Posts Tagged ‘environnement’

Alain Deneault: Capitalisme, environnement, crise, etc.

mai 13, 2018

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2018/05/09/alain-deneault-capitalisme-environnement-crise-etc/

Publicités

Vallée du Geer. Les Volon-terres étendent leurs activités. Ils vont opérer des plantations dans les parterres communaux.

mai 8, 2018

A Bassenge, on ne présente plus les Volon-terres qui opèrent tous les dimanches depuis un an dans les villages de la commune de Bassenge pour les débarrasser des déchets issus d’actes inciviques. On les applaudit. Et c’est à une autre tâche encore qu’ils ont décidé de s’atteler en ce mois de mai 2018 : opérer des plantations de fleurs dans les parterres communaux.

La suite sur : http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2018/05/08/vallee-du-geer-les-volon-terres-etendent-leurs-activites-ils-254535.html

Printemps de Travert …. par Goutal

avril 20, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37661

Les végans ont tout faux ? Notre réponse à Libération !

mars 20, 2018

Quelle mouche a-t-elle piqué Paul Ariès, Frédéric Denhez et Jocelyne Porcher, auteurs de la tribune « Pourquoi les végans ont tout faux » publiée ce 18 mars par « Libération » et qui agite d’ores et déjà la toile, au plus grand bonheur des réactionnaires de tout poil ? À croire ces auteurs, les véganes, qui représentent un très petit 3% de la population en France, seraient de dangereux contre-révolutionnaires, responsables de tous les maux qui frappent l’agriculture française, y compris celui de la difficulté de faire évoluer notre système alimentaire industrialisé vers un modèle plus soutenable. Une menace pour l’humanité, la promesse d’un monde terrifiant, un danger pour la société, une rupture totale avec le monde animal… Oui, ce sont bien leurs mots. Nous avons décidé de leur répondre.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/les-vegans-ont-tout-faux-notre-reponse-a-liberation/

Fukushima : 7 ans après le désastre continue

mars 11, 2018

Le gouvernement japonais essaye de faire en sorte que d’ici les Jeux olympiques prévus en 2020, la situation à la centrale nucléaire de Fukushima puisse être présentée comme revenue à la normale. Mais à deux ans de l’échéance, nous en sommes loin.

Sept ans après le début de la catastrophe, les coeurs des réacteurs en fusion continuent à cracher de la radioactivité dans l’air et dans l’eau.
Si du fait des vents dominants, environ 80% de la radioactivité atmosphérique part dans le Pacifique, les 20% restants suffisent à recontaminer les communes alentours à chaque averse et ceci jusqu’à Tokyo.

Tepco a du emprunter à l’Etat 8 032 milliards de yens (environ 60 milliards d’euros) pour faire face à l’énorme chantier. Malgré cela, les choses n’évoluent guère sur le site : il y a toujours d’énormes quantités de barres de combustibles dans les piscines des réacteurs accidentés, lesquelles pourraient s’effondrer en cas de nouveau séisme de la force de celui de 2011.
L’accident prendrait alors une dimension apocalyptique. Tepco annonce sans cesse vouloir vider ses piscines, mais la radioactivité y est telle que pour le moment il n’a pas été possible d’y installer des robots pour faire le travail à la place des humains.

Le gouvernement essaye d’imposer le retour des populations en zone décontaminée. M%ais il se heurte à une forte résistance car les seuils de radioactivité y restent trop élevé : seules les personnes âgées acceptent d’y venir …pour mourir chez elles.

Du côté de la santé, il y a eu jusqu’à maintenant des cas de dysfonctionnement de lat hyroïde.
Alors que les premiers cas avaient été détectés au bout de cinq ans à Tchernobyl après l’accident de 1986, cela avait été plus rapide au Japon. Début janvier 2018, seuls 48% des 336 640 personnes évacuées, qui avaient moins de 18 ans avant l’accident ont été contrôlées :923 présentent des anomalies thyroïdiennes, parmi lesquelles 159 ont un cancer confirmé.

7 ans c’est le temps de latence pour d’autres formes de cancer : leucémie (cancer du sang) et cencer des os. De nouvelles campagnes de détection devraient logiquement être mises en place pour traiter ces cancers le plus tôt possible. Pour le moment rien n’est fait.

Le pire est donc encore à venir.

(Source : M.B. – Silence n° 465 – Mars 2018)

Et : http://www.levif.be/actualite/international/a-fukushima-le-demantelement-continue-avec-une-etape-delicate/article-normal-811315.html

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37285

Livre : « Oublier Fukushima » – Arkadi Filine – Les éditions du bout de la ville https://www.unsoleildansleventre.com/single-post/2017/01/18/OUBLIER-FUKUSHIMA

l’huile de palme 100% durable est un mythe

février 11, 2018

Ce mercredi 7 février, plusieurs ONG publient un rapport intitulé « Le mythe de l’huile de palme 100% durable ». La principale conclusion, en effet : les initiatives d’autorégulation lancées par les entreprises du secteur de l’huile de palme n’ont pas apporté de réels changements sur le terrain. Les problèmes causés par la production massive d’huile de palme sur l’environnement, la santé et les droits humains restent majeurs. En Belgique, le label « huile de palme durable », induit les consommateurs en erreur. C’est pourquoi, la coalition d’ONG plaide en faveur d’une régulation européenne contraignante. Elle demande à la Belgique de prendre la main dans ces discussions, notre pays étant le second plus gros importateur par habitant de l’UE.

La suite sur : https://www.cncd.be/Les-consommateurs-belges-sont

De Notre-Dame-des-Landes aux concessions à la destruction du vivant

janvier 30, 2018

par Gérard Charollois

En mai 2017, à l’annonce de la nomination de Nicolas Hulot au ministère de l’Écologie, j’écrivais dans cet éditorial que le prix de ce ralliement ne pourrait être que l’abandon de l’emblématique projet controversé de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. La nouvelle ne fut pas pour nous une surprise. Il ne pouvait pas en être autrement. Réjouissons-nous de cette décision qui consacre le succès de ce puissant combat associatif en faveur de la préservation d’une zone naturelle.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36882

Bientôt, il sera trop tard… Que faire à court et long terme ?

janvier 25, 2018

Cet appel à la convergence a été initié par des objecteurs de croissance et décroissants. La diversité des premiers signataires qui ont accepté de parrainer ce texte témoigne non seulement qu’il correspond à une initiative attendue par beaucoup et que les idées antiproductivistes n’ont cessé de progresser au sein de la société.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/bientot-il-sera-trop-tard-que-faire-a-court-et-long-terme.html

Notre-Dame des Landes, le fameux NDDL…

janvier 19, 2018

par Yves Paccalet

Au soir de l’abandon de ce projet par le Président Macron et le gouvernement Philippe, il me plaît de republier cet article, paru en octobre 2014 dans « Le Plus de l’Obs ». Où il est clair que les grands projets inutiles et imposés (GPII) restent légion. Du boulot pour les écolos que nous sommes !

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36774

#NDDL : c’est nous qu’on a gagné !

janvier 17, 2018

Enfin. Grâce à notre volonté collective insurrectionnelle déterminée, nous avons écrasé un serpent de mer de plus de 50 ans… « Contre l’aéroport et son monde », dit la formule usuelle des zadistes qui a fait florès. Elle n’a jamais été aussi vraie, et d’actualité. Car ce n’est pas seulement la réussite d’une lutte environnementale, mais également anticapitaliste, face à Vinci et ses acolytes peu scrupuleux, mus par le seul appât du gain, aux libéraux prédateurs pur sucre qui accompagnaient ce projet, pour qui l’argent achète tout, même et surtout le saccage d’une zone d’intérêt écologique fondamental.

La suite sur : https://gauchedecombat.net/2018/01/17/nddl-cest-nous-quon-a-gagne/