Posts Tagged ‘éleveur’

Elevage laissé à l’abandon, tous les cochons sont morts

janvier 25, 2021

Des dizaines de cochons ont été retrouvés morts pétrifiés dans une porcherie des Côtes-d’Armor près de Saint-Brieuc. Les équipements des salles de maternité ont été démontés, l’élevage a été fermé et les cochons abandonnés à leur sort.

La suite sur : https://www.l214.com/communications/20210125-elevage-cimetiere-cochons-cote-d-armor

Le fléau de l’élevage intensif

novembre 2, 2020

Si un nombre croissant d’individus subissent l’assaut de bactéries multirésistantes, la faute en revient aux élevages industriels. Sur le banc des accusés : l’administration massive d’antibiotiques aux animaux. Une enquête qui fait froid dans le dos.

Viande de merde et martyr animal. A quand l’interdiction ?
A nous consommateurs de cesser de manger cette merde .

Détournement et dérive du bio

septembre 16, 2019

par Sophie Chapelle

« Pouloducs », élevages intensifs, aliments importés : les dérives de l’œuf bio industriel.

Des élevages industriels de poules pondeuses bio apparaissent en France, encouragés par un règlement européen qui n’impose aucune limite de taille. Sur le terrain, les agriculteurs et organisations soucieux de préserver les petits élevages et les valeurs fondamentales de l’agriculture bio lancent l’alerte.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Agriculture-biologique-derives-oeuf-bio-industriel-elevage-24000-poules-pondeuses-aliments-importes-pouloducs

Ma viande bio et locale a un visage

juillet 25, 2019

Mercosur : encore une bonne raison de mieux choisir sa viande !

Dépassons la peur de ce traité en agissant : renforçons le lien entre production locale et consommation locale. Mettons un visage sur nos aliments !

La suite sur : https://www.producteursbio-natpro.com/post/avec-nature-progr%C3%A8s-ma-viande-bio-et-locale-a-un-visage

Pyrénées : le scandale de l’indemnisation des dégâts d’ours

juin 30, 2019

Communiqué des associations FERUS / Pays de l’Ours-ADET

Connaissez-vous une assurance gratuite qui indemnise à trois fois la valeur à neuf des biens, sans condition ? Même quand la cause du préjudice est inconnue ; même quand le propriétaire des biens ne fait rien pour l’éviter ; même quand ce même propriétaire refuse l’étude, gratuite, qui permettrait de résoudre le problème ? Non, cette assurance n’existe pas. Ou plutôt si, mais ce n’est pas une assurance, c’est le système d’indemnisation des dégâts d’ours de l’État, et l’histoire des dérochements de Sénard (Aston, Ariège) illustre parfaitement ce scandale.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41650

La Coordination Rurale met-elle en place une triche à l’indemnisation ?

mai 19, 2018

La Coordination Rurale incite officiellement les éleveurs à maquiller les dépouilles de leurs animaux pour s’assurer que les loups seront considérés comme responsables et être indemnisés. Face à tant de malhonnêteté, CAP Loup demande à Nicolas Hulot de réviser les dispositions du Plan loup basées sur la confiance aux éleveurs.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37934

Pendant que les éleveurs agonisent, les grandes familles du lait amassent des milliards

mars 14, 2018

par Mathieu Paris

« C’est la crise ! », nous répète-t-on à l’envie. Mais tout dépend pour qui : en 2017, les quarante plus grandes entreprises françaises ont engrangé plus de 93 milliards d’euros de bénéfices ! Dans le secteur laitier, marqué par une crise encore plus aiguë – en tous cas pour les éleveurs qui ont vu leurs revenus baisser de 40% – le schéma est identique. Comme l’illustre l’infographie réalisée par Basta !, les trois plus grandes fortunes liées à l’industrie du lait ont ajouté plusieurs milliards d’euros à leurs patrimoines en seulement trois ans. Explications.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Pendant-que-les-eleveurs-agonisent-les-grandes-familles-du-lait-amassent-des

Les éleveurs voyous récidivent en Aveyron

août 10, 2017

Le 5 août, le naturaliste Pierre Rigaux, représentant de la coordination CAP Loup, a été insulté et violemment agressé par des éleveurs lors d’une manifestation à Sévérac le Château alors qu’il venait pacifiquement rencontrer des journalistes pour une interview.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35347

 » Nous rappelons que la prédation attribuée au loup dans le département est de 120 ovins pour un cheptel évalué à 800 000 animaux. Nous rappelons également que le 17 mai dernier, deux bergeries ont brûlé à Sévérac le Château, entraînant la mort de 350 ovins, soit plus du double de la prédation attribuée au loup. Les éleveurs n’ont pas communiqué sur ce fait tragique qu’ils n’ont pas pu attribuer au loup ! »

Face aux délocalisations, éleveurs et artisans s’organisent pour faire renaître la filière de la laine en France

janvier 11, 2017

par Sophie Chapelle

La filière textile française est-elle irrémédiablement amenée à disparaitre ? Le sursaut pourrait venir du secteur de la laine, une matière première renouvelable mais totalement dévalorisée, au point que la toison des moutons soit considérée comme un déchet ! Des Cévennes aux Alpes-Maritimes, de plus en plus d’éleveurs réapprennent à trier la laine et à la valoriser sous formes de pelotes, de vêtements ou de tapis, avec l’aide d’entreprises artisanales qui ont résisté aux délocalisations. Reportage.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Face-aux-delocalisations-les-acteurs-de-la-laine-s-organisent-pour-faire

Nuit debout devant les abattoirs : l’État à la botte des « vilains »

juillet 6, 2016

par Jean-Paul Peronnet

Jeudi 30 juin, de nombreuses manifestations statiques étaient organisées devant les abattoirs de plusieurs villes de France, à l’appel du collectif Végan 269Life, regroupant pour l’occasion plusieurs associations de protection animale.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31751