Posts Tagged ‘écrivain’

Ahmet Altan nous livre son récit depuis sa prison, par le biais de son traducteur Julien Lapeyre de Cabanes

septembre 4, 2019

par Christine Pinchart

Ahmet Altan a écrit son dernier récit dans la cellule d’une prison turque, où il a été enfermé en 2016, sur un malentendu. Cet intellectuel, écrivain, brillant journaliste, a été condamné à la prison à perpétuité pour avoir lancé un message subliminal, au cours d’une émission télé où il était invité avec son frère. Malentendu qui vient de cette phrase : un putsch ça pourrait se produire en Turquie, bien sûr, tout peut arriver.

La suite sur : https://www.rtbf.be/culture/dossier/les-rencontres-litteraires/detail_ahmet-altan-ecrivain-et-journaliste-turc-nous-livre-son-nouveau-recit-depuis-sa-prison-par-le-pied-de-son-traducteur-julien-lapeyre-de-cabanes?id=10307002

Vous connaissez la Turquie, ce si beau pays, où les touristes passent leurs vacances en « all inclusive » : plage, soleil, thé à la menthe, prisons et dictature.

Mort d’Amos Oz, immense écrivain, debout face aux fanatiques

décembre 29, 2018

par Guy Duplat

Le grand écrivain israélien Amos Oz est mort à 79 ans. Son chef-d’oeuvre fut « Une histoire d’amour et de ténèbres ».

Le grand écrivain israélien Amos Oz, militant infatigable de la paix, aurait mérité mille fois le Prix Nobel. Pour son talent formidable de conteur mais aussi pour son combat obstiné pour une paix juste avec les Palestiniens.

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/livres-bd/mort-d-amos-oz-immense-ecrivain-debout-face-aux-fanatiques-5c263f309978e2648c1bf11e

Amos Oz n’était pas une colombe : http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2018/12/31/amos-oz-netait-pas-une-colombe/

Pef, roi des mots tordus désopilants dans un monde qui ne l’est pas

juin 19, 2018

par Le Partageux

Son altesse présidentielle Macron n’aime pas être tutoyée quand Pef, écrivain et dessinateur pour enfants, s’en trouve honoré.

Pef est notamment le père du prince de Motordu dont les nombreux volumes font rire les gosses. Ses livres ont en effet « reçu l’autorisation de diffusion dans les écoles par les extincteurs de l’Éducation nationale et les groseilliers pédagogiques ». On connaît un gamin de huit ans qui a fait le vol Paris-Dakar, et c’est long quand on a huit ans, en restant bien calé dans son fauteuil à se poiler à la lecture du “Dictionnaire des mots tordus”. Les hôtesses de l’air ébahies ont relevé les références de cette lecture miraculeuse. Gondolées elles aussi en y mettant le nez.

La suite sur : https://yetiblog.org/pef-roi-de-la-deconnade-et-des-mots-tordus-desopilants/

Asli Erdogan appelle à la solidarité avec l’écrivain Ahmet Altan

février 21, 2018

par G. DT.

Accusé d’avoir participé au putsch manqué du 15 juillet 2016, Ahmet Altan était incarcéré depuis septembre 2016 à la prison de Silivri (à 70 kms d’Istanbul).

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/asli-erdogan-appelle-a-la-solidarite-avec-l-ecrivain-ahmet-altan-5a8d1b37cd70f0681dd2fa4e

Pour rappel Accord entre le régime turc et l’Union européenne : https://www.touteleurope.eu/actualite/que-contient-l-accord-ue-turquie-sur-les-migrants.html

Camus, de migrant à Prix Nobel

septembre 9, 2017

Une opinion d’André Querton, ancien diplomate et écrivain.

Orphelin de guerre, Camus vivait dans une famille de migrants où l’on ne parle guère et ne lit jamais. Nous priverons-nous de la chance d’en découvrir de semblables parmi les migrants que nous aurons accueillis ?

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/camus-de-migrant-a-prix-nobel-de-litterature-opinion-59b2b413cd70fc627d67d13c

Manifestation à Gaza pour demander la libération d’un écrivain emprisonné par le Hamas

juin 6, 2017

Des manifestants se sont regroupés samedi soir devant le domicile d’ Abdullah Abu Sharikh à Gaza, pour demander au Hamas de libérer immédiatement cet écrivain emprisonné depuis janvier dernier pour des propos publiés sur Facebook.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13075

L’interminable liste des auteurs et écrivains emprisonnés en Turquie

avril 12, 2017

par Tieri Briet

Aujourd’hui, lundi 10 avril 2017, ils sont plus de 160 journalistes emprisonnés en Turquie. Nous n’acceptons pas. Au milieu de cette tragédie politique, des grèves de la faim et des tortures en prison, 28 auteurs et écrivains sont eux aussi emprisonnés ou menacés de l’être. Nous n’acceptons pas. Cette liste, inacceptable, interminable, est une réponse à l’appel qu’Aslı Erdoğan avait lancé depuis la prison des femmes d’Istanbul, en décembre 2016 :

La suite sur : http://www.kedistan.net/2017/04/11/auteurs-ecrivains-emprisonnes-turquie/

Luis Sepúlveda : « Je ne peux pas imaginer la littérature autrement que comme un acte de résistance »

mars 4, 2017

Entretien Marie-Anne Georges

Luis Sepúlveda a l’engagement chevillé au corps. Même s’il déclare « détester ce mot » car, selon lui, « on s’engage et se désengage avec la même facilité ». Il parle pour les autres, car l’auteur chilien, né en 1949, est toujours resté fidèle à ses convictions. Il a milité au sein des Jeunesses communistes, il a rêvé avec Allende à un changement de société, il a connu la prison sous Pinochet, il a été libéré grâce à Amnesty International, il a bourlingué à travers le monde pour finalement s’établir à Hambourg puis à Gijón. Luis Sepúlveda est naturalisé Allemand. « La dictature de Pinochet m’a dépossédé de ma nationalité chilienne en 1986 et j’attends toujours que le Chili me la rende avec les excuses de l’Etat », assène-t-il. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont le best-seller mondial « Le vieux qui lisait des romans d’amour ». Son dernier roman, « La fin de l’histoire » (traduit de l’espagnol – chilien – par David Fauquemberg, Métailié Noir, 208 pp., env. 17 €), vient de paraître en français. Il y convoque Belmonte, déjà héros de « Un nom de Torero », un privé acculé par les services secrets russes à reprendre du service.

La suite sur : http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/luis-sepulveda-je-ne-peux-pas-imaginer-la-litterature-autrement-que-comme-un-acte-de-resistance-58b98480cd704dd7c0b60880

A PARAITRE. “Les Don Quichotte du livre“, un ouvrage de Pierre Martial à soutenir et réserver dès maintenant

novembre 18, 2016

Face à la fin annoncée et programmée des livres, les aficionadas et aficionados de la lecture se lèvent et se mobilisent de toutes parts. Bibliothécaires nomades, constructeurs de boites à livres, libraires officiels ou improbables, lectrices et lecteurs passionnés, booktubeuses et booktubeurs addicts, elles et ils sont, en ce début du 21ème siècle, les Don Quichotte des livres!

La suite sur : http://www.pierremartial.com/A-PARAITRE-Les-Don-Quichotte-du-livre–un-ouvrage-de-Pierre-Martial-a-soutenir-et-reserver-des-maintenant_a276.html

Interview Bleri Lleshi | L’amour au temps de la peur

mai 14, 2016

par Han Soete

Bleri Lleshi est philosophe, éducateur, chroniqueur, musicien, écrivain. Son nouveau livre parle de… l’amour. Côté néerlandophone, partout où il est invité à venir présenter son ouvrage, Liefde in tijden van angst (L’amour en temps de peur), il remplit les salles. Le sujet, visiblement, touche une corde sensible. Car pour Lleshi, l’amour n’a rien à voir avec un produit de Saint-Valentin. « L’amour exige que l’on se bouge, que l’on agisse, que l’on s’engage. »

La suite sur : http://solidaire.org/articles/interview-bleri-lleshi-l-amour-au-temps-de-la-peur