Posts Tagged ‘désert’

Après avoir pollué l’Afrique et l’Amérique latine, le Dakar s’en va polluer le désert d’Arabie saoudite

avril 15, 2019

https://www.lalibre.be/sports/omnisports/le-rallye-dakar-quitte-l-amerique-du-sud-voici-ou-il-aura-lieu-desormais-5cb484d1d8ad587477af37a8

A quand la fin de ce cirque polluant ?

À LA TÉLÉ – Le combat d’un homme pour faire reverdir le désert

novembre 13, 2018

par Nicolas Van Ingen et Jean-Baptiste Pouchain

Une oasis d’espoir raconte le destin mêlé de deux protagonistes : la vallée du fleuve Drâa, un ruban de palmeraie cultivé par les hommes et bordé par le désert aride du Maroc, et Tahar El-Ammari, fils d’anciens éleveurs et agriculteurs de la tribu des Aribs, dépositaires d’une culture nomade millénaire.

La suite sur : https://reporterre.net/OEP-Oasis-d-espoir-LE-13-NOVEMBRE-A-LA-TELE

Yacouba Sawadogo, l’homme qui faisait reculer le désert

septembre 9, 2017

Depuis les années 1970, comme dans d’autres régions du monde, le Burkina Faso subit une désertification grandissante. Face à cet enjeu climatique d’envergure, un homme, Yacouba Sawadogo, a décidé de prendre les choses en main. En l’espace de quelques années, Yacouba a réussi pratiquement seul l’exploit de recréer une forêt en plein désert. Au cœur de son travail acharné, on trouve une technique bien précise de régénération naturelle assistée (RNA) : le Zaï.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/lhomme-qui-faisait-reculer-le-desert/

Dakar : des Belges au départ

décembre 30, 2014

Comment peut-on traiter des gens ainsi ?

juin 30, 2014

Les gardes-frontière israéliens ont donc reçu l’ordre absurde et inhumain de ramener de force les migrants africains qui ont entamé hier une « Marche de la liberté » vers la frontière égyptienne au centre de regroupement de Holot, en plein désert et loin de toute vie. Des autobus, des hommes à cheval, des jeeps militaires sont apparus en fin d’après-midi autour du campement où les évadés avaient trouvé de l’ombre et discutaient des suites à donner à leur mouvement. En fin de journée, des officiers leur ont intimé l’ordre de monter à bord des bétaillères de leur propre chef, faute de quoi la force serait utilisée.

La suite sur : https://erythreens.wordpress.com/2014/06/29/la-betise/

Et maintenant, dites-moi encore une fois, qui a fait fleurir le désert ?

septembre 17, 2013

par Paul Eisen

Tous les groupes humains – tribus, États et même les familles – semblent avoir leurs mythes fondateurs, et celui concernant les juifs « qui font fleurir le désert » me tient plutôt à cœur.

A lire sur : http://www.info-palestine.net/spip.php?article13973

Israël, seule démocratie ….. etc, etc

mai 27, 2013

Déjà en 2010

par Renée-Anne Gutter

La loi, si elle est votée, organiserale plus grand déplacement forcé de population dans le pays.
A la colère de la minorité arabe et des défenseurs israéliens des droits de l’homme, la Knesset compte entamer, ce lundi, la procédure d’adoption d’un projet de loi du gouvernement Netanyahou controversé : il prévoit le déracinement de 30 000 à 40 000 Bédouins dans le Néguev, le désert du sud d’Israël, et la démolition d’une trentaine de leurs villages. Ce sera le plus grand déplacement forcé de population à l’intérieur du pays. Et sans attendre que la loi soit votée, les bulldozers ont déjà commencé la semaine dernière à démolir des habitations concernées, laissant plusieurs familles sans toit.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/actu/international/article/818043/israel-veut-deraciner-les-bedouins.html

Mali : Les dessous impérialistes d’une intervention franco-américaine.

janvier 17, 2013

Par Mireille Fanon-Mendes-France

« Au Mali, les menaces d’intervention américano-françaises [visent] à profiter de la déliquescence [de l’Etat] sous domination continue depuis les indépendances [afin de] réintroduire directement une présence militaire camouflée derrière des armées locales dont nul n’ignore l’insigne faiblesse».

A lire sur : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/071112/mali-les-dessous-imperialistes-dune-interventio

A visionner aussi : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article132807

« Une guerre chasse l’autre. Et son flot de réfugiés avec. »

janvier 15, 2013

Réfugiés de guerre Choucha ou le calvaire sans fin de ceux qui ont dû fuir la Libye.

La fermeture programmée pour le printemps 2013 de ce camp dans le Sud tunisien inquiète les ONG. Le sort de centaines de migrants, déboutés du statut de réfugiés, reste incertain.

On les appelle les « oubliés » du camp de Choucha. Quelque 1 200 réfugiés, ayant fui la guerre de 2011 en Libye, vivent encore dans ces tentes plantées en plein désert, à quelques kilomètres de la frontière tuniso-libyenne. Ouvert par le Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) début 2011, ce camp doit fermer au printemps prochain. « C’est un camp de transit, confirme Nabil Benbekhti, administrateur chargé de la protection au HCR en Tunisie. On ne peut pas les laisser éternellement dans le désert. » Une fermeture dénoncée par les ONG de soutien aux migrants qui s’interrogent sur le sort de ces réfugiés, une fois le camp fermé.

La suite à lire sur : http://www.humanite.fr/monde/refugies-de-guerre-512194

Aujourd’hui encore : 500 connards sur la ligne de départ.

janvier 5, 2013