Posts Tagged ‘crise sanitaire’

Qui a envie de finir sa vie dans un mouroir, fut-il de luxe ?

août 2, 2021

Par Maylis Chavagne

Surmortalité, absence de matériel, dépistage tardif, isolement, solitude, détresse psychologique… Le bilan de la crise sanitaire a été lourd dans les maisons de repos et les conséquences se font déjà ressentir. Le nombre de résidents aurait baissé de 6,5% entre 2019 et 2020, selon une étude des Mutualités libres.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/les-maisons-de-repos-martyrs-de-la-crise-sanitaire-6-5-de-residents-en-moins/article-normal-1453447.html

« Martyrs » !!! de la crise sanitaire. Ben voyons !

https://www.rtbf.be/info/dossier/investigation/detail_maisons-de-repos-certaines-profitent-elles-de-l-argent-de-nos-aines?id=10682573

Covid-19 : vers un nouvel âge axial ?

mars 16, 2021

Une carte blanche de Raphaël van Breugel, historien, ancien professeur et directeur du collège Saint-Hubert. Romancier

La crise sanitaire perdure et son lot de restrictions aussi. Tout le monde attend un allègement, une perspective, l’espoir partagé de pouvoir revivre, se rassembler, toucher à la réalité d’un quotidien qui aujourd’hui nous échappe. Cela sera-t-il possible prochainement, ou devra-t-on, malgré les vaccins, malgré les multiples gestes barrières, malgré les confinements, les couvre-feux, apprendre à vivre avec ce virus ? Et si ce virus nous avait déjà contraints à vivre avec ses conséquences ? Et si, sans nous en rendre compte, nous étions déjà entrés dans un nouvel âge axial ?

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/covid-19-vers-une-nouvelle-ere-604f9ceb7b50a60517b04846

« Quand la santé prend le pas sur la liberté, la démocratie n’est-elle pas en danger ? s’inquiétait déjà Tocqueville au XIXe. Ne sommes-nous pas en train de vivre consentants ce crépuscule démocratique ? Déjà, l’application Coronalert ; demain, le pass sanitaire et l’obligation vaccinale. »

 » Pour la première fois sans doute dans l’histoire humaine, nombre de démocraties ont adopté les mêmes mesures liberticides que les dictatures ou régimes autoritaires. »

Covid: 40% des Belges se serrent la ceinture

mars 11, 2021

Près de 40% des Belges (39,3 %) indiquent que leur budget alimentaire a été impacté par la crise sanitaire au cours des 12 derniers mois et qu’ils ont dû faire des sacrifices pour se nourrir.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/covid-40-des-belges-se-serrent-la-ceinture/article-news-1402869.html

Pour les riches, pas de problème de fin de mois : https://www.courrierinternational.com/article/fosse-le-covid-19-rend-les-riches-plus-riches-et-les-pauvres-plus-pauvres

Pendant que les plus riches s’enrichissent encore plus, beaucoup d’autres ont faim

février 17, 2021

Les banques alimentaires ont aidé entre 175.000 et 195.000 personnes par mois en 2020, indiquent-elles mercredi.

Les banques alimentaires ont distribué au total 20.967 tonnes de nourriture sur l’année 2020, soit 42 millions de repas. Une hausse de 24% par rapport à 2019. La Fédération belge des banques alimentaires a, contrairement à ses habitudes, acheté des quantités importantes de nourriture pour répondre à la demande accrue en raison de la crise sanitaire.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/en-raison-de-la-crise-de-plus-en-plus-de-personnes-font-appel-aux-banques-alimentaires-pour-se-nourrir-602cdc919978e2610aacf255

Le prix de la sécurité sanitaire

février 15, 2021

par Thibault Scohier

Pour gérer le confinement et le déconfinement, les autorités publiques ont rapidement fait appel à la surveillance policière et aux nouvelles technologies. S’agit-il d’un contrôle démesuré de l’État sur sa population ? Le « modèle chinois » peut-il être une source d’inspiration ? Sur ces questions, l’auteur a un avis tranché.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/le-prix-de-la-securite-sanitaire/

Ne laissons pas la peur dominer nos vies et nous pousser à accepter toujours plus de surveillance.
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux » B. Franklin

Michel Collon : « Nos dirigeants n’ont pas l’esprit scientifique et n’ont pas fait l’effort de comprendre »

février 3, 2021

par Vladimir Caller

Volontairement confiné, Michel Collon a investi sept mois à temps plein pour nous proposer un ensemble d’analyses, questionnements et réflexions à propos de la crise sanitaire en cours. Son livre « Planète malade » comporte un tome de 40 entretiens avec des personnalités du monde scientifique, politique, médiatique, hospitalier et un tome d’enquête personnelle.[1] Pour alerter et dénoncer car les conséquences de cette crise auraient pu être bien moins graves, notamment en perte de vies, si nos responsables politiques avaient fait preuve de plus de responsabilité pour la santé de leurs administrés et de moins d’allégeance envers les puissants intérêts économiques qui agissent en coulisse.
Vétéran de tant de batailles, en voilà une de plus, Michel nous rend compte de sa dimension et de ses perspectives. Le DR se réjouit de lui ouvrir ses pages.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/michel-collon-nos-dirigeants-nont-pas-lesprit-scientifique-et-nont-pas-fait-leffort-de-comprendre/

Les plus pauvres subiront les effets de la crise pendant au moins dix ans

janvier 25, 2021

Si, en neuf mois seulement, les 1.000 personnes les plus riches au monde sont déjà parvenues à compenser les pertes subies en raison de la crise sanitaire, il faudra plus de dix ans aux personnes les plus pauvres pour se relever des impacts économiques de la pandémie, ressort-il du nouveau rapport d’Oxfam, intitulé « Le virus des inégalités » et publié le jour de l’ouverture de l’Agenda de Davos, organisé par le Forum économique mondial.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/les-plus-pauvres-subiront-les-effets-de-la-crise-pendant-au-moins-dix-ans/article-news-1384011.html

Et : https://librejugement.org/2021/01/26/qui-senthousiasme-de-cette-situation/

Et : https://www.oxfamsol.be/fr/les-inegalites-sont-aussi-mortelles-que-le-coronavirus?utm_source=newsletter_fund&utm_medium=email&utm_campaign=januari&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_Oxfam_GEN_202101_FR&utm_source=YMLP

Le PTB introduit un décret contre les expulsions locatives durant les crises sanitaires

janvier 13, 2021

Alors que les expulsions locatives étaient suspendues jusqu’au 8 janvier, le Gouvernement wallon a décidé en toute discrétion de ne pas prolonger la mesure. « Inacceptable, pour Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon. « C’est pourquoi nous introduisons une proposition de décret visant à suspendre les expulsions durant les crises sanitaires. »

La suite sur : https://www.ptb.be/le_ptb_introduit_un_d_cret_contre_les_expulsions_locatives_durant_les_crises_sanitaires

Les marchés financiers restent les gagnants de la crise économique et sanitaire

décembre 28, 2020

par Aline Farès

Les banques ont non seulement bénéficié des effets indirects des plans de soutien à l’économie mais également de garanties publiques qui leur sont directement adressées. Les revenus de remplacement – qui n’ont pas nécessairement atteint les plus précaires et n’ont bien souvent pas été suffisants. Les moyens publics bénéficient donc aux grandes entreprises, banques incluses, et aux propriétaires – in fine, donc, à des personnes dont on ne fait que conforter et renforcer une position déjà dominante.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Les-marches-financiers-restent-les-gagnants-de-la-crise-economique-et-sanitaire

« C’est un massacre de masse »: le philosophe Benoit Frydman dénonce la situation liée au Covid-19 dans les maisons de repos

août 29, 2020

Philosophe professeur à l’ULB et juriste, Benoît Frydman a fait part de son regard très sévère sur la gestion de la crise du coronavirus dans les maisons de repos, au micro de la RTBF.

Invité du JT de la Première, le philosophe et juriste Benoît Frydman a employé « des mots forts » pour dénoncer la situation qui a lieu au sein des maison de repos belges depuis le début de la crise sanitaire.

« Oui, je pense qu’on a laissé mourir des gens dans des conditions inhumaines. En masse, 4.800 personnes, c’est en masse. », martèle-t-il sur le plateau.

« Je suis scandalisé par ce qu’il s’est passé. Et bien entendu, je pense aux 4.800 familles. Je pense que les morts demandent justice. Les gens sont morts. Ils ont souffert. On dit de certains qu’ils sont morts dans leurs excréments. Certains ne sont pas morts du Covid, ils sont morts de soif », accuse le professeur.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/c-est-un-massacre-de-masse-le-philosophe-benoit-frydman-denonce-la-situation-dans-les-maisons-de-repos-5f4a1d5bd8ad586219ce7dd0

« Le professeur de droit s’est aussi exprimé sur les polémiques autour du rôle des scientifiques dans les décisions autour de la gestion de la crise du coronavirus. « Les virologues doivent avoir une liberté d’expression complète. »

Tout à fait, mais tous les scientifiques, donc aussi ceux qui ne font pas partie du groupe choisi par le gouvernement et ceux qui ne sont pas du même avis.
De plus, il me semble, qu’ils devraient obligatoirement déclarer leurs éventuels conflits d’intérêts.

https://www.levif.be/actualite/belgique/malaise-entre-sophie-wilmes-et-un-journaliste-de-kairos/article-normal-1277983.html et https://www.kairospresse.be/article/vous-avez-dit-bizarre/

Lettre ouverte à la Ministre Sophie Wilmès