Posts Tagged ‘douleur’

Je suis migraine

mars 1, 2021

Migraineuse depuis vingt-cinq ans, elle s’adresse aux politiques: « je suis triste et désespérée de constater que notre maladie ne soit pas plus considérée ».

Mesdames, Messieurs les politiques,

Je vous adresse ces mots comme on lance une bouteille à la mer. Bien consciente de la crise qui nous occupe et dans le respect de votre travail, je vous livre, à travers le vécu de ma maladie, ces quelques lignes en espérant alimenter vos réflexions sur les nouvelles thérapeutiques qui voient le jour dans la prévention de la migraine, les anticorps monoclonaux inhibiteurs du CGRP.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/je-suis-migraine-carte-blanche/article-opinion-1398005.html

Expliquez-moi comment vous trouvez de l’argent pour des choses non indispensables ou meurtrières (comme les nouveaux avions de combat), mais que vous laissez ces personnes sans aide ?

Un « cri de détresse » pour rendre audible la souffrance des animaux marins

avril 13, 2019

La douleur d’une baleine harponnée ou de poissons entassés dans les filets d’un chalutier reste invisible. L’association Sea Shepherd France a donc décidé de faire entendre la « souffrance dans les océans », en diffusant des sons d’animaux marins agonisants pour sa nouvelle campagne de sensibilisation.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/un-cri-de-detresse-pour-rendre-audible-la-souffrance-des-animaux-marins/article-normal-1121507.html

« Aucun médecin ne m’a prévenue que je pouvais souffrir à vie »

novembre 6, 2018

À travers le monde et en Belgique, des femmes se disent victimes des implants urogynécologiques, ces mailles synthétiques utilisées pour soigner les fuites urinaires et descentes d’organes. Parmi les complications les plus souvent observées, des rapports sexuels rendus impossibles par la douleur, des infections chroniques, la perforation d’organes… Une perspective de calvaire dont les patientes ne sont pas systématiquement informées avant l’opération, pourtant conçue pour être irréversible.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/sante/aucun-medecin-ne-m-a-prevenue-que-je-pouvais-souffrir-a-vie/article-normal-1049649.html

Comme trop souvent les médecins nient la douleur de leurs patientes : « Les médecins que je consultais me disaient de faire un effort, que c’était dans ma tête. »

https://www.levif.be/actualite/sante/l-incontinence-touche-400-000-personnes-en-belgique-mais-n-est-pas-une-fatalite/article-normal-1050965.html

« Sans le cannabis, aujourd’hui, je serais mort »

février 5, 2015

Entretien avec Bertrand Rambaud

Le Sénat débat mercredi 4 février d’un projet de loi porté par les écologistes visant à autoriser l’usage et la vente contrôlée du cannabis. Malade du sida, Bertrand Rambaud explique l’enjeu de santé publique que représente le cannabis médical.

A lire sur : http://www.reporterre.net/Sans-le-cannabis-aujourd-hui-je

Dopés pour travailler plus: les travailleurs-esclaves de l’Italie centrale, par Angelo Mastrandrea.

mai 18, 2014

Cet article, publié le 15 mai 2014 sur Il Manifesto, a immédiatement provoqué quatre questions parlementaires, trois à la Chambre des députés et une au Sénat, de la part du Parti démocrate et de SEL -Gauche, Écologie et Liberté.

La situation décrite n’est pas celle des chantiers du Qatar pour la coupe du monde de football de 2022. Nous sommes au cœur de l’Union européenne, dans les anciens Marais pontins, à quelques dizaines de kilomètres au sud de Rome. Là-bas, des amphétamines et de l’opium sont vendus aux travailleurs-esclaves sikhs pour leur faire supporter fatigue et douleurs. Ce reportage fait suite à un dossier accablant paru dans In migrazione.

La suite sur : http://dormirajamais.org/dope/

Pauvre type !

avril 19, 2014

Décidément, le point du mari n’en finit pas de faire parler de lui.

Aujourd’hui c’est au tour de Jean Marty, président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France (Syngof) de s’exprimer dans le Monde.

Pour lui, « le point du mari, c’est surtout dans la tête des femmes que cela se passe ».

La suite sur : http://www.toutalego.com/2014/04/quand-un-medecin-nie-la-souffrance-des.html

Le « point du mari »

mars 22, 2014

par Isabelle Alonso

Vous savez quoi? Je crois en savoir beaucoup sur la condition des femmes dans la France d’aujourd’hui, mais j’en apprends tous les jours! Suite à mes échanges avec Agnès Ledig, et à ses propres échanges avec ses collègues, elle me fait parvenir un deuxième texte et là, je vous le dis tout net, les bras m’en tombent ! Le « point du mari », qu’est ce que c’est? Une pratique qui persiste et qui aménage le corps des femmes en fonction des désirs (supposés, en plus !) et plaisir de leur partenaire. Lisez ce nouveau texte d’Agnès, c’est édifiant :

A lire sur : http://www.isabelle-alonso.com/le-point-du-mari/

Et aussi : http://www.toutalego.com/2014/03/le-point-du-mari-mythe-ou-journalisme.html

Ces gynécos devraient être interdits de pratique à vie.

A lire et à faire lire par les futurs médecins et gynécos : « Le choeur des femmes » de Martin Winckler (Folio)

Fibromyalgie

octobre 30, 2013

http://lafibromyalgie.be/

Bon à savoir pour éviter de traiter ces personnes de paresseuses ou de simulatrices.

12 mai : 18ème journée mondiale de la fibromyalgie.

mai 12, 2011

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Maladie chronique, caractérisée par une sensation de douleur générale diffuse ou de brûlure de la tête aux pieds, avec un sentiment de fatigue profonde, sans lésion. Une condition douloureuse pouvant devenir invalidante. Cette maladie affecte 3 % de la population.

Elle atteint surtout les femmes
9 malades sur 10 sont des femmes
principalement entre 35 et 45 ans,
touchées en pleine période professionnelle.

On retrouve souvent :
Un sommeil non reposant ; fatigue et raideur au lever ;
Des maux de tête « ordinaires » ou fortes migraines ;
Des troubles digestifs, diarrhées et/ou constipation, ballonnements et/ou nausées ;
Des troubles génito-urinaires ;
Des états dépressifs ou d’anxiété (plus souvent la conséquence que la cause de la fibromyalgie).

Ces symptômes sont aggravés par le stress, les émotions, par un manque ou excès d’activité physique ou par un travail trop contraignant ou des tâches répétitives.

Lire l’article sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article16666

http://www.lbfpf-fibromyalgie.be/

http://wal.autonomia.org/index.php?view=associations&id=94

http://telematin.france2.fr/?page=chronique&id_article=26699

La fibromyalgie sort enfin de l’ombre.

mars 24, 2011

Par Frédéric Soumois   

Après deux ans d’absences répétées pour maladie, mon employeur a fini par me licencier. Il ne comprenait pas pourquoi je travaillais normalement une semaine et était incapable de venir au boulot le lendemain parce que je n’arrivais pas à conduire ma voiture, tellement simplement maintenir la pression sur l’accélérateur me faisait physiquement mal. » Depuis, Jacques, fibromyalgique, n’a pas retrouvé d’emploi stable ou adapté. « Je vis un enfer de douleur qui revient cycliquement. Mais l’enfer, c’est aussi les autres. Car si mes proches ont fini par comprendre, on passe toujours autour de soi pour un carotteur, un malade imaginaire, puisqu’il est très difficile de reconnaître la maladie. Quand j’ai été convoqué chez le médecin-conseil, il voulait me remettre au travail, parce que ce jour-là, cela allait moins mal que d’habitude. »

Lire la suite de son article sur : http://archives.lesoir.be/la-fibromyalgie-sort-enfin-de-l-8217-ombre_t-20110323-01AJ9H.html

http://fibromyalgie.bloguez.com/

http://www.focusfibromyalgie.be/