devons pas nous voiler la face. Une autre Europe est nécessaire : avec plus de démocratie, plus de transparence, et plus de solidarité, afin de rendre possible un changement radical au plan social et écologique. »

La suite sur : http://ptb.be/articles/brexit-il-est-temps-de-changer-cette-europe-de-la-concurrence-et-de-l-inegalite

Réformes structurelles : Le retour du 19ème siècle

janvier 27, 2015

par Raoul Marc Jennar

Le patronat, dans tous les pays qui ont connu des luttes et des conquêtes sociales, et avec lui, bien entendu, la droite, mais aussi la social-démocratie, tous invoquent en toutes circonstances la nécessité de « réformes structurelles ». Et, avec eux, la plupart des journalistes qui ne sont pas au service du devoir d’informer, mais qui sont devenus les acteurs quotidiens de la mise en condition des peuples, les chiens de garde d’un système qui accroît les inégalités, génère de la pauvreté.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27762

Entretien sur le GMT/TAFTA

octobre 2, 2014

par Raoul Marc Jennar

A écouter sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26924