Posts Tagged ‘écologie’

« Aujourd’hui pour sauver l’accumulation du capital, on est obligé de détruire la démocratie »

septembre 11, 2020

par Barnabé Binctin

L’inaction écologique menace désormais l’espace démocratique, estime le philosophe Pierre Charbonnier. Les régimes autoritaires qui émergent ne se constituent-ils pas en appui à l’accumulation de richesses par quelques-uns au prix de la dilapidation des ressources de tous ? Face à cette destructrice « utopie du marché », les progrès politiques viendront du contre-mouvement social. Entretien réalisé en partenariat avec l’hebdomadaire Politis.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Alternatives-locales-ecologie-democratie-capitalisme-climat-biens-communs-Pierre-Charbonnier

Le Premier ministre Castex et l’écologie

août 30, 2020

https://reporterre.net/Le-gouvernement-demolit-le-droit-de-l-environnement

Quand la France a tout faux

Le gouvernement français a décidé d’accorder une aide de 7 milliards à Air France et rien à la SNCF.

En Allemagne, le gouvernement a décidé d’accorder une aide de 7 milliards à la Deutsche Bahn (leur SNCF) et rien aux compagnies aériennes.

En France, le gouvernement a décidé que la SNCF doit respecter la distanciation physique (elle a pris fin le 2 juin 2020) ce qui signifie un taux de remplissage des trains qui ne pouvait pas dépasser 60%. Le même gouvernement a décidé de ne pas imposer cela aux compagnies aériennes.

Cherchez les erreurs !

(Source : Silence – septembre 2020)

Droit de l’environnement : une régression « massive » ces derniers mois

juillet 28, 2020

par Justine Guitton-Boussion

Sites industriels « clé en main », dématérialisation des enquêtes publiques… Les restrictions du droit de l’environnement se sont multipliées « de manière massive », mais discrètement, depuis le confinement. Dans le même temps, le gouvernement préférait communiquer sur la Convention citoyenne pour le climat.

La suite sur : https://reporterre.net/Droit-de-l-environnement-une-regression-massive-ces-derniers-mois

« Protéger la biodiversité… pour mieux l’enfermer ? »

juillet 10, 2020

Alors que les plans ambitieux pour la sauver se suivent, la biodiversité poursuit sa chute. Une nouvelle campagne fait d’ailleurs débat.

Une carte blanche de Michel Fautsch, ingénieur agronome des eaux et forêts et photographe naturaliste.

Stopper la perte de biodiversité est un chantier titanesque et complexe à mettre en œuvre. Raison pour laquelle les stratégies successives repoussent sans cesse l’objectif.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/les-solutions-pour-proteger-la-nature-sont-connues-et-pourtant-5f073d057b50a6139b0906b7

Si l’on doit attendre un peu de courage politique, on n’est pas prêt de voir bouger les choses !

Macron, paroles, paroles, paroles….

juillet 9, 2020

Le monde après-Covid : E. Macron arrive à faire pire qu’avant
La promesse : changer l’économie face à l’épidémie et pour le climat

En pleine crise du Covid-19, Emmanuel Macron déclare “penser l’impensable” : “changer la nature même de la mondialisation” car “personne n’hésite à faire des choix profonds et radicaux quand c’est une question de vie ou de mort. C’est la même chose avec le risque climatique”.

La suite sur : https://www.greenpeace.fr/ecologie-et-climat-le-bilan-catastrophe-de-macron/?utm_medium=200709_PushInfo_notredame&utm_source=email&utm_campaign=Climat-Instit

https://reporterre.net/Insuffisante-marginale-La-politique-du-gouvernement-taclee-par-le-Haut-conseil-pour-le-climat

La cellule Déméter : chronique d’une dérive autoritaire

juin 27, 2020

Isabelle Attard : « L’écologie doit s’inscrire au sein du mouvement révolutionnaire »

juin 27, 2020

Le temps d’un mandat, Isabelle Attard, archéozoologue de formation, a défendu à l’Assemblée nationale les couleurs d’Europe Écologie – les Verts. Sous les ors du palais Bourbon, elle est l’une des rares députés à s’opposer, en 2015, à la prolongation de l’état d’urgence et, la même année, à celle des frappes aériennes sur le sol syrien. Deux ans après la fin de sa députation, elle publie le livre Comment je suis devenue anarchiste : un ralliement explicite à la tradition libertaire, doublé d’un constat sans appel quant à la possibilité de changer le système de l’intérieur. Certaine que la lutte écologique, féministe et anticapitaliste ne passera plus par la prise du pouvoir central, elle aspire à la création, ici et maintenant, d’espaces parallèles autonomes.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/isabelle-attard-lecologie-doit-sinscrire-au-sein-du-mouvement-revolutionnaire/

« Les lobbies veulent façonner le monde d’après »

juin 4, 2020

Entretien avec Juliette Renaud

Dans un rapport publié mercredi, les Amis de la Terre et l’Observatoire des multinationales montrent comment, à l’occasion de la crise sanitaire, les lobbies de l’industrie ont lancé une grande offensive auprès des pouvoirs publics. L’enjeu : capter l’argent public des plans de sortie de crise, et verrouiller le « monde d’après ».

La suite sur : https://reporterre.net/Les-lobbies-veulent-faconner-le-monde-d-apres

Comment ils vont tous nous enfumer

mai 22, 2020

Les restaurateurs les plus militants seront les plus touchés par la crise

mai 12, 2020

Entretien avec Xavier Hamon

Fragilisé par les mesures de « distanciation sociale », le secteur de la restauration pourrait sortir complètement transformé de cette période difficile. Avec, notamment, la disparition de celles et ceux les plus attachés à la dimension écologique et sociale de leur métier, comme le craint Xavier Hamon dans cet entretien.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-restaurateurs-les-plus-militants-seront-les-plus-touches-par-la-crise