Posts Tagged ‘conseil’

Les bons conseils de Marc Van Ranst en cas de pandémie

mars 24, 2021

Subventions à la pêche : cataclysme pour l’océan

juin 28, 2019

Aujourd’hui, mardi 18 juin 2019, le Conseil de l’Union européenne a adopté son orientation générale sur le prochain Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui déterminera l’allocation de plus de 6 milliards d’euros de subventions publiques aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture ainsi qu’à la protection du milieu marin pour la période 2021-2027. La position du Conseil encourage la destruction des écosystèmes marins et incite à une gestion défaillante de la pêche européenne. Vingt années d’efforts de la communauté internationale pour interdire les subventions néfastes d’ici 2020 viennent de voir s’effondrer tout espoir d’avoir un océan productif et en bonne santé. Des années de négociations à l’ONU depuis le Sommet de la Terre à Rio en 1992, à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et d’avis donnés par de nombreux scientifiques pour interdire ces subventions néfastes d’ici 2020 sont balayés d’un revers de la main.

La suite sur : https://www.bloomassociation.org/cataclysme-ocean/

Merci l’Europe et merci Macron (« La France a joué un rôle majeur dans cette position : le gouvernement a fait alliance avec l’Espagne et l’Italie pour bafouer les engagements internationaux de l’Union européenne en proposant de réintroduire et de maintenir les aides les plus nocives au sein de l’Union européenne, qui les avait pourtant éliminées. »)

Les bons plans de Deloitte

janvier 26, 2014

par Antonio Gambini

Vous êtes à la recherche d’évasion et disposez d’un capital à investir ? Le cabinet Deloitte est là pour vous conseiller et concocter pour votre capital un voyage sur mesure, des eaux turquoises de l’Océan indien aux grandes étendues africaines.

La suite à lire sur : http://www.cncd.be/Les-bons-plans-de-Deloitte

PUA : quand un site de drague incite au viol.

août 23, 2013

HB, CZ, BL, DLV, ces abréviations ne vous disent peut-être rien.
Sauf si vous êtes un PUA (Pick-up artist), un « artiste de la drague».

La suite à lire sur : http://www.toutalego.com/2013/08/pua-quand-un-site-de-drague-incite-au.html

Se laissez traiter de cette façon, s’est s’avilir. Si l’on vous y force, portez plainte.

Quand Monsanto se planque pour mieux avancer.

août 4, 2012

Par Fabrice Niccolino  

–  la société Scotts France « lance son appli jardin ». –

La suite à lire sur : http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1361

 

 

S’HABITER

mai 21, 2012
 
Un lieu pour trouver tout ce qu’il faut pour un habitat en accord avec Dame Nature…
Des conseils personnalisés par quelqu’un d’efficace et de passionné…
Une personne à rencontrer, un lieu à visiter…
 
 

S’HABITER … 
5 Coronmeuse – 4650 JULEMONT
04 387 57 88 – 0474 26 30 61
s-habiter@s-habiter.be
www.s-habiter.be

10 conseils pour payer son carburant moins cher.

mars 31, 2012

Par Seb Musset 

Peuple des jantes, j’entends ta colère. Tu en as marre d’être l’automobile dindon plumé par l’état maquereau à la solde du lobby des trottinettes ? Je te comprends. Cette hausse doit cesser.

La suite à lire sur : http://sebmusset.blogspot.fr/2012/03/10-conseils-pour-vraiment-payer-son.html

 

Quel sens peut avoir une année européenne de lutte contre la pauvreté ?

février 19, 2010

Par Régis De Muylder

C’est en octobre 2008 que le Parlement européen et le Conseil ont conjointement décidé de proclamer 2010 Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. 

Il est intéressant de lire ce qui a motivé cette décision. On trouve tout d’abord l’affirmation d’une conviction « la lutte contre la pauvreté ainsi que l’exclusion sociale constitue l’un des engagements forts de l’Union européenne et de ses Etats membres. Vient ensuite le rappel du Conseil européen de Lisbonne qui, en 2000, avait invité les Etats membres et le Conseil à prendre des mesures pour donner un élan décisif à l’élimination de la pauvreté d’ici 2010. Enfin tombe le constat suivant : une part significative de la population vit encore dans le dénuement (…) 78 millions de citoyens de l’Union européenne, parmi lesquels on compte 19 millions d’enfants, sont exposés au risque de pauvreté.

Quel fossé entre l’intention affichée et la réalité !

Alors oui ! Cette année aura du sens si elle siscite une prise de conscience générale et une mobilisation à la fois citoyenne et politique. La lutte contre la pauvreté est l’affaire de tous. Elle est l’affaire des responsables politiques qui doivent oser prendre les mesures qu’exige la situation vécue par les plus pauvres. et ceci à tous les niveaux de pouvoir : local, régional, national, européen. Elle est aussi l’affaire de tous les citoyens que nous sommes.

Cette année aura du sens à une condition : que la voix de personnes vivant dans la pauvreté soit entendue. Celle-ci n’ont pas besoin d’une année particulière pour lutter contre la pauvreté. Depuis très longtemps, c’est tous les jours qu’elles luttent contre la pauvreté. Aussi, leur expérience doit être prise en compte et leur participation doit être au centre de cette année.

Adhérer au mouvement ATD Quart Monde c’est un acte simple, mais fort, à la portée de tous.

Adhérer au Mouvement ATD Quart Monde, c’est vous engager et lancer un appel pour que la société tout entière s’engage. C’est donner du courage à tous ceux qui vivent dans la grande pauvreté et tous ceux qui les rejoignent dans leur combat quotidien.

Pour marquer votre adhésion, versez trois euros (3 €) en indiquant clairement « adhésion 2010 » au n° de compte 000-0745336-85 de ATD Quart Monde Belgique ASBL, 12, Avenue Victor Jacob, 1040 Bruxelles.

http://atd-quartmonde.be/

http://www.etuc.org/a/6776

Relations UE-Israël : lettre ouverte à Karel De Gucht.

décembre 12, 2008

Monsieur le Ministre des Affaires étrangères,

En tant que professeurs et juristes en droit international nous sommes consternés par la décision prise le 8 décembre par le Conseil affaires générales et relations extérieures, qui valide le principe du renforcement de la relation entre l’Union européenne et Israël.

En dépit de la diplomatie « positive » menée par l’Union européenne à son égard, Israël poursuit son occupation du territoire palestinien, renforce la colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, maintient le blocus de Gaza, continue l’édification du Mur dont l’illégalité a été proclamée par la Cour internationale de Justice et multiplie les atteintes aux droits de la population palestinienne.

Dans de telles conditions, octroyer de nouveaux avantages à Israël revient à lui reconnaître toute latitude pour violer impunément le droit international.

La décision du Conseil contredit ainsi les principes et les valeurs que l’Union européenne se donne pour mission de défendre (notamment « promouvoir le respect du droit humanitaire international » – Lignes directrices de l’Union européenne concernant la promotion du droit humanitaire international, Journal officiel, C327 du 23.12.2005) et contrevient à ses obligations internationales consistant à faire respecter par Israël le droit international humanitaire (article 1er commun aux quatre conventions de Genève de 1949, avis de la CIJ du 9 juillet 2004, §159) et le droit du peuple palestinien à l’autodétermination (avis de la CIJ, §156).

Il est paradoxal de constater que le Conseil a décidé, lors de la même réunion, de renforcer les sanctions de l’Union européenne à l’égard du Zimbabwe, ce qui atteste l’existence d’une politique de deux poids deux mesures, les violations du droit international appelant de la part de l’Union des réactions contrastées selon l’Etat qui en est l’auteur.

En conséquence, Monsieur le Ministre, nous demandons que la Belgique revoie sa position et exige que tout rehaussement des rélations politiques et économiques de l’Union européenne avec Israël soit conditionné par le respect effectif du droit international par cet Etat.

Pierre Klein, Eric David, Jean Salmon, Olivier Corten, François Dubuisson, Anne Lagerwall, Vaios Koutroulis, Joanna Spanoudis, Edith Weemaels, professeurs et chercheurs au centre de droit international de l’ULB.

(paru dans Le Soir du 12/12/2008)

A quoi sert donc le Parlement européen ?

décembre 12, 2008
Une fois de plus le conseil des ministres européen est passé outre la décision du Parlement européen. Ce dernier devait statuer sur le « rehaussement » du statut d’israël au sein de l’Union Européenne le 3 décembre dernier. Après quelques hésitations devant une mesure aussi indécente, ses membres avaient repoussé au 17 janvier prochain le vote sur cette question. Mais entre temps, à la demande de la France, les 27 ministres des affaires étrangères ont adopté lundi cette mesure, qui donne encore plus de droits et d’avantages à Israël au sein de l’Europe. Chapeau la démocratie !

On nous avait déjà fait le coup en avril 2002 : le parlement européen avait voté à la majorité la suspension des accords économiques privilégiant Israël au sein de l’Union Européenne, le 10 avril 2002, en raison des violations par israël de l’article 2 de ces accords qui concernent le respect des droits de l’homme. Qu’à cela ne tienne, les gouvernement européens s’étaient assis sur ce vote et avaient tranquillement continué à accordé des avantages économiques aux criminels israéliens et à leurs produits, y compris en provenance des territoires, c’est à dire en toute illégalité.

Lire la suite : http://www.europalestine.com/spip.php?article3522

http://www.france-palestine.org/article10596.html