Posts Tagged ‘économiste’

Bis repetita : la finance de nouveau au service de l’effondrement (à l’insu de son plein gré)

octobre 11, 2018

Les profanes, pour s’en réjouir ou (feindre de) s’en plaindre, pensent que la finance occidentale s’est triomphalement tirée du séisme de 2008. Ils ont tort et voici pourquoi…

En juin 2018, il y a quatre mois, l’économiste et financier libéral (ne pas confondre avec “néolibéral”), Charles Gave, écrivait un article au titre fort alarmant :

La suite sur : https://yetiblog.org/la-finance-au-service-de-leffondrement-a-linsu-de-son-plein-gre/

http://www.lalibre.be/economie/placements/les-bourses-mondiales-degringolent-donald-trump-accuse-la-fed-5bbeff05cd70e3d2f61b2141

Publicités

En termes de croissance, une catastrophe naturelle est une bonne nouvelle. (S. Soumier, économiste BFM)

septembre 12, 2017

De l’argent

juillet 13, 2016

par Elisabeth Beague

On peut lire dans la presse dite classique que le président de la BCE, Mario Draghi lui-même, a repris une idée soulevée par des économistes : distribuer directement de l’argent aux citoyens pour relancer l’économie.

La suite sur : http://www.investigaction.net/de-largent/

Flexibilité, compétitivité, …. Les quatre mythologies économiques de la « loi travail »

mars 8, 2016

par Eloi Laurent  

Le projet de loi sur la réforme du travail portée par la ministre Myriam El Khomri repose sur un discours dominé truffé de “fausses évidences”, que dénonce l’économiste Eloi Laurent.

A lire sur: http://www.telerama.fr/idees/flexibilite-competitivite-les-quatre-mythologies-economiques-de-la-loi-travail,139428.php

Grèce : Les Échos désertent le terrain économique et administrent des leçons de morale

juillet 9, 2015

par Florent Michaux, Julien Salingue

Récemment, un grand nombre d’économistes et de personnages « influents » ont alerté les créanciers de la Grèce sur l’inanité de leurs calculs concernant la résolution de la crise : Joseph Stiglitz, Paul Krugman, Thomas Piketty, les experts du FMI, son ancien directeur (pour son grand retour), son actuelle directrice, mais aussi Michel Rocard ou Dominique de Villepin pour ne citer qu’eux… Autant dire un aréopage que l’on ne peut guère soupçonner de sympathies bolchéviques.

Voilà qui, pensait-on, ne pourrait manquer d’attirer l’attention des Échos, qui se présente lui-même comme « le quotidien de l’économie ». Mais c’était sans compter sur les capacités d’adaptation des éditorialistes et chroniqueurs du journal, qui ont préféré, avec le référendum grec, abandonner le terrain de l’analyse économique pour adopter une posture de défenseur de la morale et de l’éthique. Une dette se rembourse, un budget s’équilibre. Les Grecs sont coupables. L’ordre doit régner. Point.

La suite sur : http://www.acrimed.org/article4721.html

Sept économistes dont Piketty et Stiglitz se déclarent en faveur de la Grèce

juin 6, 2015

par Maria Malagardis

Dans une tribune publiée par le «Financial Times», sept noms prestigieux plaident pour un abandon du sévère programme d’austérité imposé à Athènes.

La suite sur : http://www.liberation.fr/monde/2015/06/05/des-economistes-se-declarent-en-faveur-de-la-grece_1323765

André Orléan à Jean Tirole : « Avoir le Nobel, ce n’est pas disposer de la vérité »

mai 18, 2015

Entretien sur l’économie par Hubert Huertas et Laurent Mauduit

« À quoi servent les économistes s’ils disent tous la même chose ? » C’est la question posée par le Manifeste pour une économie pluraliste publié cette semaine. André Orléan, directeur de recherche au CNRS, qui a dirigé l’ouvrage, est l’invité d’Objections.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28550

Un économiste est un individu capable de vous expliquer brillamment chaque matin, pourquoi il s’est trompé la veille. (Bernard Maris)

mars 3, 2015

Pauvre Allemagne ! 12,5 millions de pauvres en 2013, record historique !

février 27, 2015

par Jean Gadrey

Évitons de critiquer globalement « les Allemands », car ce qui suit est régulièrement et fortement dénoncé par beaucoup d’Allemands, y compris de nombreux économistes. Les mêmes qui s’opposent au coup d’État permanent de leur gouvernement en Grèce.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27985

Les crises financières : de vastes scènes de crimes où les « barons voleurs » ne sont jamais inquiétés

février 10, 2015

par Jean-François Gayraud

Quand nombre d’économistes jugent les crises accidentelles, le commissaire Jean François Gayraud, lui, y voit de vastes scènes de crimes, avec leur lot de blanchiments d’argent, d’évasion fiscale, de manipulation de taux ou de produits financiers « toxiques ». Mais la fraude reste impunie, quand elle n’est pas carrément légalisée. Les amendes que paient les banques ? Une simple taxe sur le droit de frauder. Les responsables ne sont jamais véritablement sanctionnés. Mieux, ils bénéficient de fait d’un droit à l’incompétence et à l’ignorance. Les règles actuelles, au lieu de poser des limites au système capitaliste, le poussent au crime. En témoignent les crises financières qui se succèdent depuis deux décennies.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Les-crises-financieres-de-vastes