Posts Tagged ‘eau’

Golf d’Arlon : climat et biodiversité sacrifiés

juin 12, 2020

En pleine crise climatique et de la biodiversité, une enquête publique défraie la chronique. L’objet ? Un golf à arroser joyeusement d’eau et d’engrais, alors que les sécheresses se multiplient, en puisant l’eau dans un joyau de biodiversité lorrain. Alors manifestez-vous avant le 17 juin !

L’idée du projet est assez biscornue : édifier un golf en détruisant 46 hectares (!) de zones humides riches en biodiversité et des hectares de landes sèches ; puiser de manière déguisée dans un ruisseau à chabot, qui permet la survie de milieux rares dont la restauration a été financée par les subsides publics européens au sein du camp militaire de Lagland, pour arroser les jolies pelouses dont profiteront quelques privilégiés ; construire un projet à la viabilité douteuse tandis que les autres golfs de la province se portent au plus mal. Le tout en se basant sur un approvisionnement en eau calculé sur les précipitations d’il y a 20 ans dans un ruisseau asséché ces dernières années ; et enfin détruire à long terme les sols en les arrosant lourdement d’engrais (1580kg/ha et par an, excusez du peu…).

Plusieurs édiles se sont déjà prononcés positivement sur ce projet. La législature précédente a approuvé volontairement le changement de la zone forestière au plan de secteur. Or, tous les avis naturalistes, qu’ils proviennent d’associations citoyennes, de l’administration des eaux et forêts ou du DEMNA sont catégoriques et se positionnent contre le projet.

Une prise en main citoyenne du dossier est plus que nécessaire afin de ne pas détruire un site riche en biodiversité, ce bien public important à tant d’égards. Natagora rejoint donc l’ObsE, association environnementale locale, et vous invite à utiliser son système de réponse simplifié à l’enquête publique.

Agir : https://form.jotformeu.com/93353096463361?fbclid=IwAR1IhLxYnfT0gtGaHRtqsEKgTFfrKRPv4eO_-95y8-pnDq0qJ1VBJlAFpQk

Il est important de donner à boire aux oiseaux

mai 27, 2020

Alors que beaucoup ont l’habitude de donner à manger aux oiseaux, il est également recommandé de leur procurer de l’eau tout au long de l’année, a indiqué jeudi la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO). Elle invite dès lors les citoyens à placer un abreuvoir en dehors de chez eux.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/il-est-important-de-donner-a-boire-aux-oiseaux/article-news-1292907.html

L’eau de son terrain appartenant à Nestlé, ce paysan vosgien a interdiction de la puiser

mai 16, 2020

par Axel Leclercq

Un bien commun, l’eau ? Pas toujours. Illustration avec cet éleveur des Vosges qui doit faire des milliers de kilomètres pour abreuver ses bêtes.

La suite sur : https://lesmoutonsenrages.fr/2020/05/16/leau-de-son-terrain-appartenant-a-nestle-ce-paysan-vosgien-a-interdiction-de-la-puiser/

Les consommateurs sont complices de ce vol d’eau.

Microfibres de plastique

mars 1, 2020

90 000 microfibres de plastique par an. C’est ce que l’on ingère en buvant de l’eau conditionnée en bouteille plastique.

Le taux chute à 4 000 microfibres de plastique par an avec l’eau du robinet.

(Source : Les pouvoirs extraordinaires du rein – Gilbert Deray)

Main-basse sur l’eau

février 14, 2020

Le prometteur marché de l’eau s’annonce comme le prochain casino mondial. Les géants de la finance se battent déjà pour s’emparer de ce nouvel « or bleu ». Enquête glaçante sur la prochaine bulle spéculative.

https://www.lalibre.be/planete/environnement/droit-a-l-eau-ou-marchandisation-de-la-ressource-il-faudra-choisir-5e457c01f20d5a2ae0370258

Rappelons-nous les propos de Peter Brabeck

Nous sommes la cause du dérèglement climatique mais ce sont les animaux qu’on abat

janvier 14, 2020

Des tireurs à bord d’hélicoptères ont abattu plus de 5.000 dromadaires sauvages en Australie lors d’une campagne visant à réduire la menace que ces animaux constituent pour la population dans le contexte de la sécheresse qui sévit dans l’intérieur du pays, ont annoncé mardi les autorités.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/secheresse-en-australie-3-500-dromadaires-sauvages-de-plus-abattus-en-cinq-jours-5e1d95059978e270ae1638e8

Pourtant : https://www.rtl.be/info/monde/international/feux-en-australie-le-premier-ministre-ne-lachera-pas-l-industrie-du-charbon-1183452.aspx

et : https://www.france24.com/fr/20191229-australie-sydney-maintient-son-feu-d-artifice-du-nouvel-an-malgr%C3%A9-des-protestations

« Un million d’enfants palestiniens sont en train d’être empoisonnés »

janvier 11, 2020

« Un million d’enfants palestiniens sont en train d’être systématiquement empoisonnés par Israël et le monde se tait », écrit Robert Inlakesh, journaliste, écrivain et analyste politique.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article760

Israël continue son ethnocide au vu et au su de tous, sans réaction de la part de nos pleutres gouvernements.

En Serbie, depuis que la Chine a racheté une mine, les habitants suffoquent

janvier 2, 2020

par Benoit Collet

La pollution de l’air a atteint des niveaux dramatiques depuis que la compagnie chinoise Zijin mining a racheté les fonderies de Bor à l’État serbe en 2018, sauvant la ville toute entière de la faillite. Les habitants suffoquent et ont le sentiment que leur mine a été bradée à l’étranger, et leur santé avec.

La suite sur : https://reporterre.net/En-Serbie-depuis-que-la-Chine-a-rachete-une-mine-les-habitants-suffoquent

Adelaide, la ville sud-africaine où il n’a pas plu depuis cinq ans

décembre 15, 2019

Dans la province du Cap-Oriental, dans le sud-est de l’Afrique du Sud, on ne se sait même plus à quand remontent les dernières vraies pluies. Cinq ou six ans au moins.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/adelaide-la-ville-sud-africaine-ou-il-n-a-pas-plu-depuis-cinq-ans/article-normal-1228395.html

Et ça ne va pas s’arranger : https://www.levif.be/actualite/environnement/une-vraie-fournaise-l-australie-face-a-une-vague-de-chaleur-record/article-news-1229339.html

La sécheresse menace des milliers d’animaux dans le sud de l’Afrique

novembre 7, 2019

par DPA

La sécheresse au Botswana et dans les pays avoisinants menace actuellement de manière critique la faune, le bétail et les humains, qui dépendent désormais des mêmes ressources.

Plus de 100 éléphants sont morts au cours des deux derniers mois dans le nord du Botswana à la suite d’une épidémie d’anthrax, ou maladie du charbon, le symptôme d’une grave sécheresse, a indiqué un fonctionnaire. L’épidémie ne s’arrêtera qu’après le retour de la pluie, selon Félix Monggae du ministère du Tourisme et de la Vie sauvage.

En manque de pâturages, les éléphants finissent par fouler des sols exposés à la bactérie responsable de la maladie.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/la-secheresse-menace-des-milliers-d-animaux-dans-le-sud-de-l-afrique-5dc3bef0d8ad58130d8a998b

https://www.lalibre.be/planete/environnement/l-australie-annonce-d-importantes-aides-financieres-contre-la-secheresse-5dc3b23ed8ad58130d8a9964