Posts Tagged ‘église’

Qu’elle est belle l’Union européenne

octobre 12, 2019

par Maria Udrescu

Pologne: les homosexuels, nouveaux boucs émissaires des nationalistes du PiS : https://www.lalibre.be/international/europe/les-homosexuels-nouveaux-boucs-emissaires-des-nationalistes-du-pis-5da0a5b09978e22374cd727a

Publicités

Pourquoi « à l’Eglise » et pas « à la justice » ?

mai 9, 2019

Le pape oblige le clergé à signaler les agressions sexuelles à l’Eglise : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/le-pape-oblige-le-clerge-a-signaler-les-agressions-sexuelles-a-l-eglise-5cd45058d8ad586a5a0a4b66

https://www.lalibre.be/galerie/le-dubus-53182ad335704b2d2766d026

https://www.lalibre.be/actu/international/des-americains-victimes-d-abus-sexuels-decident-de-saisir-la-justice-contre-le-vatican-5cda61579978e2534730dcc8?cx_testId=0&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=0#cxrecs_s

Père Vignon, un prêtre lanceur d’alerte sanctionné par sa hiérarchie

mars 12, 2019

Une enfance crucifiée

mars 11, 2019

La fille ainée de l’errance

septembre 15, 2018

par Patick Mignard

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39055

Le ventre des femmes leur appartient, il n’est pas la propriété de l’Eglise. Pas de curés sous nos jupes !

août 9, 2018

« L’Argentine est pro-vie pour toujours »: Victorieuse, l’Eglise bénit le rejet du droit à l’avortement

http://www.lalibre.be/actu/international/l-argentine-est-pro-vie-pour-toujours-victorieuse-l-eglise-benit-le-rejet-du-droit-a-l-avortement-5b6c5b4e55324d3f13d87b49

François, occupe-toi de tes gonades pas de nos ovaires.

Avortement, les croisés contre-attaquent

mars 11, 2018

https://www.arte.tv/fr/videos/075221-000-A/avortement-les-croises-contre-attaquent/

Partout en Europe, de nouveaux militants, très organisés, mènent une redoutable croisade contre l’avortement et la liberté des femmes à disposer de leur corps. Une passionnante – et inquiétante – enquête dans ces réseaux d’influence.

Plus de quatre décennies après la loi Veil (1975), le droit à l’avortement subit une offensive concertée en Europe, menée par une nouvelle génération de militants, maîtres en communication et en pétitions.Dans les pays de l’Est, de la Pologne à la Hongrie, il a reculé sous l’égide de gouvernements ultraconservateurs, tandis qu’en Italie, sous l’influence de l’Église, 70 % de gynécologues « objecteurs de conscience » refusent désormais de pratiquer l’IVG – légale depuis quarante ans –, privant les femmes de la liberté à disposer de leur corps. En France, une petite légion d’activistes pro-life, avec à sa tête un jeune publicitaire, porte le combat sur le terrain culturel auprès des 15-35 ans, au travers des médias et des réseaux sociaux. Entre séduction et désinformation, leur campagne mêle conservatisme et style pop, reprenant pour mieux les détourner la terminologie des féministes. Fédérés et remarquablement organisés, ces soldats antiavortement exercent en outre un puissant lobbying à Bruxelles. Qui se cachent derrière ces croisés modernes, qui mutualisent leurs pernicieuses méthodes de persuasion et invoquent les atteintes aux droits de l’homme et la liberté de choix (de vivre) dans leur guerre contre l’IVG ?

Inquiétante carte d’Europe
Au fil d’une rigoureuse investigation qui donne la parole à ces activistes comme aux femmes victimes de leur offensive, Alexandra Jousset et Andrea Rawlins-Gaston remontent ces réseaux pour dessiner une inquiétante carte d’Europe. Un état des lieux d’autant plus glaçant que ces croisés assument avec affabilité leur terrorisme psychologique, comme lors de cette séquence où des catholiques en Italie enterrent solennellement des fœtus collectés dans les hôpitaux. Le film met aussi au jour les circuits de financement de ces mouvements pro-life, très discrètement parrainés par de riches fondations américaines, liées à l’ultradroite et aux milieux évangélistes, comme par quelques oligarques russes, fondamentalistes orthodoxes. « Vous devrez rester vigilantes votre vie durant », prophétisait Simone de Beauvoir, s’adressant aux femmes il y a 70 ans. Dont acte.

Les destins des métis·ses de Belgique. Entre mémoires, racines et patries…

février 6, 2018

par Véronique Laurent

Pendant la période coloniale, des milliers d’enfants métis·ses ont subi une ségrégation organisée par l’État belge. Au moment des indépendances, ces enfants ont été rapatrié·es de force du Congo et du Ruanda-Urundi vers la Belgique. Les livres d’histoire restent muets sur le passé colonial belge en général, et sur ses pages les plus sombres en particulier. Mais regroupé·es aujourd’hui en association, les métis·ses de Belgique réclament justice et mettent en lumière ce scandale d’État et d’Église longtemps tenu secret, faisant resurgir une société belge imprégnée de racisme.

La suite sur : http://www.axellemag.be/les-destins-des-metis%c2%b7ses-de-belgique-entre-memoires-racines-et-patries/

Mineurs isolés, mais soudés

janvier 27, 2018

par Bruno Le Dantec

Ils se connaissaient pour avoir grelotté ensemble des nuits durant autour de la gare Saint-Charles. Certains chanceux avaient croisé des hébergeurs solidaires, mais la plupart étaient à la rue, à la dure. Le mardi 21 novembre, alors que le mistral fait chuter les températures de plusieurs degrés, une soixantaine de mineurs isolés étrangers (MIE, dans le jargon administratif) investissent l’église Saint-Ferréol, sur le quai de la Fraternité du Vieux-Port. Ils sont accompagnés par un fort contingent de militants du Collectif de soutien Migrants 13, Emmaüs, Médecins du monde, RESF… Le prêtre, d’abord désarçonné, finit par offrir le gîte après la messe de 18 h.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Mineurs-isoles-mais-soudes

l’évêque de Marseille vient promettre que l’asile sera accordé jusqu’au samedi.
« Monseigneur » est trop bon !

Pédophilie dans l’Eglise

mars 26, 2017

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34139