Posts Tagged ‘contrôle’

Contrôle des bénéficiaires de la GRAPA (suite)

mars 1, 2022

Par Le Gang des Vieux en Colère

« Les avancées obtenues sont minimes ». Pierre Marage, porte-parole du Gang des Vieux en Colère, ne masque pas sa déception. La réforme de la procédure de contrôle de résidence pour les bénéficiaires de la Grapa (Garantie de revenu aux personnes âgées) n’a pas rencontré les attentes du collectif de 40 associations dont fait partie le « Gang », aux côtés des mutuelles, du Réseau belge de lutte contre la pauvreté ou de la Ligue des Droits humains (LDH).

La suite sur : https://gangdesvieuxencolere.be/2022/02/controle-des-beneficiaires-de-la-grapa-suite/

Vie privée au travail : quel contrôle de l’employeur ?

février 17, 2022

Toute personne a droit au respect de sa vie privée. Ce principe est écrit dans notre Constitution et dans la Convention européenne des droits de l’Homme. Mais le droit à la vie privée n’est pas absolu. D’autres droits doivent être respectés aussi. Au travail, le droit à la vie privée coexiste avec le droit de l’employeur de contrôler et de surveiller le travail réalisé, tant à distance qu’en présentiel. 

La suite sur : https://enmarche.be/societe/travail/vie-privee-au-travail-quel-controle-de-l-employeur.htm

Appel à témoignage sur l’évolution des pratiques de la CAF

février 5, 2022

Par Changer de cap

Le Collectif Changer de Cap est alerté par certains de ses membres sur l’utilisation des algorithmes utilisés par les services publics pour le contrôle de nos concitoyens et en particulier des plus précaires. Notre attention se porte sur les contrôles automatisés des CAF (Caisses d’allocations familiales) et le recueil des données des allocataires :

La suite sur : https://changerdecap.net/2022/02/05/appel-a-temoignages-caf/

« La peur de l’inactif, c’est la peur de l’incontrôlé »

janvier 7, 2022

Par Catherine Marin

Le productivisme nous presse de produire et de travailler toujours plus, sans souci du gaspillage écologique ni du mal-être. Et il semble indétrônable : la valorisation du travail et le contrôle social remontent à loin, détaille la philosophe Céline Marty.

La suite sur : https://reporterre.net/La-peur-de-l-inactif-c-est-la-peur-de-l-incontrole

Bientôt le « portefeuille d’identité numérique », un cauchemar totalitaire

décembre 7, 2021

Par Célia Izoard

Envie de partager votre vie entière avec un groupe privé, partenaire du gouvernement ? C’est l’idée du « portefeuille d’identité numérique », sur les rails en Europe. Selon notre chroniqueuse, avec ce contrôle étouffant, la liberté disparaît.

La suite sur : https://reporterre.net/Bientot-le-portefeuille-d-identite-numerique-un-cauchemar-totalitaire

Google, Microsoft, Alibaba, ou le « technoféodalisme » à la belge

décembre 4, 2021

Une carte blanche de Cédric Leterme, Docteur en Sciences politiques et sociales, Chargé d’étude au Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative (GRESEA) et au Centre tricontinental (CETRI)

Trois géants mondiaux du numérique ont choisi la Belgique pour y établir des infrastructures clés. Mais faut-il s’en réjouir ? Quels seront les retombées et le prix à payer pour notre pays ?

Avec les annonces récentes de Google, Microsoft, mais aussi d’Alibaba – trois géants mondiaux du numérique qui ont choisi la Belgique pour y établir des infrastructures clés – notre (petit) pays se targue d’occuper une place de plus en plus centrale sur la carte européenne, sinon mondiale, de l’économie numérique. Le problème, c’est que cette carte est d’abord celle d’une économie de prédation dominée par une poignée de multinationales qui en contrôlent et en exploitent les territoires aussi bien virtuels que physiques.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/12/04/google-microsoft-alibaba-ou-le-technofeodalisme-a-la-belge-WLLOBKSQX5HGRH4FUWEC7E6XSY/

Un travailleur sur 10 est malade de longue durée : impossible de parler d’un problème individuel

octobre 29, 2021

Le nombre de malades de longue durée n’a jamais été aussi élevé, en Belgique. Pour Elisa Munoz Gomez, médecin généraliste dans la région de La Louvière, cela traduit un profond problème de société. « Trop de personnes sont au bout du rouleau ».

Pendant des années, Daniel a travaillé dur comme agent de sécurité : de longs shifts de travail, des heures supplémentaires de plus en plus nombreuses, la nécessité de remplacer régulièrement des collègues malades… Il a toujours continué à se démener. Jusqu’à il y a deux mois. Soudain, il n’y arrivait plus. C’est avec difficulté qu’il s’est levé de son lit. J’ai alors posé le diagnostic de burn-out.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/un-travailleur-sur-10-est-malade-de-longue-duree-impossible-de-parler-d-un-probleme-individuel-carte-blanche/article-opinion-1485163.html

Mettre en cause le néo-libéralisme, vous n’y pensez pas ! Les travailleurs sont pressés comme des citrons, servent de variable d’ajustement pour un patronat sans scrupule et, en plus sont culpabilisés.

« Les gouvernements de notre pays proposent des « coachs » de réintégration, des bureaux d’intérim pour malades, une intervention rapide du VDAB (équivalent en Flandre du Forem ou d’Actiris, NdlT)… Tout tourne encore et toujours autour des « malades », en tant que principaux responsables. Mais on est aussi indulgent pour les entreprises qu’on est sévère avec les malades de longue durée. »

Les « presque » oubliés du Covid Safe Ticket

octobre 14, 2021

Une carte blanche de Violaine Xathelet, secrétaire politique à Énéo mouvement social des aînés

A lire sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/10/14/les-presque-oublies-du-covid-safe-ticket-JW4T44A6SBB6XBASGDMQ65FPBA/

« Dans quel type de société vivons-nous aujourd’hui pour que le smartphone soit devenu indispensable pour participer et organiser un évènement ? Dans quel type de société vivons-nous aujourd’hui pour que notre participation à la collectivité soit conditionnée par un téléphone? Une société qui n’a de cesse de prôner la liberté… enchaînée à un petit objet de quelques centimètres… ! Nous demandons donc que soit maintenue une alternative au monopole du numérique et qu’en l’absence de smartphone, les contrôles puissent s’effectuer avec un des outils les plus performants connus à ce jour : le cerveau humain ! »

Ce qui me sidère, c’est que la plupart d’entre nous accepte sans tergiverser de voir sa vie et ses libertés contrôlées !

!!!!!!

octobre 5, 2021

Par Ludovic Simbille

Devenez « client mystère » pour surveiller les contrôles de passe sanitaire.

Devenir « enquêteur mystère » chargé de vérifier si le passe sanitaire est bien contrôlé là où il est devenu obligatoire ? L’annonce est bien réelle mais l’organisme qui cherche à collecter cette information demeure difficile à identifier.

La suite sur : https://www.bastamag.net/offre-d-emploi-client-mystere-verifier-les-controles-du-passe-sanitaire-lutte-anti-covid

« Sans être nécessairement choqués par l’annonce, certains candidats « s’interrogent » tout de même sur son sens »

Je vis dans une société qui me débecte de plus en plus !

Mobilisation contre le Pass sanitaire: enjeux d’une lutte opposée à une société de contrôle

août 8, 2021

Par Matthieu Bogosavlijevich

En France, les manifestations contre le pass sanitaire s’enchaînent. Dans Planète Malade, Michel Collon a analysé la gravité de la pandémie et a exploré différentes pistes pour lutter contre. Le dispositif mis en place par Emmanuel Macron n’y répond pas. La mobilisation contre le pass sanitaire révèle ainsi les failles de la gestion de la crise sanitaire en France. Difficile de faire croire qu’elle est limitée à quelques « complotistes » et autres « antivax » mal informés. Caducité juridique, ségrégation sociale, menaces pour l’État de droit, mise en pratique inconcevable… Matthieu Bogosavlijevich analyse ce qui coince avec ce fameux pass sanitaire. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/mobilisation-contre-le-pass-sanitaire-enjeux-dune-lutte-opposee-a-une-societe-de-controle/

« « L’histoire montre que la simple existence d’un système de surveillance de masse, quelle que soit l’utilisation qu’on en fait, suffit en soi à étouffer toute dissidence. Un corps social qui a conscience d’être constamment observé devient vite obéissant et craintif »

« Ne cédons pas devant l’avancée à pas de géants d’une société de surveillance massive et rappelons-nous que, comme le disait en 2013 Julian Assange « À moins d’un changement de cap, la civilisation mondiale sera devenue une dystopie de surveillance postmoderne ».