Posts Tagged ‘coronavirus’

Coronavirus: l’Observatoire des prisons dénonce l’interdiction de visite d’avocat aux détenus

août 16, 2020

La section belge de l’Observatoire international des prisons (OIP) a dénoncé samedi des mesures prises dans les prisons bruxelloises par la direction générale des établissements pénitentiaires dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire et qui portent, selon elle, « atteinte aux droits fondamentaux des détenus et en particulier à leur droit à un procès équitable ».

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/coronavirus-l-observatoire-des-prisons-denonce-l-interdiction-de-visite-d-avocat-aux-detenus-5f380b017b50a677fba6b20a

L’abattoir Westvlees a-t-il fermé les yeux sur la propagation du virus pour faire plus de profits ?

août 8, 2020

Une importante épidémie de coronavirus a été découverte dans l’abattoir Westvlees, en Flandre-Occidentale. Un tiers des 163 travailleurs de l’usine de découpe ont été testés positifs. Le directeur de l’entreprise refuse de tester tous les travailleurs et veut que la production continue. Mais le PTB demande que tous les employés de l’abattoir soient testés, qu’ils puissent conserver leurs revenus en cas de contamination et que l’inspection sociale soit déployée.

La suite sur : https://www.ptb.be/l_abattoir_westvlees_a_t_il_ferm_les_yeux_sur_la_propagation_du_virus_pour_faire_plus_de_profits

https://www.solidaire.org/articles/le-coronavirus-fait-des-ravages-dans-la-jungle-des-abattoirs

Lorsqu’on lit cet article, on peut se demander pourquoi on nous impose le port du masque dans des endroits comme ceci : https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2020/08/05/bassenge-le-port-du-masque-obligatoire-sur-certains-troncons-308151.html

Lutte contre le coronavirus : « Notre Etat de droit brûle et nous regardons ailleurs »

juillet 28, 2020

par Nicolas Thirion, Professeur de droit à l’ULiège

Chaque arrêté ministériel qui fait suite aux diverses réunions du Conseil National de Sécurité apporte son lot de mauvaises surprises et s’apparente à un dangereux affaiblissement de notre État de droit. Exemple avec deux dispositions dont l’illégalité est patente. Y a-t-il un juriste dans l’avion ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/lutte-contre-le-coronavirus-et-le-covid-19-notre-etat-de-droit-brule-et-nous-regardons-ailleurs-5f1ec1779978e2322fe81104

La peur, le pire des virus !
« D’aucuns, notamment dans une opinion publique chauffée à blanc par le déversement continu d’informations anxiogènes et que la rationalité et le souci des principes semblent avoir abandonnée, invoquent « l’urgence » ou « les circonstances exceptionnelles » pour déconsidérer, à grands coups de réprobation moralisatrice, quiconque oserait émettre des doutes non pas même sur la nécessité ou la légitimité des mesures sanitaires, mais sur la façon d’imposer aux citoyens d’un régime censément démocratique des obligations assorties de sanctions pénales. »

La majorité des citoyens sont prêts à accepter n’importe quelle mesure juste parce qu’ils ont peur.

De fausses applis de traçage du coronavirus cherchent à voler des données personnelles

juin 11, 2020

Au moins une douzaine de fausses applications de traçage de contacts, conçues pour ressembler à des outils officiels de lutte contre la pandémie, ont été déployées mondialement pour répandre des virus informatiques et dérober des données d’utilisateurs, ont révélé mercredi des chercheurs en cybersécurité.

La suite sur : https://trends.levif.be/economie/high-tech/de-fausses-applis-de-tracage-du-coronavirus-cherchent-a-voler-des-donnees-personnelles/article-normal-1298729.html?_ga=2.228178909.1511049733.1591717755-297663818.1583256742

André Comte-Sponville sur le confinement: « Sacrifier les jeunes à la santé des vieux, c’est une aberration »

avril 19, 2020

Souvent, en temps de crise, les libertés individuelles sont mises sous pression. L’argument sécuritaire a été largement mis en avant pendant les attentats terroristes. Actuellement, c’est l’argument sanitaire qui prend le dessus. De prime abord, difficile de contrecarrer quelque-chose qui a pour but de sauver des vies. Et pourtant, on peut poser la question. Certains remettent en question ce confinement, pendant que d’autres n’imaginent pas pouvoir en sortir avant des mois. Voire militent pour des mesures plus strictes. Alors, est-ce que l’argument sanitaire doit l’emporter sur les libertés individuelles ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/europe/coronavirus-pour-andre-comte-sponville-sacrifier-les-jeunes-a-la-sante-des-vieux-c-est-une-aberration-5e9c21f4d8ad58632c7400d0?cx_testId=1&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=2#cxrecs_s

Monsieur Comte-Sponville, au temps de la pandémie, nos parents, nos vieux, sont notre honte à jamais

Une opinion de Sébastien Boussois, chercheur en sciences politiques associé à l’ULB.

Le philosophe André Comte-Sponville, 68 ans déjà, se livrait récemment dans un entretien en regrettant le scandaleux retour en grâce de la science et l’obsession de nos sociétés à faire de la santé une valeur suprême au détriment de notre liberté. Éternel débat il est vrai de savoir si la médecine peut être toute puissante et faire de la santé un moyen d’accéder au bonheur ou une fin en soi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/monsieur-comte-sponville-au-temps-de-la-pandemie-nos-parents-nos-vieux-sont-notre-honte-a-jamais-5ea152a47b50a64f9cf06a3a

https://www.lalibre.be/international/europe/la-moitie-des-personnes-mortes-du-covid-19-se-trouvaient-en-maisons-de-repos-une-tragedie-5ea1b69b9978e21833c1ce1a

NON, le coronavirus n’a pas été créé en laboratoire.

avril 17, 2020

https://www.lalibre.be/international/asie/quel-est-ce-labo-chinois-pointe-du-doigt-par-les-americains-comme-etant-a-l-origine-du-coronavirus-5e99cea27b50a64f9ce621f4

#OnNoublieraPas

avril 8, 2020

Que faire, en ces temps de confinement, sinon préparer l’après ? Et pour ça, exercer notre devoir de mémoire. Car très vite, eux voudront oublier, effacer. Oublier leur nullité, « pas besoin des tests », « pas besoin des masques », nous disaient-il, transformant la pénurie en « doctrine ». Oublier que la France au temps du corona a reposé sur les simili-smicards, les soignants, les caissières, les livreurs, les routiers. Oublier qu’ils ont promis, un instant, un instant seulement, que l’économie n’écraserait plus la vie.

La suite sur : https://onnoublierapas.org/

Après le coronavirus : inventer un monde moins féroce

avril 6, 2020

par Claude Demelenne

Lorsque nous sortirons de l’enfer, il faudra piétiner nos certitudes. Inventer un autre monde, moins féroce. L’après coronavirus sera audacieusement social, ou ne sera pas.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/apres-le-coronavirus-inventer-un-monde-moins-feroce/article-opinion-1273695.html

<strong"Des bonnes âmes s'égosillent : "Plus jamais cela ! Il y aura un avant et un après coronavirus. Nous sortirons meilleurs de cette crise et nous construirons ensemble une planète plus juste". Un ange passe. Et les meilleures intentions du monde, hélas, trépassent."

" La lutte sera dure. Comme l'écrit le sociologue Jean-Pierre Le Goff, "au lendemain de cette crise, les loups ne se transformeront pas en agneau". Pour inventer un monde moins féroce, il faudra aussi rompre avec l'hyper-consumérisme débilitant. Et se rappeler cette jolie formule de l'ancien président de gauche de l'Uruguay, José "Pepe" Mujica : "Il ne faut pas perdre sa vie à accumuler. C'est le besoin d'accumuler qui déforme l'intelligence des gens intelligents"."

Les impacts socio-économiques de la crise du Coronavirus

avril 5, 2020

par Nabil SHEIKH HASSAN

Dans les lignes qui suivent, il ne sera pas question d’aborder le versant sanitaire de la crise, mais de donner un cadre d’analyse socio-économique. Sur le volet sanitaire, il semble exister un espoir au bout du tunnel. Cependant il faudra en affronter les conséquences socio-économiques. La noirceur comme la longueur de ce tunnel-là ne sont pas encore bien connues. Est-ce que la crise nous sert de bonne leçon et tout ira mieux après ? Est-ce que le moment est propice pour des avancées sociales et environnementales ? Est-ce que le capitalisme vacille sur ses fondements ?

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/les-impacts-socio-economiques-de-la-crise-du-coronavirus/

 » la menace principale qui se dessine demeure évidente : le règne des politiques socio-économiques d’hier se poursuivra demain. Et contre cela, il faudra préparer un plan d’attaque. »

Cessez donc de vous pliez à ces injonctions ! Dans toutes les circonstances.

avril 1, 2020

Le rôle des femmes n’est pas de rester belles durant le confinement.

Une chronique de Safia Kessas et Sofia Cotsoglou

Elles sont infirmières, doctoresses, aides-soignantes, aides-familiales ou à domicile, techniciennes de surface, caissières, éducatrices ou encore institutrices. Elles assurent des métiers essentiels et souvent dévalorisés qui nous permettent de continuer à vivre. Les femmes, en première ligne sur le front du coronavirus, n’échappent pas au sexisme qui se répand presque aussi vite que le virus. Sur les réseaux sociaux, les blagues sexistes pullulent. Quant aux magazines féminins, ils multiplient les diktats esthétiques. Une femme doit rester à son avantage en toutes circonstances.

La suite sur : https://www.rtbf.be/info/dossier/les-grenades/detail_le-role-des-femmes-n-est-pas-de-rester-belles-durant-le-confinement?id=10471428

« La femme objet est une création de l’homme abject. » (Louise Leblanc)