Posts Tagged ‘Doux’

Mange, c’est du poulet.

novembre 19, 2013

Est-ce le premier signe du « rebond » breton promis aux « bonnets rouges » par Stéphane Le Foll ? Doux, le roi du poulet, en redressement judiciaire depuis un an, a enfin trouvé des repreneurs… après avoir laissé sur le carreau un millier de salariés.

Héraut du modèle breton d’agriculture productiviste, Doux a fait sa fortune notamment grâce au « poulet export », de la volaille industrielle mais en pire. Comptez jusqu’à 30 volatiles au mètre carré, soit cinq de plus que le maximum autorisé pour un poulet industriel, avec une pousse en accéléré : 35 jours au lieu de 42. Un tel délice qu’on n’ose pas le mettre dans les assiettes françaises, préférant l’envoyer en Afrique et au Moyen-Orient.

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24513

Quelle honte de produire une telle merde, sans parler du calvaire des animaux.

Comme un poulet sans tête !

septembre 26, 2012

Par François Ruffin   

Mille « plans sociaux » ont jalonné l’été.
Parmi eux, un m’a marqué : l’affaire Doux.
Aussitôt, j’ai songé : voilà une caricature de l’époque. Qui cette entreprise rendait-elle heureux ? Les ouvriers ? Les poulets ? Les aviculteurs ? Les paysans du Sud ? Elle fabriquait plutôt, me semblait-il, du malheur en série.

La suite à lire sur : http://www.fakirpresse.info/Un-monde-est-mort-il-court-encore.html

Peugeot, sa production de voitures polluantes et autres réflexions.

juillet 30, 2012

De Annie  

Cher camarade, cher collectionneur de luttes et, comme tout collectionneur, ignorant de dizaines d’autres luttes que tu survoles, que tu négliges, que tu occultes…

La tristesse vient non pas de l’activité nuisible et prévisible de ceux dont on sait que c’est leur vocation, mais bel et bien de ceux qui plutôt que geindre devraient initier des luttes destructrices pour nos ennemis et fondatrices de nouveaux rapports de force pour nos rangs et nos ambitions MAIS NE LE FONT PAS !.

La suite à lire sur : http://www.penseelibre.fr/peugeot-production-voitures-polluantes-dautres-reflexions

« Est-il vraiment écologiquement correct de sauver la production des mauvais poulet Doux ?

juin 2, 2012

Par Claude-Marie Vadrot  

Peut-être faut-il de temps à autre être politiquement incorrect. Au risque de choquer, la question que je me pose et que je pose aux lecteurs est la suivante : faut-il que la collectivité vole, d’une façon ou d’une autre au secours d’un industriel du poulet qui organise depuis 1955, la production d’une viande de basse (euphémisme…) qualité et tient sous sa coupe, en les exploitant, prés de 4000 éleveurs de poulets de batterie dont les… « activités quotidiennes » empoisonnent (en nitrate, notamment) les rivières et les nappes phréatiques de Bretagne ? Je sais, il y a plusieurs centaines d’emplois en jeu : peut-être même 3400 si l’industriel de la malbouffe met la clé sous la porte dans tous ses centres de production français (il n’existe pas d’autre mot qui convienne mieux). Mais peut-on laisser fabriquer n’importe quoi dans n’importe quelles conditions ?

La suite à lire sur : http://www.politis.fr/Gastronomie-est-il-vraiment,18529.html

Qu’est-ce qu’un poulet industriel ?