Posts Tagged ‘détention’

État de Palestine. Un employé d’Amnesty International détenu arbitrairement et torturé par des agents des forces de sécurité palestiniennes

juillet 12, 2018

En réaction à l’arrestation violente et arbitraire de dizaines de manifestants et de passants, dont un employé d’Amnesty International, Laith Abu Zeyad, par les forces de sécurité palestiniennes, Philip Luther, directeur de la recherche et du plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International, a déclaré :

La suite sur : https://plateforme-palestine.org/Etat-de-Palestine-Un-employe-d-Amnesty-International-detenu-arbitrairement-et

Publicités

Le régime israélien et ses suppôts toujours plus abjects

février 27, 2018

Salah Hamouri condamné à 4 mois supplémentaires de détention « administrative » ! : http://europalestine.com/spip.php?article13968
http://ujfp.org/spip.php?article6231 « France huliliée » ? France complice par inaction

Ils arrêtent Mohammed Tamimi, 15 ans, cousin d’Ahed, après l’avoir défiguré ! : http://europalestine.com/spip.php?article13966

Procès BDS : Tous au Palais de Justice de Versailles le 19 mars ! : http://europalestine.com/spip.php?article13967

Une première aux USA : un projet de loi met en cause le traitement des enfants palestiniens par Israel

novembre 16, 2017

Dix parlementaires américains viennent de déposer un projet de loi demandant que les contribuables américains cessent de financer les violations israéliennes des droits des enfants palestiniens, en dénonçant leurs arrestations, tortures et emprisonnement.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13620

« Sans défense »

octobre 31, 2017

Deux associations israéliennes témoignent contre les violences de leur Etat sur les mineurs palestiniens

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13580

Les bébés réfugiés détenus dans l’île grecque de Chios « ne reçoivent pas de lait en quantité suffisante »

avril 30, 2016

par Le Partageux

Voici un article du Guardian dont je ne t’ai traduit qu’une partie. Barbarie froide. Un jour viendra où un tribunal de Nuremberg jugera ceux qui sont responsables de ça. Car si les pays membres de l’Union européenne sont capables de mobiliser force soldatesque, police et chiourme avec tout le matériel nécessaire, « les caisses sont vides » quand il s’agit d’assurer les besoins vitaux des êtres humains.

La suite sur : http://yetiblog.org/index.php?post/1763

Soigner la prison

janvier 27, 2016

par Matthieu Cornélis  

Les prisons belges comptent actuellement plus de 12.000 détenus pour 9.400 lits disponibles. En plus des séquelles liées à l’enfermement, les conditions de détention aggravent l’état de santé des personnes incarcérées. Pour les acteurs de terrain, la politique de santé en milieu carcéral doit être transformée en profondeur. Demande principale : retirer cette compétence des mains de la Justice.

La suite sur : http://www.enmarche.be/sante/medecine/soigner-la-prison.htm

Détention des enfants palestiniens

décembre 23, 2015

Une vingtaine de militant(e)s du collectif pour la libération des 5 adolescents de Hares, condamnés par Israël à 15 ans de prison, a occupé mardi les locaux parisiens de l’Unicef, pour interpeller l’institution. Le directeur général de l’Unicef France s’est déplacé et s’est déclaré lui aussi « très inquiet concernant la situation des enfants palestiniens arrêtés et détenus par Israël. »

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article11362

Et : http://www.legrandsoir.info/le-nombre-des-enfants-palestiniens-dans-les-prisons-israeliennes-a-double-electronic-intifada.html

Ma prison en Suède

février 27, 2015

Comment font-ils les suédois ? Tandis que les prisons françaises explosent sous le poids des détenus, les leurs ferment, faute de pensionnaires. Leur taux de détention « est un des plus bas d’Europe, 44 pour 100 000 habitants, contre le double en France », raconte Libération du 17 février, et, loin de s’emballer, la criminalité y est en baisse.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27984

« La prison a été instaurée pour punir et amender, elle punit peut-être. Elle amende ? Certainement pas. Ni réinsertion, ni formation mais constitution d’un « milieu délinquant ».
User et abuser du sensationnel et du fait divers pour imposer des mesures sécuritaires. (Roland Geri – psychanalyste et universitaire)

Criminalité et détention ne sont pas des vases communicants

juillet 15, 2014

par Joke Callewaert

Bien qu’il soit de plus en plus question de la sécurité dans la société, des criminels et de la criminalité, des prisons et de la surpopulation carcérale, une véritable analyse de fond de ces différents phénomènes fait cruellement défaut, aussi bien dans le paysage politique que dans les médias. À chaque évasion, quand un mineur est libéré par manque de place dans des structures fermées, ou lorsqu’une personne connue est libérée sous conditions, on ne peut éviter une mesure politique de pure réaction. Alors que l’événement déclencheur est encore tout proche, un nouveau projet de loi est déjà sur la table. Les politiciens montrent ainsi qu’ils peuvent réagir rapIbident et avec sévérité. Cette politique de l’événement et de l’urgence est incompatible avec la construction d’une vision rationnelle à long terme. On entend rarement parler des évolutions historiques et des causes de la criminalité et encore moins de l’intérêt et de l’efficacité sur le long terme de toutes les mesures répressives qui sont adoptées. En tant qu’avocats de Progress Lawyers Network, nous avons pu constater ces dernières années une évolution vers une répression plus forte et plus systématique. À l’occasion d’un colloque récent1, nous nous sommes mis à la recherche d’éléments qui nous éclairent sur cette évolution.

La suite sur : http://michelcollon.info/Criminalite-et-detention-ne-sont.html?lang=fr

Zone de non-droit : 12 ans déjà

janvier 13, 2014

par Véronique Gaymard

C’était il y a douze ans jour pour jour, 11 janvier 2002. Le centre de détention de Guantanamo recevait alors le premier transfert de prisonniers de ce que les Etats-Unis avaient appelé la « guerre contre le terrorisme ». Près de 800 détenus de nationalités diverses sont passés par Guantanamo, tous accusés d’être des « ennemis combattants ». Dès son investiture en janvier 2009, le président Barack Obama avait promis de fermer le centre de détention. Mais à ce jour, il reste à Guantanamo 155 détenus. Parmi eux, 46 ne seraient ni jugeables ni libérables selon les autorités américaines. Soixante-seize ont été déclarés libérables, mais n’ont toujours pas pu quitter le centre de détention.

La suite sur : http://www.rfi.fr/ameriques/20140111-etats-unis-guantanamo-obama-algerie-yemen-fermeture-juan-mendez-wells-dixon