Posts Tagged ‘économie’

Détruire la planète, un privilège de riches ?

octobre 22, 2020

par Oxfam

Le monde a émis autant de CO2 dans l’atmosphère en 25 ans, que lors du reste de l’Histoire de l’Humanité. A ce rythme-là, d’ici à 2030, nous atteindrons un point de non-retour dans le réchauffement global. Alors que les personnes les plus vulnérables affrontent déjà les conséquences de la crise climatique, ce sont les plus riches de la planète qui sont responsables de la plupart des émissions.

La suite sur : https://www.oxfamsol.be/fr/detruire-la-planete-un-privilege-de-riches-0/?utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_Oxfam_GEN_202010_FR&utm_source=YMLP

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les services publics et les plus précaires sont les grands oubliés du plan de relance.

octobre 4, 2020

par Maxime Combes.

Le montant impressionne, 100 milliards d’euros, le discours gouvernemental est plein d’assurance, mais le plan « France relance » laisse entrevoir de sombres perspectives en termes de casse sociale, d’inégalités territoriales et de précarisation. Une nouvelle fois, les entreprises privées sont servies sur un plateau d’argent et les contreparties demandées semblent bien fragiles.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Plan-de-relance-100-milliards-croissance-PIB-Bruno-Lemaire-epargne-bouclier-anti-licenciement

Qu’attendre d’autre des ces gouvernements néo-libéraux ? Un exemple : https://www.bastamag.net/Aeroports-vides-en-france-sans-passager-inutile-cher-millions-euros-subventions-publiques-avions-a-terre

Le capitalisme est-il devenu obscène ?

août 29, 2020

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2020/08/25/le-capitalisme-est-il-devenu-obscene/

L’évasion fiscale prive la Belgique de 30 milliards par an

août 27, 2020

Alexis De Boe et Charles Lejeune, conseillers CPAS Ecolo de Watermael-Boitsfort, estiment que le moment est bien choisi, après la crise du coronavirus, pour mettre la question de la lutte contre l’évasion fiscale à l’agenda politique.

La crise économique et sociale consécutive à la pandémie de Covid-19 nous confronte à des chiffres qui donnent le vertige. À la mi-juillet, le surcoût pour les finances publiques s’élevait déjà à 14,4 milliards d’Euros et le déficit de la Sécurité sociale pour 2020 est estimé à environ 10 milliards.

Mais il est un autre chiffre qui a de quoi donner le vertige et qui mériterait davantage l’attention. L’évasion fiscale engendre chaque année un manque à gagner de quelque 30 milliards d’Euros pour les caisses de l’État ! Ces 30 milliards seraient bien utiles à nos gouvernements pour faire face à la crise économique et sociale que nous traversons.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/l-evasion-fiscale-prive-la-belgique-de-30-milliards-par-an-carte-blanche/article-opinion-1324499.html

Et si on y ajoute toutes les magouilles légalisées pour éluder l’impôt, comme les intérêts notionnels, …..

« Pour poursuivre ses objectifs de maximisation des profits, le capitalisme est prêt à utiliser la « carotte » de la démocratie ainsi que le « bâton » du fascisme »

août 22, 2020

par Jacques R. Pauwels

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « Big Business avec Hitler », vous évoquez la collaboration de l’élite économique industrielle et financière mondiale avec Hitler. Hitler n’est-il pas un pur produit, un instrument, du système capitaliste ?

Dr. Jacques Pauwels : Le soi-disant « national-socialisme » d’Hitler, en réalité pas du tout une forme de socialisme, était la variante allemande du fascisme, et le fascisme était une manifestation du capitalisme, la manière brutale et cruelle dont le capitalisme s’est manifesté dans l’entre-deux-guerres en réponse à la menace de changement révolutionnaire incarnée par le communisme, et à la crise économique de la Grande Dépression. Dans la mesure où Hitler a personnifié la variante allemande du fascisme, on peut en effet le qualifier d’« instrument » du capitalisme. Cependant, comme je le mentionne dans mon livre, le terme « instrument » est vraiment trop simpliste. Il serait plus exact de définir Hitler comme une sorte d’« agent », un être humain complexe avec un esprit propre, agissant au nom du capitalisme allemand mais pas toujours en accord avec les souhaits des capitalistes, plutôt qu’un simple « instrument » ou « outil » du capitalisme allemand. Cela explique pourquoi les capitalistes allemands n’ont pas toujours été parfaitement satisfaits des services d’Hitler. Mais l’avantage de cet arrangement était que, après l’effondrement de l’Allemagne nazie, ils ont pu blâmer l’« agent » pour tous les crimes qu’il avait commis en leur nom.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/pour-poursuivre-ses-objectifs-de-maximisation-des-profits-le-capitalisme-est-pret-a-utiliser-la-carotte-de-la-democratie-ainsi.html

Vérifiez ici si vous ne devez pas vous ré-inscrire. Apple: Un cas d’étude du parasitisme financier

août 20, 2020

par Nick Beams

La pandémie de coronavirus a sévèrement touché l’économie, si bien qu’en Europe ou aux États-Unis, les gouvernements annoncent des plans de relance ambitieux avec des sommes colossales. Théoriquement, il s’agit d’éviter de voir les marchés plonger et d’apporter les liquidités nécessaires aux entreprises qui risquent la faillite. Mais dans la pratique, comment est distribué cet argent? Le cas d’Apple est symptomatique. La multinationale US, pas du tout en difficulté financière, a profité de ces nouveaux mécanismes pour racheter des actions et verser des dividendes à ses actionnaires. Comme l’explique très bien Nick Beams, il s’agit d’un transfert de richesses vers les grands investisseurs et les dirigeants d’entreprise, une forme de vol par une classe parasitaire. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/apple-un-cas-detude-du-parasitisme-financier/

Droit de l’environnement : une régression « massive » ces derniers mois

juillet 28, 2020

par Justine Guitton-Boussion

Sites industriels « clé en main », dématérialisation des enquêtes publiques… Les restrictions du droit de l’environnement se sont multipliées « de manière massive », mais discrètement, depuis le confinement. Dans le même temps, le gouvernement préférait communiquer sur la Convention citoyenne pour le climat.

La suite sur : https://reporterre.net/Droit-de-l-environnement-une-regression-massive-ces-derniers-mois

L’agro-impérialisme au temps du Covid-19

juillet 26, 2020

par Grain

Avec la pandémie de Covid-19, les industries agroalimentaires et de la viande ont décroché le jackpot. Alors que les profits de la pandémie restent au sommet, c’est une véritable catastrophe qui ruisselle vers le bas. Les conséquences sont dévastatrices. Une nouvelle vague d’ajustements structurels est en cours qui va se concentrer sur l’accroissement des investissements étrangers dans l’agro-industrie et des exportations de produits agricoles.

La suite sur : http://www.cadtm.org/L-agro-imperialisme-au-temps-du-Covid-19

Franck Lepage : « covid-19 : l’ami des dominants »

juillet 24, 2020

Tu parles, Charles !

juillet 22, 2020

https://www.lalibre.be/international/europe/charles-michel-a-trouve-la-bonne-methode-le-succes-du-conseil-europeen-c-est-aussi-le-sien-5f1747e57b50a677fb0825fe

« Ce plan est considérablement réduit par rapport à vos propositions.
De 1500 milliards en mai, nous sommes passés à 750 (projet de la Commission) puis 390 aujourd’hui, et vous osez crier victoire? » Jacques Sapir

France : un effondrement économique vertigineux sur fond de psychose collective