Posts Tagged ‘consommateur’

La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. (Aldous Huxley)

juillet 18, 2017

Henaf menace L214

juillet 2, 2017

« Hier, nous dévoilions les conditions industrielles dans lesquelles sont élevés les cochons pour la marque Hénaff. En réponse, la société nous met en demeure de retirer les images et menace de nous attaquer en justice. Cela montre bien que le mot “transparence”, utilisé constamment par la marque, n’est que de la poudre aux yeux.

Hénaff affirme se soucier du bien-être animal et montre des cochons heureux dans des espaces verdoyants et lumineux, mais ces images bucoliques n’ont rien à voir avec ce qu’endurent les animaux : cochons entassés, enfermés en bâtiment clos, truies en cages, castration à vif et coupe des queues, animaux agonisants, cadavres abandonnés dans les couloirs et remplissant des poubelles entières… Les animaux subissent en réalité une vie misérable, faite d’ennui, de frustration et de souffrance.

Les filières d’élevage veulent nous faire croire que les animaux qui finissent dans les assiettes ont été bien traités et dépensent des sommes colossales pour faire perdurer ce système qui broie des millions de vies. »

Pour rappel : https://rannemarie.wordpress.com/2017/06/29/derriere-lemballage-la-dure-realite-de-lelevage/

Réaction très simple à avoir : ne plus acheter de produits Hénaff

Des cosmétiques empoisonnés sous la haute protection des budgets de pub

juin 26, 2017

Une enquête assassine de « Que Choisir » laisse la presse de marbre. Du baume pour les annonceurs. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir s’est plongée dans quelques pots de crème de soin, a barboté dans des flacons de shampooing, respiré les senteurs de mousses à raser et en a sorti une enquête plutôt urticante pour l’industrie de cosmétique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34967

Ces normes pensées pour l’élevage industriel et qui détruisent le monde paysan

mai 19, 2017

par Sophie Chapelle

C’est une bataille peu médiatisée qui se déroule dans les campagnes. Face au risque d’un nouvel épisode de grippe aviaire, l’administration a sorti l’artillerie lourde à travers des mesures de biosécurité s’appliquant, de la même manière et quelle que soit leur taille, à tous les élevages de volailles. Plutôt que de questionner la densité des élevages, ou le rôle du transport d’animaux vivants dans la diffusion du virus, les élevages en plein air sont les plus affectés. Du Vaucluse au Calvados, en passant par la Drôme, des éleveurs, vétérinaires et consommateurs se mobilisent pour défendre l’élevage fermier face au modèle industriel.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Ces-normes-pensees-pour-l-elevage-industriel-et-qui-detruisent-le-monde-paysan

L’industrie textile retombe dans ses travers (En était-elle jamais sortie ?)

avril 28, 2017

par Valentin Dauchot

L’industrie textile manque encore de transparence en Europe. Le Parlement européen presse la Commission de lui imposer des règles claires. Car les belles promesses faites après le drame du Bangladesh n’ont pas toujours été tenues.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/planete/l-industrie-textile-retombe-dans-ses-travers-5902f212cd70e805131f9c38

Arnaques en ligne : 19 sites de ventes condamnés

février 27, 2017

Amazon, Zalando, H&M et 16 autres entreprises ont été condamnées à une amende totale de plus de 2,4 millions d’euros en raison de leurs pratiques commerciales frauduleuses sur internet. En cause, tout un ensemble de techniques manipulatoires pour « altérer la perception par le consommateur de l’offre proposée » et lui faire croire qu’il réalise de bonnes affaires.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/arnaques-en-ligne-19-sites-de-ventes-condamnes/

Action urgente Bangladesh

janvier 30, 2017

Depuis le 12 décembre 2016, une vague de répression des travailleurs de l’habillement et de leurs syndicats fait rage au Bangladesh, suite à un mouvement de grève pour exiger une augmentation des salaires. En effet, les travailleurs peinent à survivre avec leur salaire équivalent au minimum légal de 67$ par mois. Ce salaire a été fixé en 2013 et le gouvernement ne prévoit pas de le réexaminer avant 2018. En attendant, le coût de la vie a fortement augmenté (plus de 6% par an depuis 2013) et les travailleurs qui ne parvenaient déjà pas à couvrir leurs besoins de base doivent maintenant redoubler d’efforts pour survivre.

En représailles au mouvement de grève, au moins 24 travailleurs et leaders syndicaux ont été arrêtés et placés en détention par la police. Ils ne peuvent pas être libérés sous caution. Certains ont été maltraités ou menacés de torture voire de mort. Beaucoup ont été accusés sans fondement.

Les marques doivent agir.
Signez la pétition !
achACT et la Clean Clothes Campaign remettront les signatures aux représentants de H&M, GAP, C&A, Zara et VF dans les prochaines semaines.

De leur côté, les employeurs ont licencié plus de 1.500 travailleurs et ont déposé plusieurs plaintes non-fondées contre des dizaines de travailleurs de l’habillement et de leaders syndicaux. Ces accusations visent également des centaines de travailleurs « anonymes » afin que les employeurs puissent ajouter librement les travailleurs considérés comme perturbateurs à la liste. Les travailleurs licenciés auraient été ajoutés à une liste noire rendant impossible un emploi futur dans l’industrie de l’habillement.

La majorité des usines à l’origine des plaintes fabriquent des vêtements pour H&M, Gap (Banana Republic et Old Navy), C&A, Inditex (Zara et Bershka), et Vanity Fair (North Face, Jansport, Wrangler et Lee).

Pour agir : http://www.achact.be/Archives-events-40-agir.htm

Et: https://reporterre.net/On-a-tente-de-faire-les-soldes-mais-notre-conscience-sociale-et

Cette grève au Bangladesh dont vous n’avez pas entendu parler vous concerne

janvier 26, 2017

par Nayla Ajaltouni

Depuis des semaines, les ouvrières bangladaises du textile luttent pour de meilleures conditions de travail. Et elles ont besoin de votre soutien.

La suite sur : http://www.streetpress.com/sujet/1485429231-cette-greve-au-bengladesh-dont-vous-n-avez-pas-entendu-parler-vous-concerne

Les soldes : cet obscur objet du désir

janvier 12, 2017

par Patrick Mignard

On va aux « SOLDES » comme (presque) les poilus de 14-18 montaient au front. Gavés, matraqués, saoulés, conditionnés. Un magasin de soldes se prend d’assaut. Les « SOLDES » expriment une forme de « libération » à force d’asservissement à la marchandise.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33453

« Le grand sourire autoritaire des marchandises  »

Soldes = con-sommation.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Con-sommation

décembre 28, 2016

À peine sort-on des fêtes de fin d’année, pendant lesquelles les portefeuilles ont été sollicités à outrance, que débutent les soldes d’hiver. Ainsi, la machine à faire consommer ne s’arrête jamais. Mais comme le consommateur a déjà tout ce dont il a besoin, les industriels doivent multiplier les techniques pour créer de nouveaux désirs. La publicité est l’un des principaux outils de cette vaste campagne de obsolescence sollicitée.

la suite sur : https://mrmondialisation.org/promo/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA