Posts Tagged ‘emploi’

Un robot pour renégocier votre crédit … et voler des emplois ?

juillet 16, 2017

Axa banque a annoncé avoir investi dans cinq logiciels-robots afin de réduire la charge de travail de ses employés. Ces logiciels peuvent gérer des tâches de back office comme le refinancement d’un crédit, l’accueil d’un nouveau client ou encore le re-plafonnement d’une carte de crédit. Ils permettraient de gagner un temps important : 48 secondes seulement pour une tâche qui prend 5 minutes à un humain.
D’après Axa, ces robots n’effectueraient aucune erreur contrairement à un employé et leur coût annuel ne s’élève qu’à 30 ou 40 000 € pièce.

Dans un communiqué Axa ose parler d’une situation win-win.

Peut-être pour le client, sans doute pour les actionnaires : le conseil d’administration vient de fixer le dividende annuel à 1,16 € soit un taux annuel de 5% par rapport au prix de l’action; mais pas pour les salariés.

Axa a annoncé un licenciement collectif de 650 personnes lors de la présentation de son dernier plan stratégique.

(Source : Financité juin 2017)

Déficit, dette, emploi : trois échecs de la politique gouvernementale

juin 29, 2017

par Marco Van Hees

Le gouvernement fédéral a imposé des milliards de coupes sociales à la population depuis 2014. Au nom de l’équilibre budgétaire. Mais celui-ci est reporté d’année en année et on annonce encore 8 à 9 milliards d’efforts. Pendant ce temps, la pauvreté (surtout des femmes) explose, les emplois se précarisent et la répartition du revenu national entre travail et capital est toujours plus favorable à ce dernier.

La suite sur : http://ptb.be/articles/deficit-dette-emploi-trois-echecs-de-la-politique-gouvernementale

Bon à savoir : « la fraude fiscale équivaut annuellement à un montant compris entre 20 et 33 milliards d’euros en Belgique. »
Il fait quoi le gouvernement ?

Bruno Le Maire et ses emplois « low cost »

mai 22, 2017

FRANCE:…Bruno Le Maire propose des jobs à 5€/heure dit « emploi-rebond »

= rebond dans la pauvreté d’où leur volonté de baisser/supprimer les aides sociales sinon personne n’en voudra

La suite sur : https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13625-et-bruno-le-maire-crea-le-job-a-5-euros

Il n’y a plus que les actionnaires qui sont en CDI

mai 15, 2017

Pieter Timmermans (FEB): «Le job en CDI de 9h à 17h, c’était il y a 30 ans» : http://www.lesoir.be/1503196/article/economie/2017-05-15/pieter-timmermans-feb-job-en-cdi-9h-17h-c-etait-il-y-30-ans

Qui a vu une corrélation entre la baisse de l’impôt des sociétés et les créations d’emplois ?
Quand les marchés fonctionnent on taxe les revenus du travail en épargnant le capital. Quand ils dévissent ce sont les chômeurs qui paient les pots cassés.

Chômage, précarité : Halte aux idées reçues !

avril 29, 2017

Pour la première fois, 25 organisations qui luttent concrètement et quotidiennement contre le chômage et la précarité se sont réunies collectivement pour dénoncer et briser la banalisation du chômage et de la précarité…

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34463

Travailleurs malades : les diversions de la N-VA ou de vraies pistes de solution ?

avril 16, 2017

par Benjamin Pestieau

Le nombre de travailleurs malades de longue durée explose. Ils sont 392 000. Un record. Le gouvernement a une responsabilité écrasante dans cette situation. Une fois de plus, la N-VA tente de faire diversion : elle voudrait permettre aux travailleurs malades de tester un autre employeur pour sortir du burn-out. Une équipe de la KU Leuven démonte pièce par pièce la proposition de la N-VA. Loin des diversions des partis de droite, des pistes de solution existent.

La suite sur : http://ptb.be/articles/travailleurs-malades-les-diversions-de-la-n-va-ou-de-vraies-pistes-de-solution

Mory-Ducros : « pourquoi vous ne parlez pas de nous ? »

avril 2, 2017

par Le Partageux

Changer les noms. Changer les lieux. Utiliser un pseudo. Cadenasser l’anonymat. Pour ne pas voir des yeux pleins d’effroi : « Ah non, ça, tu ne peux pas l’écrire, je… » La peur et la honte. C’est notre pain quotidien que raconte ici François Ruffin. Cette peur et cette honte qu’il faut chasser.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34222

« Comportez vous en moutons, vous finirez en côtelettes. » (Péricho Légasse)

Les 18-25 ans: non-assistance à jeunes en danger…

mars 17, 2017

Par Edwin de Boevé, président de la Fédération Laïque de l’Aide à la jeunesse, directeur de Dynamo International

Les allocations d’insertion ne sont plus attribuées à nombres de jeunes, qui se retrouvent dans l’incapacité de faire face au quotidien et sont notamment contraints de se plier à une politique déshumanisante de recherche d’emploi.

La suite sur : http://plus.lesoir.be/86305/article/2017-03-17/les-18-25-ans-non-assistance-jeunes-en-danger#_ga=1.154030520.1698507719.1459099970

Je prends l’oseille puis je me tire

février 10, 2017

Blokker licencie après avoir largement profité d’emplois et de stages subsidiés à 75%

par Dirk De Block

Blokker a profité de toutes sortes d’avantages, notamment de stages et emplois subsidiés jusqu’à 75 %. Elle compte maintenant fermer 69 magasins, entraînant la suppression de 302 emplois. Pour le PTB, le gouvernement bruxellois doit réclamer le remboursement des subsides et des autres aides à l’emploi perçues ces dernières années.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/blokker-licencie-apres-avoir-largement-profite-d-emplois-et-stages-subsidies-jusqu-75

Pourquoi les politiques ne mettent-ils pas des conditions à leur subsidiation ?

IWW Belgique : « renoncer à l’objectif du plein emploi »

janvier 19, 2017

Le syndicalisme a perdu de son aura. Vilipendé par les grands médias (pour sa « violence » et ses « prises en otage des usagers »), accusé par ceux d’en haut d’entraver la bonne marche libérale — le « comportement archaïque des syndicats », titrait Le Figaro à l’occasion de grèves, pourtant droit constitutionnel — et par les franges les plus critiques du mouvement social de se perdre en magouilles et compromis, bureaucratisation et liens avec le pouvoir obligent. L’IWW — Industrial Workers of the World — est un syndicat international, pour partie libertaire, fondé en 1905, à Chicago ; le préambule de sa Constitution s’avance ainsi : « La classe ouvrière et la classe patronale n’ont rien en commun. Il ne peut y avoir de paix tant que la faim et le besoin touchent des millions de travailleurs et que les quelques privilégiés, qui forment la classe patronale, jouissent de toutes les bonnes choses de la vie. » Le refus de la professionalisation et l’horizontalisme comptent au nombre de ses pilliers : un syndicat qui, jure-t-il, entend porter sans louvoyer les revendications populaires, d’hier et de demain. Entretien avec sa section belge.

La suite sur : http://www.revue-ballast.fr/iww-belgique-renoncer-a-lobjectif-plein-emploi/