Posts Tagged ‘crise alimentaire’

De crise alimentaire en crise alimentaire

juillet 26, 2022

Par Grain

Quand est-ce que ceux et celles qui occupent des espaces de « pouvoir » comprendront correctement le message ? Alors que le monde est confronté à une crise alimentaire qui ne cesse de s’aggraver – la troisième en 15 ans, selon les experts – on pourrait penser que la réunion d’un grand nombre de gouvernements, comme celle à laquelle nous avons assisté lors de la conférence « S’unir pour la sécurité alimentaire mondiale » qui s’est tenue à Berlin fin juin, se traduirait par des mesures fortes et judicieuses. Mais non. Au lieu de cela, la rencontre a abouti à quelques nouvelles coalitions, un peu plus d’argent sur la table et essentiellement les mêmes mesures que d’habitude. On est bien loin de ce qui serait nécessaire pour surmonter la crise.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/de-crise-alimentaire-en-crise-alimentaire/

Arrêtons la crise alimentaire ! La souveraineté alimentaire c’est maintenant !

juillet 18, 2022

Par La Via Campesina

« Globalisons la lutte, globalisons l’espoir » ; ce slogan nous a donné l’unité au cours de ces 30 années d’histoire de La Via Campesina. Elle nous a guidés dans la lutte sans relâche contre l’intervention de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), contre la commercialisation des aliments au service des grandes entreprises capitalistes qui ont transformé les aliments en marchandises, et dans la lutte pour la souveraineté alimentaire. Mais aujourd’hui, il y a de nouveaux défis. Des crises de la faim éclatent dans plusieurs pays. Face à cela, La Via Campesina souhaite partager son analyse de la situation et ses revendications pour un changement urgent et radical des politiques internationales et nationales.

La suite sur : http://cadtm.org/Arretons-la-crise-alimentaire-La-souverainete-alimentaire-c-est-maintenant

Crise alimentaire : « L’agroécologie peut nourrir le monde »

mai 31, 2022

Par Lorène Lavocat

Confrontée à l’envol des prix alimentaires, l’Europe veut produire plus. Pourtant, intensifier encore l’agriculture va aggraver le mal, selon des ONG, qui préconisent l’agroécologie.

La suite sur : https://reporterre.net/Crise-alimentaire-L-agroecologie-peut-nourrir-le-monde

« Fin mars, la Commission européenne présentait son lot de mesures « pour soutenir la production agricole » : mise en culture des jachères — avec possibilité d’y asperger des pesticides — aides aux agriculteurs pour se fournir en engrais et report des objectifs européens de réduction de pesticides et d’augmentation des surfaces bio.

Autant de « solutions court-termistes qui vont mettre in fine en péril la sécurité alimentaire mondiale, tout en précipitant l’effondrement de la biodiversité et le dérèglement climatique », ont dénoncé, le 31 mai, six ONG internationales, dont le CCFD-Terre solidaire, Greenpeace ou Action contre la faim. »

« Il suffirait qu’un tiers des céréales produites pour nourrir les animaux soient “réaffecté” pour l’alimentation humaine afin de compenser la baisse des exportations ukrainiennes. »

Les véritables causes de la crise alimentaire mondiale

mai 31, 2022

Alors que la crise mondiale des prix et de l’accès à la nourriture devient de plus en plus menaçante, plusieurs analyses tentent d’expliquer cet enjeu comme étant une conséquence de la guerre en Ukraine. S’agit-il réellement de la seule explication à cette crise ?

La suite sur : https://www.ptb.be/les_v_ritables_causes_de_la_crise_alimentaire_mondiale

« De la nourriture en abondance, mais de plus en plus de gens affamés. Des prix des denrées alimentaires qui s’envolent, tandis que d’aucuns réalisent des profits faramineux. Quelques-uns qui empochent des milliards de bénéfices, tandis que des milliards de personnes peinent à joindre les deux bouts. Rien n’illustre aussi clairement l’absurdité et la cruauté de cette crise systémique que la crise alimentaire. »

Les famines liées au changement climatique se multiplient dans le monde

juillet 3, 2021

Par Laury-Anne Cholez

La sécheresse fait rage depuis plusieurs mois dans le sud de Madagascar, causant une famine qui touche plus d’un million de personnes. Selon l’ONU, « l’instabilité climatique est un facteur majeur de l’augmentation de la faim dans le monde et est l’une des principales causes des graves crises alimentaires ».

La suite sur : https://reporterre.net/Les-famines-liees-au-changement-climatique-se-multiplient-dans-le-monde

Et pendant que nombreux sont ceux qui meurent de faim :

« Près d’un milliard de tonnes, ou sept fois le tour de la Terre par des camions de 40 tonnes mis bout à bout: c’est la nourriture gaspillée chaque année dans le monde, près de 20% des aliments disponibles pour les habitants du globe, selon un rapport publié jeudi par l’ONU. »

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_pres-de-20-de-la-nourriture-gaspillee-dans-le-monde-selon-l-onu?id=10711506

Crise alimentaire mondiale : « Nous sommes au bord d’une pandémie de faim »

juin 11, 2020

par Sophie Chapelle

Un risque de pénurie alimentaire n’est, pour le moment, pas à craindre. Mais des dizaines de millions de personnes sont menacées de ne plus pouvoir manger à leur faim, du fait de l’absence de revenus, de protections sociales et de rupture des chaînes d’approvisionnement.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Crise-alimentaire-mondiale-pandemie-de-faim-pauvrete-extreme-revenu-criquets-pelerins

pour rappel : 41,2 tonnes de nourriture sont jetées CHAQUE SECONDE !!!
Chaque année, 10 millions de tonnes rien que pour la France.

Supermarché : Le scandale du Gaspillage alimentaire

Anticiper une potentielle crise alimentaire dans les mois à venir

avril 17, 2020

par Jérémie Cravatte

Il ne s’agit pas de dire qu’il n’y aura plus de nourriture, mais de faire attention et d’agir en conséquence, pas d’attendre.

On en parle avec les un·es et les autres depuis quelques semaines. Olivier De Schutter a été, comme à son habitude, très pédagogue à ce sujet dans cette émission de la RTBF le 9 avril. Voir aussi la carte blanche du 6 avril, dont il est un des co-signataires : « Face à la crise historique engendrée par la pandémie de coronavirus, organisons notre sécurité alimentaire ».

La suite sur : http://www.cadtm.org/Anticiper-une-potentielle-crise-alimentaire-dans-les-mois-a-venir

Terres volées d’Ethiopie

novembre 18, 2013

par Agnès Stienne

La crise alimentaire de 2008, qui s’est traduite par de violentes émeutes de la faim un peu partout dans le monde en voie de développement, a favorisé de manière inattendue un marché d’un genre nouveau apparu quelques années plus tôt : celui de la vente ou de la « location des terres agricoles ». C’est une véritable frénésie : d’immenses superficies de terres, concentrées en majorité dans les pays du Sud, font l’objet de transactions foncières, avec ou sans le consentement de leurs habitants. L’« accaparement des terres » (« land grabbing » en anglais) concerne 60 à 80 millions d’hectares de terrains parmi les plus fertiles, arrachés aux petits agriculteurs au profit de l’agrobusiness ou de la finance. Quelle que soit la finalité — production agricole ou investissement financier —, les bénéfices échappent presque toujours aux communautés locales. L’exemple de l’Ethiopie est emblématique : le pays a faim, tout en étant riche en terres agricoles (35 % du territoire, dont 40 % de terres arables).

Lire la suite sur : http://blog.mondediplo.net/2013-11-11-Terres-volees-d-Ethiopie

Les jeux de la faim.

octobre 17, 2012

Par Esther Vivas  

La crise alimentaire fait des ravages dans le monde. Il s’agit d’une crise silencieuse, elle ne fait pas la une des journaux et n’intéresse ni la Banque centrale européenne, ni le Fonds Monétaire International, ni la Commission européenne. Pourtant, elle touche 870 millions de personnes qui souffrent de la faim. C’est ce qu’indique le rapport « Etat de l’insécurité alimentaire dans le monde 2012 », présenté cette semaine par l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO).

La suite à lire sur : http://www.legrandsoir.info/les-jeux-de-la-faim.html

 

 

 

Vers une nouvelle crise alimentaire ?

août 16, 2012

Par Agathe Mahuet  

La baisse de la production céréalière liée à la sécheresse fait s’affoler les marchés. La spéculation et les agrocarburants sont aussi pointés du doigt.

L’article à lire sur : http://www.lalibre.be/societe/planete/article/755259/vers-une-nouvelle-crise-alimentaire.html