Posts Tagged ‘élevage intensif’

Après la ferme-usine des mille vaches, les trois mille cochons de Picardie

février 17, 2015

par Louise Leclerc

Un éleveur du village de Loueuse, dans l’Oise, souhaite agrandir son exploitation afin d’atteindre un cheptel de 3 000 porcs. Ecologistes et riverains s’élèvent contre cette industrialisation de l’élevage.

La suite sur : http://www.reporterre.net/Apres-la-ferme-usine-des-mille

La vie des « poulets de chair », une dérive inhumaine

mai 6, 2014

Le « poulet de chair » est la viande la plus appréciée en France. Vendue en moyenne 3€ le kilo, le poulet d’élevage intensif grandit dans des conditions innomables. Antibiotiques, bactéries et mauvais traitements, l’association L.214 nous ouvre les yeux sur ce qu’est vraiment une vie de poulet.

La suite sur : http://www.femininbio.com/agir-green/actualites-nouveautes/poulet-chair-elevage-abattoirs-75542

Et aussi : http://www.femininbio.com/agir-green/actualites-nouveautes/attention-aux-poulets-bio-l-industriel-duc-5092

Comment on s’écrase devant les lobbies.

juin 20, 2012

Par Agnès Rousseaux  

L’entreprise de restauration collective Sodexo s’est attirée les foudres de la FNSEA, premier syndicat agricole. En cause : une affiche alertant les consommateurs sur l’impact de l’élevage intensif sur l’environnement, et pouvant les inciter à manger un peu moins de viande. L’affiche a été prestement retirée et Sodexo s’est excusé.

La suite sur : http://www.bastamag.net/article2475.html

Et aussi : http://www.consoglobe.com/rapport-effrayant-viande-4017-cg

Ou encore : http://www.lalibre.be/societe/planete/article/654998/le-poids-de-la-bidoche.html

Et toujours : http://www.lesliberterres.com/Les_Liberterres/Les_Liberterres_-_Vache_de_guerre.html

 

http://www.achblog.com/Nouvel-ordre-mondial/Films-et-documentaires/Food-INC—Les-alimenteurs–Fr-,616.html

La mer qu’on voit danser le long des golfes pas très clairs.

septembre 14, 2011

Par Nolwenn Weiller  

Les autorités de l’État ont fini par l’admettre : c’est bien l’hydrogène sulfuré (H2S), dégagé par les algues vertes en décomposition, qui a provoqué la mort de 36 sangliers cet été, sur les plages des Côtes d’Armor. Connu depuis plusieurs siècles pour sa haute toxicité, ce gaz présent dans les matières en putréfaction tue chaque année. Et pas seulement des animaux. Les éleveurs et les égoutiers en sont les victimes principales. Les métiers liés au ramassage et au traitement des algues vertes constituent également de nouveaux métiers à risque.

A lire sur : http://www.bastamag.net/article1712.html

 

 

La catastrophe des algues vertes.

juin 27, 2011

Par Ann- Kristell Jouan  

 La petite ville de plus de 2 300 habitants surplombe la mer. Les bas-côtés des routes sont bien entretenus et les champs d’orge accueillent de rares coquelicots. Mais fin mai, sur le sentier des douaniers, qui traverse la longue plage de Trez-Bellec, la crique de Trez-Bihan et sa pinède, le randonneur se pince le nez.

Au détour du sentier, une tranchée de 200 mètres de long et de 3 mètres de large transperce le bois pour déboucher sur une clairière. A l’abri des regards, 160 mètres cubes d’algues vertes s’y décomposent. Rapidement, les sentinelles de l’association Baie de Douarnenez Environnement réagissent, et dénoncent le scandale sanitaire et écologique.

Lire la suite sur : http://www.rue89.com/2011/06/26/depasse-le-maire-planque-les-algues-vertes-sous-la-pinede-210566

A quand une limitation drastique des produits phytosanitaires et de l’agriculture et l’élevage intensifs ?

http://www.terre-net.fr/obs_actu/point_entree.asp?xtor=RSS-6&id=68162

Mais aussi : http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4659

 

Le plus beau métier du monde ?

juin 20, 2011

Par Agnès Maillard  

Il y a bien longtemps que je ne passe plus par cette petite route, mais comme ils viennent de regoudronner une autre portion de voirie et que mon vélo a déjà crevé ce matin, je décide de tourner vers ces coteaux paysans qui abritent jalousement des vues campagnardes bouleversantes. La journée est presque idéale pour pédaler. Il fait bon, mais pas chaud. De petits nuages moutonnants texturent le ciel immense du juin. Les boules noires et plastifiées des ensilages en plein champ exhalent le parfum brut et enivrant d’un Spéculoos trempé dans un godet de prunes à l’Armagnac. J’ai quadrillé la Gascogne de parcours vélocipédiques intimes et discrets, à l’abri de la circulation agressive des grosses départementales accidentogènes. Je peux, parfois, rouler plus d’une heure entièrement seule, sans croiser âme qui vive, seulement accompagnée par les piaillements des oiseaux et le souffle tendre du vent dans les arbres. C’est là quelque part un grand luxe que j’échange pourtant bien volontiers lorsqu’un ami cycliste m’entraîne dans sa roue vers de nouveaux paysages, des histoires inédites.

Lire la suite de l’article sur : http://blog.monolecte.fr/post/2011/06/16/Le-sel-de-la-terre

Toute la vie est faite de choix, si les agriculteurs choisissent les « pépettes », ceux qui sont restés des paysans ont choisi l’amour du travail bien fait.  Ils ne sont pas les plus nombreux mais ils sont à soutenir. ce que nous pouvons faire en étant attentifs à ce que nous achetons.  

Manger peut-il nuire à la santé ?

février 16, 2011

France 3 – 22h55 – mercredi 16/2       documentaire

Arsenic, plomb, mercure, dioxine, DDT… Autant de noms peu rassurants qui figurent pourtant dans les analyses sanguines de chaque Français. Comment ces substances arrivent-elles dans notre organisme ? Afin de le savoir, la journaliste Isabelle Saporta a remonté cinq filières alimentaires. «Manger peut-il nuire à la santé ?» est une investigation longue et rigoureuse menée durant seize mois au coeur de la fabrique alimentaire.

http://www.planetecampus.com/actu/25194-%C2%ABmanger-peut-il-nuire-a-notre-sante%C2%BB-le-reportage-choc

http://www.planetecampus.com/actu/25171-la-campagne-de-france-nature-environnement-est-elle-choquante

Pourquoi passer ce reportage à une heure tardive ?