Posts Tagged ‘environnement’

Plastique : la grande intox

septembre 12, 2019

Publicités

Les empoisonneurs

septembre 5, 2019

par L’Iena Rabbioso

Il y a quelque chose de pourri dans l’agriculture française. Juste après 1945, il fallait encore des tickets de rationnement pour le petit peuple. Oui, la France avait faim jusqu’à la fin des années 50, et cela a justifié un programme terrifiant de meurtre de l’agriculture traditionnelle. Du rendement, du rendement, et encore plus de rendement avec toujours plus de machines et de produits toxiques, un truc du genre chinois mais dans les années 60-70.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42100

Amazonie, un feu qui nous dévore

septembre 4, 2019

par Marilza De Melo Foucher

Je suis née au bord de la rivière Acre, dans un petit village appelé Boca do Acre. La forêt fait partie intégrante de ma vie : pleine de forces sacrées, de mythes qui ont alimenté mon imaginaire d’enfance. D’où mon combat éternel pour l’Amazonie, car je fais également partie des femmes guerrières ! Ma forêt de coexistence, de symboles, de mythes, ma culture amazonienne, ne peuvent continuer à être attaquée et détruite sans scrupules. Et comme l’écrivain amazonien Marcio Souza avait l’habitude de dire : « la nature est notre culture où un arbre abattu est comme un mot censuré et une rivière polluée est comme un poème interdit ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42090

En Bolivie, le pouvoir d’Evo Morales s’enfonce toujours plus dans l’impasse de l’extractivisme minier

septembre 3, 2019

par Frédéric Thomas

Le projet minier Casaya, dans le département de Chuquisaca, est un révélateur des contradictions entre le discours officiel du gouvernement bolivien et ses politiques réelles. Déclaré d’utilité publique, le secteur minier a souvent la priorité, au détriment de la protection de l’environnement et des communautés. Une analyse de ces contradictions par Frédéric Thomas, docteur en sciences politiques et chargé d’études au Centre tricontinental.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Bolivie-Amazonie-Evo-Morales-Industries-minieres-extractivisme-Terre-Mere-peuples-autochtones

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je signe, tu signes, il signe,… nous vivons sans tous ces poisons

août 26, 2019

Le projet « Wallonie sans Pesticides » vise à développer les alternatives qui permettront à terme d’éliminer l’utilisation de tous les produits pesticides chimiques de synthèse en Wallonie.

L’agriculture biologique ne se limite pas à interdire le recours aux pesticides chimiques de synthèse. Elle est codifiée dans un cahier des charges technique avec des méthodes de production définies. Et surtout, elle repose sur une vision globale, sur des valeurs.

Nature & Progrès souhaite rassembler tous ceux qui veulent vivre dans une Wallonie « clean », tous ceux qui sont conscients que le seul avenir de notre région, c’est le zéro chimique. C’est ambitieux et c’est possible si nous travaillons par étapes en gardant le cap sur l’objectif final : bannir totalement ces poisons de notre environnement. Soutenez-nous en signant notre appel. Près de 6.600 personnes font déjà partie de cette belle communauté.

https://www.walloniesanspesticides.com/copie-de-bienvenue

6.600 personnes, c’est bien mais c’est aussi bien peu au regard de la population, alors, AGISSONS !

Et M…E à l’industrie chimique 😉

La culture de l’huile de palme menace la planète

août 16, 2019

Par nos choix, nous avons toutes et tous une part de responsabilité

Ils font foisonner les haies vives

août 6, 2019

Ils écoutent chanter les céréales

Les vaches au verger

Ils bichonnent les fleurs des prés

Pourquoi vouloir absolument boire avec une paille ?

août 5, 2019

Contrairement à ce que la chaîne fait croire, les pailles en carton chez McDonald’s ne sont pas si « respectueuses de l’environnement ».

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/contrairement-a-ce-que-la-chaine-fait-croire-les-pailles-en-carton-chez-mcdonald-s-ne-sont-pas-si-respectueuses-de-l-environnement-5d481c56f20d5a58a8c3073a

Ecologie : pourquoi bouge-t-on si peu ?

août 4, 2019

par Patrick Viveret

Notre maison brûle, nos sociétés marchent sur la tête, mais l’on regarde ailleurs. Pourquoi ? La sidération se conjugue avec l’illusion qu’on aura le temps et l’incapacité à imaginer d’autres issues. D’où l’importance de démontrer, par l’exemple, qu’autre chose est possible. Et enthousiasmant.

La suite sur : https://www.revue-projet.com/articles/2015-02-viveret-ecologie-pourquoi-bouge-t-on-si-peu/7995

Loups, requins, renards, blaireaux, corbeaux, serres d’Auteuil, détruisons au plus vite tout ce qui est beau

juillet 21, 2019

par Yves Paccalet

L’humanité triomphe. Elle gagne, s’étale, prend la place. Elle élimine ce qui la dérange sur la planète, voire ce qui a la simple audace d’exister. Elle tolère quelques végétaux et animaux si c’est pour les manger ou les asservir à ses activités économiques ; pour en faire des attractions touristiques ou des jouets familiers ; pour les torturer dans une arène ou un cirque ; pour les dépouiller de leurs plumes, de leurs défenses ou de leur fourrure…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41816

« L’homme est le pire danger pour tout ce qui peuple la planète. Lorsqu’il disparaîtra, les autres vivants pourront se réjouir de la disparition du plus inquiétant des prédateurs. » (René Dumont)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA