Posts Tagged ‘corps’

Ignominies israéliennes

février 10, 2018

Israël et son obscène refus de restituer le corps des résistants palestiniens à leurs familles : http://europalestine.com/spip.php?article13902

Torture et humiliations : le calvaire des Palestiniennes dans les prisons israéliennes : http://europalestine.com/spip.php?article13903

Publicités

Traduire Our Bodies, Ourselves

décembre 29, 2017

Les aventures mondiales d’un manuel de santé féministe

par Linda Gordon

Un collectif de dix féministes françaises travaille en ce moment à une actualisation du manuel fondateur Notre corps, nous-mêmes (voir l’appel à participation plus bas). L’occasion de revenir sur l’évolution de ce texte, écrit en 1970 à Boston par des femmes pour les femmes, qui proposait de se réapproprier les outils nécessaires pour prendre en main sa santé, sa sexualité, le contrôle de sa fertilité. Les traductions de ce manuel féministe par des militantes du monde entier ont depuis enrichi ses questionnements et ont déplacé certaines de ses réflexions pour l’adapter à des contextes locaux et penser en même temps des identités de genre, de race ou de classe très diverses.

La suite sur : http://jefklak.org/?p=5441

Notre corps, nous-mêmes

décembre 11, 2017

Réédition d’un manuel écrit par des femmes, pour les femmes.

Pour en savoir plus : https://www.helloasso.com/associations/notre-corps-nous-memes/collectes/reedition-de-notre-corps-nous-memes

Sommeil : à l’heure de notre corps

novembre 4, 2017

par Mathieu Stassart

Les hommes, comme les animaux et les plantes, sont pourvus d’une horloge biologique. Cette année, le prix Nobel de médecine a été attribué à trois généticiens états-uniens pour leurs recherches sur le sujet. À quoi sert donc cette horloge ? Explications avec la professeure Gimbada Benny Mwenge, du laboratoire du sommeil de l’UCL.

La suite sur : https://www.enmarche.be/sante/prevention-1/sommeil-a-l-heure-de-notre-corps.htm

(Refuser et lutter contre) le racisme anti-gros, c’est politique #antifa

juin 17, 2017

(Refuser et lutter contre) le racisme anti-gros, c’est politique #antifa

« Utiliser le corps des femmes à des fins commerciales, c’est oui, l’utiliser à des fins politiques, c’est non »,

mai 31, 2017

Jugées pour « exhibition sexuelle », les Femen revendiquent un usage politique du corps : http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/jugees-pour-exhibition-sexuelle-les-femen-revendiquent-un-usage-politique-du-corps-592ed712cd7002254325e875

Bien dans leurs fesses, les nanas de Cécile Dormeau

mai 3, 2017

par Annabelle Georgen

Avec ses vignettes pleines d’humour et de poésie, la dessinatrice parisienne Cécile Dormeau, 28 ans, croque un univers haut en couleur où les femmes ont la vedette, et où courbes généreuses, poils et vergetures prennent leurs aises, sans complexes. Interview.

A lire sur : http://www.axellemag.be/nanas-cecile-dormeau/

Leur corps expliqué aux enfants

mars 31, 2017

par Olympe

L’une des polémiques du jour sur twitter concerne un livre qui vient d’être publié avec pour auteurs Laure Monloubou dessinatrice, et Michel Cymes le docteur bien connu qui passe à la télé.

La suite sur : http://blog.plafonddeverre.fr/post/Leurs-corps-explique-aux-enfants

Avortement : l’illusion d’un droit acquis ?

février 16, 2017

Le récent décret signé par le nouveau Président des Etats-Unis Donald Trump, qui interdit le financement d’ONG internationales soutenant l’interruption volontaire de grossesse (IVG), a remis en lumière les menaces qui pèsent toujours sur un droit qu’en tant que Belges, nous considérons pourtant comme acquis.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/belgique/avortement-l-illusion-d-un-droit-acquis/article-opinion-615131.html

Sois belle et tais-toi

février 3, 2017

par Maria Udrescu

La représentation du corps féminin dicte les comportements sociaux et s’impose dans les rapports de force. Dans l’espace public, au travail, dans les relations amoureuses. “On est tous rappelés à nos genres”, explique Eléonore Lépinard, spécialiste des mouvements féministes. S’il n’est pas possible d’échapper à son genre – et aux codes implicites qui y sont liés –, la solution serait donc de l’assumer, d’en faire, même, un outil pour exister en société.

La suite sur : http://www.lalibre.be/light/societe/sois-belle-et-tais-toi-58934d84cd70e747fb7a1cff